En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ISORYTHM

Mis à jour : Jeudi 18 Octobre 2018
Famille du médicament :

Antiarythmique

Dans quel cas le médicament ISORYTHM est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la classe I de la famille des antiarythmiques. Il modifie la vitesse de transmission de l'influx nerveux au sein du muscle cardiaque et lutte contre ses contractions anarchiques.

Il est utilisé dans la prévention et le traitement de certains troubles du rythme cardiaque.

Il est également utilisé pour réduire les chocs électriques chez les patients qui ont un défibrillateur cardiaque implantable.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ISORYTHM

ISORYTHM LP 125 mg : gélule à libération prolongée (translucide) ; boîte de 20
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 3,42 €.
ISORYTHM LP 250 mg : gélule à libération prolongée (translucide) ; boîte de 20
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 6,16 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ISORYTHM

p gél LPp gél LP
Disopyramide125 mg250 mg
Saccharose++
Excipients : Amidon de maïs, Éthylcellulose, Gélatine, Povidone, Saccharose, Soufre dioxyde, Talc

Contre-indications du médicament ISORYTHM

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Le traitement impose une surveillance médicale régulière, en particulier chez la personne âgée et en cas d'antécédent d'insuffisance cardiaque.

Chez les personnes souffrant d'insuffisance rénale ou d'insuffisance hépatique, la posologie doit être réduite.

Ce médicament peut provoquer une hypoglycémie ; en cas de diabète, la surveillance de la glycémie doit être renforcée.

Interactions du médicament ISORYTHM avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec :
  • les bêtabloquants utilisés dans les troubles du rythme cardiaque (carvédilol, bisoprolol, métoprolol) : augmentation du risque d'effets indésirables cardiaques ;

  • certains médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes : risque de troubles du rythme cardiaque, parfois mortels.

Il peut interagir avec certains neuroleptiques utilisés dans les troubles psychiques et les médicaments contenant l'une des substances suivantes : érythromycine, clarithromycine, josamycine, halofantrine, pentamidine, moxifloxacine.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un bêtabloquant, un médicament ralentissant le rythme cardiaque, un laxatif stimulant, certains diurétiques ou tout autre médicament susceptible de provoquer une hypokaliémie, un atropinique ou un médicament contenant l'une des substances suivantes : phénobarbital, phénytoïne, primidone, rifampicine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel : l'allaitement est déconseillé pendant le traitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament ISORYTHM

Les gélules doivent être avalées avec un verre d'eau, en 2 prises par jour.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 gélule, matin et soir.

Conseils

Ce médicament peut provoquer une constipation. L'usage des laxatifs stimulants est alors déconseillé. Ceux-ci peuvent être contenus dans des tisanes d'apparence anodine. Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin, qui vous proposeront un régime ou des médicaments efficaces et sans danger.

Effets indésirables possibles du médicament ISORYTHM

Aggravation d'une insuffisance cardiaque préexistante ou apparition de nouveaux troubles du rythme cardiaque.

Effets atropiniques : sécheresse de la bouche, constipation, trouble de l'accommodation, vision double, blocage des urines, principalement en cas d'adénome de la prostate.

Nausées, vomissements, perte d'appétit, diarrhée, brûlures d'estomac.

Impuissance.

Rarement : hypoglycémie, sensation de vertiges.

Exceptionnellement : jaunisse, maux de tête, éruption cutanée, réaction allergique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les substituts nicotiniques diffusent de la nicotine de manière lente et régulière, permettant ainsi au fumeur de se libérer petit à petit de sa dépendance physique (illustration).

NICOTINELL comprimé à sucer (boîte de 204) et patch (boîte de 28) : désormais remboursables à 65 %

La prise de lévothyroxine permet de substituer une carence en hormones thyroïdiennes (illustration).

LEVOTHYROX : l’ancienne formule (EUTHYROX) restera commercialisée en 2019

Les patients traités par hydrochlorothiazide doivent vérifier régulièrement l\'état de leur peau et faire examiner toute lésion cutanée suspecte par leur médecin (illustration).

Hydrochlorothiazide : risque accru de "cancer de la peau non mélanome" à doses cumulatives croissantes