HUILE DE FOIE DE MORUE COOPER

Mis à jour : Jeudi 12 Avril 2012
Famille du médicament :

Vitamines associées

12/04/2012 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament HUILE DE FOIE DE MORUE COOPER est-il prescrit ?

Ce médicament contient de l'huile de foie de morue, riche en vitamines A et D, indispensables au métabolisme.

Il est utilisé dans la prévention ou la correction des troubles dus à une alimentation carencée en vitamines A et D.

Présentations du médicament HUILE DE FOIE DE MORUE COOPER

HUILE DE FOIE DE MORUE COOPER : solution buvable ; flacon de 150 ml avec cuillère-mesure de 2,5 ml

Composition du médicament HUILE DE FOIE DE MORUE COOPER

p c mes
Huile de foie de morue2,5 ml
soit Vitamine A2 691 UI
soit Vitamine D300 UI

Attention

Ce médicament contient des vitamines A et D : leur surdosage expose à des effets indésirables graves ; ne dépassez pas les posologies préconisées et n'utilisez pas d'autres médicaments contenant ces vitamines sans avis médical.

Fertilité, grossesse et allaitement

Chez la femme enceinte ou qui allaite, les apports quotidiens en vitamine A, sous forme de médicament, ne doivent pas dépasser 5 000 UI par jour.

Mode d'emploi et posologie du médicament HUILE DE FOIE DE MORUE COOPER

Ce médicament doit être avalé pur.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 cuillère à café par jour.

  • Enfant de 6 à 15 ans : 1 cuillère-mesure par jour.

La durée du traitement est limitée à 1 mois sans avis médical.

Conseils

La vitamine A est apportée par les corps gras : essentiellement huile de foie de poissons, jaune d'œuf, beurre et autres laitages. Elle est également fabriquée par le foie à partir de certains aliments : légumes, fruits. Une alimentation équilibrée et diversifiée apporte habituellement des quantités suffisantes de vitamine A.

Laboratoire Coopération Pharmaceutique Française

LEXIQUE

métabolisme

Ensemble des actions de transformation qu'effectue l'organisme, aboutissant à la création d'énergie ou à l'élaboration de substances diverses. On distingue l'anabolisme (métabolisme de fabrication) du catabolisme (métabolisme de dégradation).

posologie

Quantité et répartition de la dose d'un médicament en fonction de l'âge, du poids et de l'état général du malade.

surdosage

La prise en quantité excessive d'un médicament expose à une augmentation de l'intensité des effets indésirables, voire à l'apparition d'effets indésirables particuliers.

Ce surdosage peut résulter d'une intoxication accidentelle, ou volontaire dans un but de suicide : il convient alors de consulter le centre antipoison de votre région (liste en annexe de l'ouvrage). Mais le plus souvent, le surdosage est la conséquence d'une erreur dans la compréhension de l'ordonnance, ou de la recherche d'une augmentation de l'efficacité par un dépassement de la posologie préconisée. Enfin, une automédication intempestive peut conduire à l'absorption en quantité excessive d'une même substance contenue dans des médicaments différents. Certains médicaments exposent plus particulièrement à ce risque, car ils sont considérés (à tort) comme anodins : vitamines A et D, aspirine, etc. L'arrêt ou la diminution des prises médicamenteuses permettent de faire disparaître les troubles liés à un surdosage.

UI

Abréviation d'unité internationale. Unité de mesure normalisée qui indique l'activité d'une substance.

vitamine

Substance indispensable à la croissance et au bon fonctionnement de l'organisme. Les besoins en vitamines sont normalement couverts par une alimentation variée. Dans les pays développés, seule la carence en vitamine D, chez le jeune enfant ou le vieillard peu exposés au soleil, justifie une supplémentation systématique. Un apport supérieur aux besoins, par des médicaments notamment, peut être à l'origine d'un surdosage et de troubles divers (vitamines A et D essentiellement).