MONICOR

Mis à jour : Mercredi 15 Février 2017
Famille du médicament :

Dérivé nitré

15/02/2017 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament MONICOR est-il prescrit ?

Ce médicament vasodilatateur appartient à la famille des dérivés nitrés. Il possède de nombreuses propriétés qui facilitent le travail du cœur : dilatation des veines, dilatation des artères à forte dose, prévention des spasmes des artères coronaires.

Il est utilisé dans :

Présentations du médicament MONICOR

MONICOR LP 20 mg : gélule à libération prolongée (bleu et incolore) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II)
MONICOR LP 20 mg : gélule à libération prolongée (bleu et incolore) ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste II)
MONICOR LP 40 mg : gélule à libération prolongée (vert et incolore) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II)
MONICOR LP 60 mg : gélule à libération prolongée (rouge et incolore) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste II)

Composition du médicament MONICOR

p gél LPp gél LPp gél LP
Isosorbide 5-mononitrate20 mg40 mg60 mg
Lactose+++

Contre-indications du médicament MONICOR

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • hypotension grave,

  • en association avec les vasodilatateurs utilisés dans le traitement des troubles de l'érection (CIALIS, LEVITRA, VIAGRA).

Attention

Des précautions particulières s'imposent en cas de cardiomyopathie obstructive et d'hypertension intracrânienne.

Ce médicament peut être responsable de maux de tête, parfois violents, surtout lors des premières prises.

Des baisses de la tension artérielle ont également été constatées. La mise en route progressive du traitement prescrit par le médecin doit être respectée, notamment pour les posologies élevées ; de même le traitement ne doit pas être arrêté brutalement.

Les boissons alcoolisées peuvent augmenter les effets hypotenseurs de ce médicament : les excès sont déconseillés.

Attention : conducteurCompte-tenu de ses effets indésirables potentiels, ce médicament peut, chez certaines personnes, ne pas être compatible avec la conduite automobile ou le maniement de machines dangereuses. Assurez-vous à l'occasion des premières prises que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine.

Interactions du médicament MONICOR avec d'autres substances

Les vasodilatateurs de la famille des dérivés de la trinitrine ne doivent pas être associés à ceux utilisés dans les troubles de l'érection (CIALIS, LEVITRA, VIAGRA et ses génériques) : risque de baisse de tension grave.

Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez d'autres médicaments susceptibles d'abaisser la tension artérielle.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament MONICOR

Les gélules doivent être avalées avec un peu d'eau sans être ouvertes.

Posologie usuelle :

Elle est variable en fonction des indications, et adaptée par votre médecin en fonction de l'effet thérapeutique.

Effets indésirables possibles du médicament MONICOR

Maux de tête, fréquents en début de traitement, bouffées de chaleur, rougeur cutanée.

Baisse de la tension artérielle, surtout chez la personne âgée.

Nausées, vomissements.

Laboratoire Pierre Fabre Médicament

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité des médicaments distribués en ville et à l'hôpital : 2 ruptures de stock et 1 remise à disposition

Représentation anatomique de la prostate (illustration).

XTANDI : extension du remboursement dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Les produits de contraste utilisés pour la réalisation de certains examens d'imagerie peuvent déclencher des réactions d'hypersensibilité immédiate, de sévérité variable (illustration).

Produits de contraste : des précautions à respecter pour encadrer le risque d'hypersensibilité immédiate