En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

LACRYVISC

Mis à jour : Jeudi 19 Avril 2018
Famille du médicament :

Suppléance lacrymale

Dans quel cas le médicament LACRYVISC est-il prescrit ?

C'est un gel de suppléance lacrymale : il compense une insuffisance de sécrétion naturelle de larmes.

Il est utilisé dans le traitement de la sécheresse oculaire due à une insuffisance lacrymale (œil sec).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament LACRYVISC

LACRYVISC : gel ophtalmique ; tube de 15 g avec canule
- Remboursable à 65 % - Prix : 4,31 €.
LACRYVISC : gel ophtalmique ; 30 unidoses de 0,5 g
- Remboursable à 65 % - Prix : 3,49 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament LACRYVISC

p 100 gp 100 g
Carbomère 974 P300 mg300 mg
Benzalkonium chlorure+
Excipients communs : Eau purifiée, Sodium hydroxyde, Sorbitol
Autres excipient (spécifique à certaines formes) : Benzalkonium chlorure

Attention

Une irritation oculaire ou une rougeur à l'œil peut être due à une infection : en cas de doute, n'hésitez pas à consulter votre médecin.

N'utilisez pas ce gel ophtalmique de façon prolongée sans prendre un avis médical.

Si vous portez des lentilles de contact, n'utilisez pas ce produit sans prendre l'avis de votre ophtalmologiste. Le chlorure de benzalkonium (conservateur) présent dans le tuge de 15 g peut être absorbé par les lentilles de contact souples et changer leur couleur. Il est recommandé de retirer les lentilles de contact avant application et attendre au moins 15 minutes avant de les remettre.

Attention : conducteurConducteur : l'instillation de ce collyre peut provoquer une gêne visuelle transitoire.

Interactions du médicament LACRYVISC avec d'autres substances

Ce gel ophtalmique peut interagir avec d'autres collyres ou pommades ophtalmiques : respectez un intervalle d'au moins 5 minutes entre deux applications de chaque médicament. Dans tous les cas, ce gel doit être instillé en dernier, car il peut retarder la pénétration des autres produits.

Fertilité, grossesse et allaitement

Le gel ophtalmique peut être utilisé pendant la grossesse ou l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament LACRYVISC

Tirer la paupière inférieure vers le bas tout en regardant vers le haut et déposer une goutte de gel entre la paupière et le globe oculaire (cul-de-sac conjonctival).

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans : 1 goutte, 2 à 4 fois par jour, ou plus, si nécessaire.

Conseils

L'application correcte du produit peut nécessiter une aide, notamment chez une personne handicapée ou âgée.

Ne conservez pas le tube de gel plus de 4 semaines après une première utilisation. Les unidoses ne contiennent pas de conservateur, elles doivent être jetées immédiatement après utilisation.

Effets indésirables possibles du médicament LACRYVISC

Très fréquent : un trouble visuel bref peut survenir après l'instillation du produit, jusqu'à ce que le gel se répartisse uniformément sur la surface de l'œil.

Fréquents : irritation ou gêne oculaire, formation de croûtes sur le bord de la paupière.

Peu fréquents : douleur ou démangeaison oculaire, larmoiement, gonflement de la paupière.

En raison de la présence de chlorure de benzalkonium (tube de 15 g) : eczéma de contact, irritation.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

L'inscription d'une spécialité au répertoire des génériques est une condition indispensable à la substitution lors de la délivrance à l'officine (illustration).

Création de groupes génériques pour vardénafil comprimé orodispersible et sunitinib gélule

Le germe le plus souvent responsable de typhoïde est Salmonella typhi (illustration @Wikimedia).

Typhoïde : le vaccin TYPHERIX n’est plus commercialisé en France

Représentation en 3D de virus immunodéficience humaine (illustration).

Infection par le VIH : arrêt de commercialisation de CRIXIVAN (indinavir) en juin 2018