En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

PARAGRIPPE

Mis à jour : Mardi 19 Juin 2018
Famille du médicament :

Homéopathie

Dans quel cas le médicament PARAGRIPPE est-il prescrit ?

Ce médicament est un complexe (association) de composants homéopathiques.

Il est utilisé dans le traitement homéopathique des états grippaux.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament PARAGRIPPE

PARAGRIPPE : comprimé (blanc) ; boîte de 60
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament PARAGRIPPE

Arnica 4 CH, Belladonna 4 CH, Eupatorium perfoliatum 4 CH,Gelsemium 4 CH, Sulfur 5 CH, aa ; lactose, saccharose.

Excipients : Lactose, Magnésium stéarate, Saccharose

Fertilité, grossesse et allaitement

Aux dilutions homéopathiques, les substances contenues dans ce médicament ne sont pas connues pour être toxiques pendant la grossesse ou l'allaitement. Néanmoins, ne l'utilisez pas sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Mode d'emploi et posologie du médicament PARAGRIPPE

Ce médicament est pris de préférence à distance des repas.

Sucer les comprimés ou les écraser dans un peu d'eau.

Posologie usuelle :

2 comprimés toutes les 2 heures dès les premiers symptômes.

Effets indésirables de ce médicament

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

ESMYA est indiqué dans la prise en charge de fibromes utérins (illustration).

ESMYA (ulipristal) : restriction des indications et mesures de réduction du risque d'atteintes hépatiques

Représentation en 3D de Streptococcus pneumoniae (illustration).

Vaccin PNEUMOVAX : mise à disposition exceptionnelle de seringues préremplies à péremption courte

L’amyotrophie spinale (ASA ou SMA) est une maladie neuromusculaire progressive d’origine génétique, caractérisée par une dégénérescence des motoneurones (illustration).

SPINRAZA (nusinersen) : risque d'hydrocéphalie communicante, non reliée à une méningite ou à une hémorragie