En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

OCUFEN

Mis à jour : Jeudi 18 Mai 2017

Anti-inflammatoire non stéroïdien

ⓘ VIDAL vous informe

  • Ce médicament ne doit absolument pas être utilisé chez la femme enceinte à partir du début du 6e mois de grossesse.

    En savoir plus.

Dans quel cas le médicament OCUFEN est-il prescrit ?

Ce collyre contient un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS). Il lutte contre l'œdème qui peut survenir après une chirurgie de l'œil.

Il est utilisé dans la prévention et le traitement des complications d'opération de la cataracte.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament OCUFEN

OCUFEN 0,03 % : collyre ; boîte de 20 flacons unidoses de 0,4 ml
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,68 €.
OCUFEN 0,03 % : collyre ; boîte de 50 flacons unidoses de 0,4 ml
Sur ordonnance (Liste II) - Remboursable à 65 % - Prix : 6,68 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament OCUFEN

p unidose
Flurbiprofène sodique0,12 mg
Excipients : Acide chlorhydrique, Acide citrique, Alcool polyvinylique, Eau purifiée, Potassium chlorure, Sodium chlorure, Sodium citrate dihydrate, Sodium hydroxyde

Contre-indications du médicament OCUFEN

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • allergie aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS),

  • grossesse (à partir du 6e mois).

Attention

Une irritation oculaire peut être due à une infection : en cas de doute, n'hésitez pas à consulter votre médecin. N'utilisez pas ce collyre de façon prolongée sans prendre un avis médical.

Des précautions sont nécessaires en cas d'allergie ou d'asthme provoqué par la prise d'aspirine, ou chez les personnes souffrant d'un ulcère de l'estomac ou du duodénum.

Conducteurs : dans les suites immédiates d'une opération de la cataracte, la conduite automobile n'est pas recommandée. En effet, la vision avec un seul œil fonctionnel ne permet pas d'apprécier correctement les distances.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Des effets néfastes graves pour la mère et l'enfant à naître ont été mis en évidence lorsque les AINS sont utilisés au cours des 4 derniers mois de la grossesse : l'usage de ce collyre est formellement contre-indiqué pendant cette période.

Pendant les 5 premiers mois de la grossesse, l'effet de ce médicament est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Allaitement :

Ce médicament est susceptible de passer faiblement dans le lait maternel : l'allaitement est déconseillé sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament OCUFEN

Tirer la paupière inférieure vers le bas tout en regardant vers le haut et déposer une goutte de collyre entre la paupière et le globe oculaire (cul-de-sac conjonctival).

Posologie usuelle :

1 goutte toutes les 30 minutes, en commençant 2 heures avant l'opération.

1 goutte toutes les 4 heures, pendant 1 à 5 semaines après l'opération.

Conseils

L'application correcte du produit peut nécessiter une aide.

Les unidoses doivent être jetées immédiatement après utilisation.

Effets indésirables possibles du médicament OCUFEN

Irritation locale.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (0)

Actualités

Les anomalies typiques du syndrome de Brugada à l’ECG sont un sus-décalage de ST dans les dérivations droites (V1, V2) avec aspect en dôme, suivi d’ondes T négatives (illustration).

SERECOR (hydroquinidine) : tensions d'approvisionnement et restrictions d'utilisation

La codéine utilisée comme agent antitussif en pédiatrie est contre-indiquée depuis 2015 (illustration).

TUSSIPAX, NEO-CODION ENFANTS, EUCALYPTINE LE BRUN formes buvables : rappel de lots

Quatre gouttes d'HALDOL 2 mg/mL solution buvable correspondent à 0,4 mg d'halopéridol (illustration).

HALDOL buvable : risque d'erreurs médicamenteuses entre la seringue graduée en mg/mL et le flacon compte-gouttes