FÉNUGRÈNE

Mis à jour : Mardi 21 Janvier 2020
Famille du médicament :

Phytothérapie

Dans quel cas le médicament FÉNUGRÈNE est-il prescrit ?

Ce médicament contient un extrait de plante destiné à stimuler l'appétit.

Il est traditionnellement utilisé pour faciliter la prise de poids.

Présentations du médicament FÉNUGRÈNE

FÉNUGRÈNE : comprimé (blanc) ; boîte de 50
- Non remboursé - Prix libre 

Composition du médicament FÉNUGRÈNE

p cp
Fénugrec, extrait sec de graine147 mg
Saccharose+
Excipients : Acide stéarique, Amidon de maïs, Cire d'abeille blanche, Colophane, Gélatine, Gomme arabique, Gomme laque décirée blanchie, Macrogol 6000, Saccharose, Saccharose solution, Silice, Talc, Titane dioxyde

Attention

Une perte de l'appétit ou une perte de poids involontaire et durable, rapide ou progressive, ne doivent pas vous conduire à augmenter les doses ni à prolonger le traitement, mais à consulter votre médecin afin d'en rechercher la cause.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament FÉNUGRÈNE

Les comprimés doivent être avalé avec un peu d'eau, 1/2 heure avant les repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 2 comprimés, 2 fois par jour.

Commentaires (0)

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : ruptures de stock et remises à disposition

Appliqués au niveau vaginal, les estrogènes soulagent les symptômes de l'atrophie vulvo-vaginale chez la femme ménopausée (illustration).

Post-ménopause : remise à disposition normale de COLPOTROPHINE 1 % crème

L'acide mycophénolique est utilisé dans la prise en charge de greffes, notamment rénales, mais aussi hépatiques ou cardiaques (illustration).

CELLCEPT et générique, MYFORTIC (mycophénolate) : les grossesses exposées et les malformations à la naissance persistent