En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

CORTISAL

Mis à jour : Mardi 21 Novembre 2017

Anti-inflammatoire d'action locale

Dans quel cas le médicament CORTISAL est-il prescrit ?

Cette crème contient un corticoïde et un salicylé. Elle lutte localement contre l'inflammation et la douleur.

Elle est utilisée dans le traitement d'appoint des entorses et des tendinites.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament CORTISAL

CORTISAL : crème ; tube de 30 g
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament CORTISAL

p 100 g
Prednisolone500 mg
Dipropylèneglycol salicylate10 g
Excipients : Amande amère essence, Eau purifiée, Macrogol glycérides lauriques, Paraffine liquide légère, P-hydroxybenzoate de méthyle, Propylèneglycol stéarate, Vaseline

Contre-indications du médicament CORTISAL

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie aux salicylés ;

  • infections de la peau non traitées ;

  • en application les muqueuses, la peau lésée (eczéma, brûlure, plaie...) ou sous un pansement étanche (occlusif).

Attention

N'utilisez pas cette crème de façon prolongée sans avis médical.

Fertilité, grossesse et allaitement

Les substances contenues dans ce médicament sont peu absorbées par la peau. Néanmoins, ne l'utilisez pas de façon prolongée pendant la grossesse ou l'allaitement sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Mode d'emploi et posologie du médicament CORTISAL

La crème doit être appliquée en massage doux et prolongé.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant de plus de 7 ans : 2 ou 3 applications par jour.

Ne multipliez pas les applications quotidiennes au-delà de 3 par jour, au risque d'augmenter les effets indésirables sans effets positifs supplémentaires.

Conseils

Pensez à vous laver les mains après l'application. En cas de contact accidentel avec les yeux, rincez abondamment.

Effets indésirables possibles du médicament CORTISAL

Imposant l'arrêt immédiat du traitement : réaction allergique cutanée (eczéma de contact), à ne pas confondre avec une rougeur normale au point d'application.

Compte tenu de la brièveté du traitement, les effets dus aux corticoïdes par voie locale sont peu fréquents : éruption de boutons, fragilisation et décoloration de la peau, développement anormal des poils, dessèchement.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (3)

Le 11/09/2017 à 22:57
avatar Reganeous
Reganeous Infirmier/Infirmière
Effectivement il semblerait que cette crème ne soit plus disponible, elle avait pourtant une remarquable efficacité immédiate, si l on pouvait avoir des précisions , merci d avance .

0 1
Le 19/02/2015 à 22:43
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Mamiejo,

Nous n'avons pas d’indication sur un arrêt de commercialisation. Mais, en tout cas, il existe de nombreuses nouvelles crèmes anti-inflammatoires, peut-être que vous devriez à nouveau faire le point avec un professionnel de santé ?

2 1
Le 27/01/2015 à 13:44
avatar Mame
Mame
Je ne trouve plus la crème cortisal dans les pharmacies. Le laboratoire va-t-il arrêter ce produit qui était pour moi le seul soulagement pour les tendinites des coudes après d'autres essais non concluants. Si non, comment me le procurer ?

5 0

Actualités

POLARAMINE injectable est indiqué dans le traitement symptomatique de l'urticaire aiguë, chez l'adulte et l'enfant de plus de 30 mois

Rupture de stock de POLARAMINE injectable (dexchlorpheniramine) jusqu'en février : quelles alternatives ?

La présentation en flacon de PNEUMOVAX sera remplacée courant 2018 par une présentation en seringue préremplie (illustration).

Vaccin PNEUMOVAX : les tensions d'approvisionnement persistent en ville et gagnent l'hôpital

Dans tous les cas d’insomnie, il convient de s’assurer que les règles d’hygiène du sommeil et de l’équilibre du cycle éveil-sommeil sont réunies (illustration).

Insomnies : MOGADON (nitrazépam) ne sera plus remboursable au 1er mars 2018