KENACORT RETARD

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Dérivé de la cortisone

Dans quel cas le médicament KENACORT RETARD est-il prescrit ?

C'est un anti-inflammatoire stéroïdien qui appartient à la famille des corticoïdes de synthèse (dérivés chimiques de la cortisone naturelle). Les propriétés de la cortisone sont nombreuses, mais ce produit est surtout utilisé pour son effet anti-inflammatoire puissant et prolongé. Il présente, à efficacité égale, moins d'effets indésirables que la cortisone naturelle. L'effet de ce médicament dure de 3 à 6 semaines.

Il est utilisé dans le traitement de la rhinite allergique saisonnière, en dernier recours, en cas d'échec des traitements habituels.

Il est également utilisé en traitement local (infiltrations) dans les cas suivants :

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament KENACORT RETARD

KENACORT RETARD 40 : suspension injectable ; boîte de 1 ampoule de 1 ml et 1 seringue avec 2 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,05 €.
KENACORT RETARD 80 : suspension injectable ; boîte de 1 ampoule de 2 ml et 1 seringue avec 2 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 3,71 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament KENACORT RETARD

p amp injp amp inj
Triamcinolone acétonide40 mg80 mg
Alcool benzylique++
Excipients : Acide chlorhydrique, Alcool benzylique, Carmellose sodique, Eau ppi, Polysorbate 80, Sodium chlorure, Sodium hydroxyde

Contre-indications du médicament KENACORT RETARD

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Ces contre-indications peuvent s'appliquer ou ne pas s'appliquer en fonction de la façon dont le médicament est utilisé (injection IM, infiltration, injection unique ou répétée).

Attention

L'injection de ce médicament ne doit être pratiquée que sous contrôle médical.

En fonction du type d'injection (intramusculaire, infiltrations, injection unique ou répétée...), les personnes ayant des antécédents de tuberculose, d'ulcère de l'estomac ou du duodénum, les personnes souffrant d'insuffisance rénale ou hépatique, de colite ulcéreuse, de diabète, d'hypertension artérielle, d'ostéoporose, de myasthénie grave peuvent faire l'objet d'une prise en charge médicale particulière.

La prise prolongée d'un corticoïde diminue les défenses immunitaires : la vaccination avec un vaccin contenant des germes vivants atténués ne peut être pratiquée qu'avec l'accord de votre médecin. Vous devez également éviter le contact avec des personnes atteintes de varicelle ou de rougeole.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Interactions du médicament KENACORT RETARD avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les médicaments qui donnent des torsades de pointes.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez :

En cas de vaccination, l'utilisation d'un vaccin vivant est déconseillée.

En cas d'injection locale unique ou répétée à faible dose, le risque d'interactions médicamenteuses est limité ou nul.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les études scientifiques actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de problème particulier lors de l'utilisation ponctuelle de ce médicament chez la femme enceinte. Seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel en cas d'utilisation prolongée.

Allaitement :

En cas d'injections multiples ou répétées, il peut être nécessaire d'interrompre l'allaitement : prenez l'avis de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament KENACORT RETARD

L'injection est réalisée par voie intramusculaire profonde.

Les infiltrations sont réalisées par le médecin dans ou à proximité de la zone à traiter.

Posologie usuelle :

Rhinite allergique : 1 injection à renouveler une fois.

En infiltration : 0,25 à 3 ml selon l'affection à traiter, à renouveler toutes les 3 à 4 semaines.

Conseils

Afin de compenser une baisse du taux de potassium dans le sang lors d'un traitement prolongé, le médecin peut être amené à prescrire du potassium.

Effets indésirables possibles du médicament KENACORT RETARD

Liés à la voie d'administration : infection, calcification, atrophie cutanée, maux de tête, bouffées de chaleur, réaction allergique, douleur articulaire au site d'injection liée à l'effet irritant initial des microcristaux de médicament contenus dans la suspension injectable.

En cas d'injections répétées à court terme, les effets indésirables suivants pourraient être observés :

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (53)

Le 10/06/2020 à 12:19
avatar mariep76
mariep76
Bonjour
Mon médecin me dit que ce médicament est interdit depuis plusieurs années semble-t-il, ma mère en fait 1 tous les ans pour le rhume des foins, est-il réellement interdit svp? Merci

0 0
Le 11/06/2020 à 09:57
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Ce médicament n'est pas interdit, mais son usage est restreint aux situations pour lesquelles aucun autre médicament ne fonctionne.

1 0
Le 14/05/2020 à 22:13
avatar Delph2512
Delph2512
Bonjour j’ai subi un lifting de la poitrine et les cicatrises n’ont pas évoluées comme je l’aurais aimé . Mon chir va le faire des injections de Kenacor. Est ce que qq1 peut me parler de son expérience ? Merci par avance

2 2
Le 07/05/2020 à 15:34
avatar AT75
AT75
Bonjour,
J'ai eu une injection de Kenacort au niveau d'un chalazion sur la paupière inférieure (j'ai été opérée auparavant mais il n'était pas accessible). L'hématome est passé, le chalazion a bien diminué (mais n'est ps tout à fait parti) mais il reste un ligne de dépôt jaunâtre et en relief très disgracieuse le long de la paupière. J'ai lu que c'était une complication possible de ces injections. Cette complication est-elle permanente ou peut-on envisager un traitement pour la faire disparaître ? Merci pour votre réponse

4 0
Le 10/05/2020 à 06:59
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Il m'est impossible de répondre sur un forum, sans voir la lésion. Et même en la voyant, prévoir son avenir est difficile.

0 0
Le 21/11/2019 à 12:12
avatar Zegs
Zegs
Bonjour.
Je confirme bien que la décoloration ne s'estompe pas, 03 mois après mon dernier message et 06 mois après l'injection.
Pourtant aucune indication n'est faite dans la notice sur cet effet secondaire très gênant. Aucun paragraphe de la notice ne parle de la dépigmentation qui interviendra après l'injection, ni du fait qu'elle sera définitive.
N'y a t'il pas de médicament à prendre ou de solution ou de méthode alternative pour faire disparaitre ces taches jaunatres ?

5 1
Le 26/08/2019 à 10:17
avatar Zegs
Zegs
Bonjour.

Je me suis fait injecter du KENACORT RETARD 80 en mai 2019, au niveau de cicatrices à la nuque que je me suis faites à la suite d'un accident de circulation. Je me suis fait injecter car les cicatrices étaient enflées. Au début (quelques semaines après l'injection), le réultat était satisfaisant, vu que les cicatrices aveint été "lissées"
Aujourd'hui (3 mois plus tard), les parties qui ont été injectées présentent des taches jaunâtres. En gros ces zones se sont en quelque sorte dépigmentées.
Pour moi qui ai la peau noire, je me retrouve avec des taches de couleur jaune clair aux endroits qui ont été injectés, et c'est très disgracieux.
J'aimerais savoir si ce phénomène va s'estomper avec le temps et si ma peau va reprendre sa couleur normale à ces endroits, ou si je devrais vivre avec ces taches toute ma vie.

12 9
Le 26/08/2019 à 10:20
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Ces injections sont connues pour dépigmenter les peaux noires. La décoloration peut diminuer mais elle risque de persister, même atténuée.

7 3
Le 09/09/2018 à 10:22
avatar sala974
sala974
Bonjour,

Suite à une injection de Kenacort retard de 80ml en 07/17 en haut de la fesse droite, une amyotrophie locale est apparue (j'ai donc un "trou" de 5 cm environ) dans les mois qui ont suivi.
Comment expliquez-vous cela ? y-a-t-il des cas similaires ? Mon médecin me demande de voir avec le laboratoire.

12 9
Le 11/09/2018 à 10:56
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
C'est une complication connue pour ce type d'injection : l'atrophie cutanée est la plus fréquente, et comme cela touche la graisse sous cutanée, le "trou" peut-être conséquent. Parfois, le muscle est touché aussi, notamment après un abcès, et le "trou" est alors plus profond.

Tout cela figure dans la notice du médicament.

3 11
Le 01/07/2017 à 08:56
avatar Nadya180
Nadya180
Après une injection de kenacort ke jour même j ai eu un hématome sur kan fesse et douleurs irradiante dans tout le dos ensuite sont arrive mes règles en retard et de plus élle etait non douloureuse comparer à d habitude et le cylcle dure depuis une dizaine de jour par moment déjà s arrete puis Ca reviens de plus l aspect n est plus le même élle sont noirs est ce normale et eSt ce que c est lie au kenacort

28 14
Le 04/07/2017 à 10:18
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Un hématome au point d'injection est bien sûr probablement en lien avec la piqûre. Pour le reste, il est impossible d'incriminer le Kenacort avec certitude. Si vous avez un doute sur votre contraception, n'hésitez pas à faire un test de grossesse.

8 6
Le 11/04/2017 à 05:59
avatar lydia
lydia
bonjour
j'ai fait une injection de Kenacort retard sur le visage pour traiter l'effet d'un traitement esthétique. c'était en train de bien marcher et cela avait bien réduit les volumes disgrâcecieux mais une semaine après j'ai fait une Led ( un genre de laser à lumière rouge cicatrisante) car on m'avait dit que cela aussi calmait l'inflammation. Or j'ai l'impression que l'effet du kenacort a stoppé, pire que la peau est devenue plus dure. Il y a une interaction entre la Led et le kenacort donc ?
est-ce que aussi faire de la hyaluronidase une semaine avant le kenacort diminue ou augmente son effet? ou il n'y a pas d'interaction ? merci

9 13
Le 18/04/2017 à 10:40
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour, si ce laser rouge ne contient pas d'UV, il n'y a pas d'interactions avec la cortisone. Pour ce qui est des interactions potentielles avec la hyaluronidase, elles ne sont pas connues.

7 5
Le 27/02/2017 à 03:13
avatar Didichou
Didichou
Bonjour , aidez moi SVP, je suis vraiment tres inquiet. J'ai en effet fait 4 injections de kenacort, 2 mois environs entre chaque injection. Le probleme c'est qu'en novembre passé 3 mois après ma dernière injection je découvre une tache blanchâtre sur ma fesse droite à l'endroit exact ou on m'a fait les injections, et chaque jour je réalise que c'est un gros creux douloureux dans ma fesse qui s'elargie au fur et à mesure. Le 21 décembre passé j'ai fais une grosse crise brusque ou j'avais de grosses difficultés à respirer avec la sensation de m'en aller(mourir), la nuit j'ai des problemes, dès que je m 'allonge , j'ai la sensation que mon coeur bat irregulierement avec cette desagréable sensation qu'il va s'arrêter , je passe des nuits blanches . Ces derniers jours jours c'est en plus mes yeux qui me font un peu mal. Je vous écris car je pensais pas ces injections quand je suis allé à l'hopital j'ai donc omis de leur dire cela. Ce medicament est il morTEL?

13 6
Le 03/03/2017 à 09:56
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,

Il faut montrer votre lésion sur la fesse à un médecin et lui parler de votre sensation de battements cardiaques irréguliers. Seul un examen médical permettra d'y voir plus clair et de vous rassurer.

11 3
Le 22/06/2016 à 19:44
avatar tinou28
tinou28
j'ai 58 ans, je suis ménauposée depuis plusieurs années j'ai eu une injection de kenacort retard il y a 15 jours dans le haut de la fesse, depuis 5 jours, j'ai des douleurs intenses et des saignements légers, similaires aux règles, j'espère que bientot cela va s'arreter. Je ne recommencerai pas, je garde ma rhinite allergique.

21 5
Lire tous les commentaires

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Médicaments distribués en ville et à l'hôpital : tensions et ruptures de stock

NALGESIC est indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs d'intensité légère à modérée (illustration).

Douleurs légères à modérées : fin de remboursement pour NALGESIC (fénoprofène)

L'inscription d'une spécialité générique au répertoire des génériques est une condition indispensable à la substitution lors de la délivrance à l'officine (illustration).

Répertoire des génériques : création de 3 nouveaux groupes