KLIPAL CODÉINE 600 mg/50 mg

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Association antalgique avec opiacé et paracétamol

Dans quel cas le médicament KLIPAL CODÉINE 600 mg/50 mg est-il prescrit ?

Ce médicament contient deux antalgiques : le paracétamol, qui empêche la transmisssion de la douleur, et un opiacé (la codéine). L'effet antalgique de la codéine est dû à sa transformation en morphine au niveau du foie. Il renforce l'action du paracétamol en agissant sur la perception de la douleur par le cerveau.

Il est utilisé dans le traitement de la douleur, lorsque celle-ci n'est pas soulagée par d'autres antalgiques seuls.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament KLIPAL CODÉINE 600 mg/50 mg

KLIPAL CODÉINE 600 mg/50 mg : comprimé (orange) ; boîte de 12
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 1,72 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament KLIPAL CODÉINE 600 mg/50 mg

p cp
Paracétamol600 mg
Codéine phosphate hémihydraté50 mg
Sulfites+
Excipients : Carmellose calcique, Cellulose microcristalline, Gélatine, Jaune orangé S laque aluminique, Magnésium stéarate, Sodium métabisulfite, Talc

Contre-indications du médicament KLIPAL CODÉINE 600 mg/50 mg

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • maladie grave du foie ;

  • asthme, insuffisance respiratoire ;

  • personne connue comme étant métaboliseur ultrarapide (personne dont l'activité des enzymes impliquées dans le métabolisme des médicaments est excessive) ;

  • enfant de moins de 15 ans ;

  • allaitement.

Attention

Le paracétamol est présent seul ou en association avec d'autres substances dans de nombreux médicaments : assurez-vous de ne pas prendre simultanément plusieurs médicaments contenant du paracétamol, car une prise conjointe entraîne un risque de surdosage qui peut être toxique pour le foie.

La codéine est transformée partiellement en morphine par le foie sous l'influence d'une enzyme. Chez certaines personnes (environ 1 à 6 % de la population blanche), l'activité de cette enzyme est augmentée avec pour conséquence un risque accru d'effets indésirables parfois graves. Chez d'autres (environ 7 % de la population blanche), cette enzyme est absente avec pour conséquence un moindre effet antalgique de la codéine. Si vous constatez un soulagement insuffisant ou des effets indésirables gênants (confusion, difficulté à respirer), n'hésitez pas à en parler avec le médecin qui a prescrit ce médicament.

La prise prolongée à forte dose de codéine peut entraîner un risque de dépendance.

Des précautions sont nécessaires en cas d'hypertension intracrânienne, de toux grasse, chez les personnes âgées et chez les personnes ayant subi une ablation de la vésicule biliaire.

Évitez la prise de boissons alcoolisées pendant le traitement.

Attention : conducteurCe médicament peut induire une somnolence, parfois intense chez certaines personnes. Cette somnolence peut être augmentée par la prise d'alcool ou d'autres médicaments sédatifs. La conduite et l'utilisation de machines dangereuses sont fortement déconseillées, surtout dans les heures qui suivent la prise du médicament.

Interactions du médicament KLIPAL CODÉINE 600 mg/50 mg avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec ceux qui contiennent de la nalbuphine, de la buprénorphine ou de la pentazocine : risque de diminution de l'effet antalgique.

Informez par ailleurs votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez des sédatifs.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'utilisation ponctuelle de ce médicament est possible pendant la grossesse sur avis médical. Signalez à l'obstréticien la prise de ce médicament en fin de grossesse : risque d'insuffisance respiratoire chez le nouveau-né en cas d'utilisation de codéine à forte dose avant l'accouchement ou risque de syndrome de sevrage en cas de traitement régulier, même à faible dose, en fin de grossesse. Ces risques peuvent être prévenus par une surveillance et un éventuel traitement adapté.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel. Le passage de la codéine dans le lait maternel est faible aux doses usuelles, mais des effets toxiques pour le nourrisson ont été observés dans de très rares cas. En conséquence, ce médicament est contre-indiqué pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament KLIPAL CODÉINE 600 mg/50 mg

Ce médicament peut être pris indifféremment au cours ou en dehors des repas. Les comprimés doivent être avalés avec un verre d'eau.

Respecter un intervalle de 4 à 6 heures entre 2 prises. En cas d'insuffisance rénale, l'intervalle entre 2 prises doit être au minimum de 8 heures.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 comprimé, à renouveler si nécessaire toutes les 6 heures, sans dépasser 4 à 6 comprimés par jour.

    Chez la personne âgée, la posologie initiale est généralement réduite de moitié.

Conseils

Comme tous les antalgiques, ce médicament est généralement plus efficace pour prévenir la douleur que pour la calmer. Dans le traitement des douleurs chroniques, il est préférable de prendre ce médicament à intervalles réguliers sans attendre que la douleur s'installe.

Cet antalgique contenant de la codéine est destiné à être utilisé en deuxième intention, lorsque l'aspirine, l'ibuprofène ou le paracétamol, utilisés seuls, sont insuffisamment efficaces. Il peut néanmoins être utilisé d'emblée dans le traitement des douleurs fortes.

Ce médicament peut retarder un diagnostic en masquant la douleur ; ne le prenez pas sans l'avis de votre médecin, ne le conseillez pas à un proche.

Effets indésirables possibles du médicament KLIPAL CODÉINE 600 mg/50 mg

Liés à la codéine :
  • constipation, somnolence, nausées, vomissements, sensation de vertiges et, plus rarement, allergie (démangeaisons, urticaire, rougeur cutanée), bronchospasme, ralentissement de la respiration. Ces effets indésirables peuvent être plus marqués chez certaines personnes (voir Attention) ;

  • douleur abdominale aiguë (spasmes du sphincter d'Oddi) chez les personnes qui n'ont plus de vésicule biliaire ;

  • en cas de traitement prolongé à fortes doses : risque de dépendance et de syndrome de sevrage en cas d'arrêt brutal.

Liés au paracétamol : réaction allergique (rare).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (27)

Le 08/06/2020 à 12:41
avatar kikaelh
kikaelh
Bonjour, ma mère âgée de 39 a prit un comprimé de klipal récemment pour lutter contre son mal de tête.Depuis, elle ne sent pas très bien, insuffisance respiratoire et bouffées de chaleur. Je m'inquiète pour son état et aimerais donc savoir si c'est grave ou juste de passage s'il vous plait.

1 0
Le 09/06/2020 à 08:42
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Cela ne durera pas plus de quelques heures (si c'est lié au médicament).

0 0
Le 30/05/2020 à 14:04
avatar Julie2410
Julie2410
Bonjour aujourd'hui jai pris un comprimé de Klippal codéine 600 et je tiens plus sur mes jambes et jai l impression comme si je les sentais plus fin il me met mal sachant que 2 h avant jai pris des spasfon est ce grave? et combien de temps les effets partent-il ?

0 3
Le 01/06/2020 à 09:09
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
C'est un effet classique de la codéine. Cela disparaît en quelques heures.

1 0
Le 01/05/2020 à 17:22
avatar deroger
deroger
Pourquoi le KLIPAL LP100 n'est plus commercialise ? QUEL EST LE PROBLEME

1 1
Le 03/05/2020 à 08:07
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Malheureusement, nous n'avons pas ce type d'information. Adressez-vous au fabricant.

0 0
Le 20/02/2020 à 18:52
avatar deroger
deroger
mon docteur m'avais prescrit du klipal LP 100 qui n'existe plus pour une douleur au coccyx suite a une en chute arriere en tirant sur une corde qui a lachee.J'ai eu un blocage au bas du dos;je marche penche en avant.Depuis impossible de me redresser malgre de la gym,kine ,elongation depuis sept 2018. je ne sais plus que faire.J'ai toujours des douleurs soigne par LAMALINE.Quelle serais la solution a ce probleme qui m'handicape?

5 4
Le 24/02/2020 à 23:47
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Votre question s'apparente à une demande d'avis personnalisé. Un tel avis suppose de connaître le détails de votre dossier médical et n'est donc pas envisageable sur un forum, j'en suis désolé. Consultez votre médecin.

8 3
Le 05/03/2019 à 11:55
avatar Arôme35
Arôme35
J'ai de fortes douleurs lombaires irrégulières mais invalidantes et, Indépendamment et aussi irrégulièrement, de puissant maux de tête. Seul un "Dafalgan Codéine" (paracétamol 500mg/Codéine 30mg) ne me soulage qu'à 50%. Sachant que j'ai une cirrhose (alcoolique) compensée depuis 5 ans, et que (depuis) trois produits me sont strictement interdits : 1) Aspirine / 2) anti-inflamatoire / 3) Alcool, le "Klipal Codéine(50mg)" peut-il être plus efficace sans risque ?? Merci à vous.

12 6
Le 07/03/2019 à 10:46
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Oui, il peut être plus efficace.

6 9
Le 13/02/2019 à 14:38
avatar Josie33
Josie33
Bonjour,
J'ai des problème de sciatique très douloureux qui m'ont conduite à prendre du KLIPAL à raison de 1 comprimé à chaque prise 2 fois par jour, uniquement en période de crise.
J'ai utilisé ce médicament 3 fois jusqu'à hier soir sans aucun problème. Hier soir, ma sciatique me faisant extrêmement mal, j'ai pris un comprimé. J'ai été réveillée par des douleurs très intenses, comme des crampes au niveau de l'estomac. Çà a duré plus d'une demie heure et ça a disparu.
Je précise que j'ai subit une sleeve et l'ablation de la vésicule biliaire 1 an après.
Dois je arrêter mon traitement? Est ce un "incident de parcours" qui ne m'empêche pas de continuer à l'utiliser ? Peu de médicaments me soulagent de ma sciatique et cela m'ennuierait de devoir abandonner ce médicament que j'ai utilisé sans souci jusque là...

13 8
Le 14/02/2019 à 10:00
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Je ne peux pas prévoir l'avenir et il est possible, mais peu probable, que ce médicament soit en cause. Vous n'avez pas de risque majeur à réessayer.

7 3
Le 18/12/2018 à 09:14
avatar nono72370
nono72370
Je prend du Klipal 600 depuis 2 ans cela peut il être la cause de mes maux de tête.

15 0
Le 18/12/2018 à 11:38
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
La prise quotidienne de ce médicament pour des maux de tête peut paradoxalement provoquer des maux de tête rebelles. Pour en avoir le coeur net, il faut l'arrêter quelques jours.

10 3
Le 08/02/2018 à 20:57
avatar Luckylucboy
Luckylucboy
Bonjour, suite à un bypass réalisé avec succès,des douleurs diffuses principalement au niveau du dos sont apparus, mon médecin m’a prescrit du klipal car le paracetamol seul ne me faisait pas d’effet, cela fait 1 an et demi que j.en prends (1 klipal 600mg 2x par jour). Les effets sont efficaces. Le problème est que je ne peut plus m’en passer. Je me pose la question de savoir si cela peut engendrer un soucis vu mon opération. Merci pour votre réponse.

10 11
Le 13/02/2018 à 10:52
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
La codéine ne pose pas de problème avec le bypass et la prise de poids. Le seul risque en cas de prise prolongée est la dépendance à ce dérivé de l'opium.

10 9
Le 29/11/2017 à 13:27
avatar minouche35400
minouche35400
bonjour le klippal pris pendant longtemps donne t il des acouphenes merci

6 5
Le 30/11/2017 à 11:34
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Ce médicament n'est pas connu pour provoquer des acouphènes. Si vous pensez qu'il est responsable, faites une déclaration sur le site https://signalement.social-sante.gouv.fr/...

6 4
Le 24/02/2017 à 11:19
avatar Hisoka
Hisoka
J'ai des grosses douleurs au niveau d'un front et de la tempe donc j'en prend 2 à la fois matin midi et soir je voulais savoir est ce que c'est grave ?

30 28
Le 03/03/2017 à 10:40
avatar Modérateur
Modérateur
bonjour,

il faut suivre la prescription de votre médecin et ne pas dépasser la dose de 6 comprimés par jour. Si le soulagement est insuffisant, il faut revoir votre médecin.

14 10
Lire tous les commentaires

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Médicaments distribués en ville et à l'hôpital : tensions et ruptures de stock

NALGESIC est indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs d'intensité légère à modérée (illustration).

Douleurs légères à modérées : fin de remboursement pour NALGESIC (fénoprofène)

L'inscription d'une spécialité générique au répertoire des génériques est une condition indispensable à la substitution lors de la délivrance à l'officine (illustration).

Répertoire des génériques : création de 3 nouveaux groupes