PALUDRINE

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Antipaludique

Dans quel cas le médicament PALUDRINE est-il prescrit ?

Ce médicament est un antipaludique : il inhibe la reproduction du parasite responsable du paludisme.

Il est utilisé dans le traitement préventif du paludisme, généralement en association avec la chloroquine (NIVAQUINE).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament PALUDRINE

PALUDRINE : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 56
Sur ordonnance (Liste II) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament PALUDRINE

p cp
Proguanil chlorhydrate100 mg
Excipients : Amidon de maïs, Calcium carbonate, Gélatine, Magnésium stéarate

Attention

L'usage de ce médicament dans la prévention du paludisme est réservé à certaines régions du monde. La liste de ces pays est revue chaque année par l'OMS (Organisation mondiale de la santé). Même si vous avez déjà pris ce médicament pour un précédent voyage dans la même région ou une autre partie du monde, il est nécessaire de consulter votre médecin pour connaître la prévention la mieux adaptée à votre voyage. L'automédication en prévention du paludisme est fortement déconseillée.

En cas de séjour de plus de 3 mois, il peut être nécessaire d'utiliser d'autres méthodes de prévention du paludisme.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale grave.

En cas d'éruption cutanée étendue, associée ou non à de la fièvre ou des ganglions, ne pousuivez pas le traitement sans avis médical : risque de syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse, exceptionnel mais potentiellement grave.

Interactions du médicament PALUDRINE avec d'autres substances

Informez votre médecin si vous prenez un traitement anticoagulant oral ou des hormones thyroïdiennes.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Le risque pendant la grossesse est lié au paludisme et non pas au médicament, qui peut être pris par la femme enceinte aux doses préconisées.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel, mais en quantité insuffisante pour protéger le nourrisson.

Mode d'emploi et posologie du médicament PALUDRINE

Les comprimés sont pris avec un verre d'eau, de préférence après un repas et à la même heure chaque jour.

Posologie usuelle :

Le traitement commence 24 heures avant le départ et est poursuivi pendant tout le séjour et 4 semaines après le retour de la zone à risque.

  • Adulte et enfant de plus de 12 ans : 2 comprimés par jour.

  • Enfant de 33,5 à 45 kg (environ 9 à 12 ans) : 1 et 1/2 comprimé par jour.

  • Enfant de 17 à 33 kg (environ 5 à 9 ans) : 1 comprimé par jour.

  • Enfant de 9 à 16,5 kg (environ 1 à 5 ans) : 1/2 comprimé par jour.

Conseils

La chimioprophylaxie ne dispense pas des mesures destinées à empêcher les piqûres de moustiques : port de vêtements longs après le coucher du soleil, application de répulsifs sur les zones découvertes, utilisation d'insecticides, de moustiquaire...

L'utilisation de moyens de prévention n'exclut pas totalement le risque de paludisme. Toute fièvre importante au cours d'un séjour en zone impaludée ou dans les 4 semaines qui suivent le retour peut traduire un accès palustre et nécessite une consultation médicale d'urgence pour rechercher le parasite dans le sang.

Effets indésirables possibles du médicament PALUDRINE

Fréquemment : intolérance digestive, diarrhée, aphte, inflammation de la muqueuse buccale, réaction allergique cutanée, inflammation de la paroi des vaisseaux sanguins (vascularite).

Rarement : perte de cheveux.

Très rarement : fièvre, augmentation des transaminases, hépatite, syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Néovascularisation oculaire : rupture de stock de VISUDYNE à compter du 15 juillet et distribution de lots à péremption courte

Vue microscopique de bacilles de Calmette et Guérin (illustration @Y tambe sur Wikimedia).

BCG-MEDAC (BCG thérapie intravésicale) : une carte d'alerte pour informer les patients sur le risque de BCGite

Des réactions allergiques aiguës sévères peuvent être provoquées par divers allergènes dont les piqûres ou les morsures d’insectes (illustration).

Stylos d'adrénaline injectable : à conserver jusqu'à la date de péremption avant de les renouveler