En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

IMIGRANE comprimé et solution nasale

Mis à jour : Mardi 24 Juillet 2018
Famille du médicament :

Antimigraineux

Dans quel cas le médicament IMIGRANE comprimé et solution nasale est-il prescrit ?

Ce médicament est un vasoconstricteur puissant, qui agit essentiellement sur les vaisseaux crâniens. Il appartient à la famille des triptans. Son action se manifeste environ 30 minutes après la prise du médicament.

Il est utilisé dans le traitement de la crise de migraine.

La solution pour pulvérisation nasale est adaptée aux personnes ayant des nausées ou des vomissements au cours de la crise de migraine.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament IMIGRANE comprimé et solution nasale

IMIGRANE 50 mg : comprimé ; boîte de 6
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 11,74 €.
IMIGRANE 10 mg/0,1 ml : solution pour pulvérisation nasale ; boîte de 2 ampoules de 0,1 ml avec embout nasal
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 7,49 €.
IMIGRANE 20 mg/0,1 ml : solution pour pulvérisation nasale ; boîte de 6 ampoules de 0,1 ml avec embout nasal
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 21,72 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament IMIGRANE comprimé et solution nasale

p cpp ampp amp
Sumatriptan50 mg10 mg20 mg
Lactose+
Aucun excipient commun.

Contre-indications du médicament IMIGRANE comprimé et solution nasale

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament ne doit pas être utilisé pour traiter des maux de tête non migraineux. Il ne convient pas non plus au traitement de certaines migraines associées à des paralysies musculaires ou oculaires.

Dans de très rares cas, une douleur dans la poitrine peut suivre la prise du médicament. Elle peut être intense et ressembler à une crise d'angine de poitrine, mais elle n'est que très rarement due à un spasme des artères coronaires. Si elle dure plus de quelques minutes, prévenez votre médecin et ne prenez pas de nouveau comprimé sans son avis.

Des précautions sont nécessaires en cas d'antécédent d'allergie aux sulfamides (risque accru de réaction allergique au sumatriptan), d'insuffisance rénale, de tabagisme, de désintoxication tabagique par la nicotine ou en présence d'autres facteurs de risque cardiovasculaire.

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament IMIGRANE comprimé et solution nasale avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé aux autres antimigraineux de la famille des triptans, aux dérivés de l'ergot de seigle, aux IMAO : risque accru d'effets indésirables.

En cas de traitement par un dérivé de l'ergot de seigle, attendre 24 heures avant de prendre ce médicament. Après la prise de ce médicament, respecter un intervalle de 6 heures avant de prendre des dérivés de l'ergot de seigle.

Informez votre médecin si vous prenez un antidépresseur sérotoninergique ou un médicament contenant du millepertuis.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament sur l'enfant à naître est mal connu. Seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel. Le risque de toxicité chez le nourrisson n'est pas connu et peut être minimisé en tirant et en jetant le lait dans les 24 heures qui suivent la prise du médicament.

Mode d'emploi et posologie du médicament IMIGRANE comprimé et solution nasale

Comprimé : il doit être avalé sans être croqué avec un grand verre d'eau. En cas de problème pour avaler le comprimé, celui-ci peut être dissous dans un peu d'eau, mais il a un goût amer.

Solutions pour pulvérisation nasale : elles sont destinées à être administrée dans une seule narine. Il faut se boucher une narine et expirer lentement par la bouche, puis introduire l'embout du pulvérisateur dans l'autre narine et inspirer lentement tout en pressant le poussoir bleu. Après avoir retiré le pulvérisateur, inspirer doucement pour laisser le produit dans la narine. Se moucher avant la pulvérisation en cas de rhume.

Posologie usuelle :

Comprimé :
  • Adulte de plus de 18 ans et de moins de 65 ans : 1 comprimé par crise de migraine.

Solutions pour pulvérisation nasale :
  • Adulte de plus de 18 ans moins de 65 ans : 1 pulvérisation de 20 mg dans une narine par crise de migraine. 1 pulvérisation de 10 mg peut s'avérer suffisante chez certains patients.

  • Adolescent de 12 à 17 ans : 1 pulvérisation de 10 mg dans une narine par crise de migraine.

Il est inutile de reprendre un comprimé ou de refaire une pulvérisation si l'effet a été insuffisant. En revanche, si une deuxième crise apparaît dans les 24 heures, il est possible de prendre un autre comprimé ou de faire une autre pulvérisation, en respectant un délai minimal de 2 heures entre les 2 prises. Ne jamais dépasser 6 comprimés ou 2 pulvérisations par jour.

Conseils

Après la pulvérisation dans la narine, une sensation de nez pris et un léger goût dans la bouche peuvent être ressentis. Ces sensations sont normales et passent rapidement.

La prise de ce médicament ne dispense pas des mesures habituelles permettant de soulager la crise de migraine, comme s'allonger au calme dans une pièce sombre.

Effets indésirables possibles du médicament IMIGRANE comprimé et solution nasale

Irritation ou sensation de brûlure du nez ou de la gorge, saignements de nez (solution pour pulvérisation nasale).

Nausées et vomissements, qui sont également des symptômes de la crise.

Fourmillements, sensation de lourdeur ou d'oppression, bouffées de chaleur, vertiges, lassitude, somnolence.

Augmentation transitoire de la tension artérielle, accélération ou ralentissement du cœur, palpitations.

Troubles visuels, réaction allergique.

Exceptionnellement : spasme des artères coronaires (voir Attention), convulsions.

Tous les antimigraineux exposent à un risque de maux de tête chroniques en cas d'abus du traitement.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

La paroxétine est un antidépresseur de la classe des inhibiteur de la recapture de la sérotonine (illustration).

DEROXAT suspension buvable (paroxétine) : rupture de stock jusqu’en novembre 2018

Lymphome de Hodgkin - Coloration hématoxyline-éosine-safran (HES) [illustration@Famittle sur Wikimedia).

NATULAN (procarbazine) : rupture de stock en ville et mise à disposition à l’hôpital d'unités néerlandaises

L'enregistrement des données électro-encéphalographiques est l'unique moyen de directement mettre en évidence l'activité épileptique (illustration).

DEPAKOTE (divalproate de sodium) : remise à disposition normale