En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

OLIGOSTIM COBALT

Mis à jour : Lundi 31 Août 2015
Famille du médicament :

Oligo-élément

31/08/2015 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament OLIGOSTIM COBALT est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des éléments minéraux traces (oligo-éléments).

Il est utilisé comme modificateur de terrain dans les états migraineux.

Présentations du médicament OLIGOSTIM COBALT

OLIGOSTIM COBALT : comprimé sublingual (blanc) ; boîte de 40

Composition du médicament OLIGOSTIM COBALT

p cp
Cobalt29 μg
Lactose+

Attention

Si les maux de tête persistent, des examens peuvent être nécessaires : consultez votre médecin.

Fertilité, grossesse et allaitement

Aux doses préconisées, les oligo-éléments sont présumés sans danger pendant la grossesse ou l'allaitement. Néanmoins, par mesure de prudence, ne les utilisez pas sans prendre l'avis de votre pharmacien ou de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament OLIGOSTIM COBALT

Prendre le médicament de préférence le matin à jeun ou à distance des repas.

Laisser fondre les comprimés sous la langue.

Posologie usuelle :

  • Aulte : 1 ou 2 comprimés par jour.

Laboratoire Boiron

Actualités

L'inscription d'une spécialité au répertoire des génériques est une condition indispensable à la substitution lors de la délivrance à l'officine (illustration).

Création de groupes génériques pour vardénafil comprimé orodispersible et sunitinib gélule

Le germe le plus souvent responsable de typhoïde est Salmonella typhi (illustration @Wikimedia).

Typhoïde : le vaccin TYPHERIX n’est plus commercialisé en France

Représentation en 3D de virus immunodéficience humaine (illustration).

Infection par le VIH : arrêt de commercialisation de CRIXIVAN (indinavir) en juin 2018