SEROPRAM

Mis à jour : Mardi 21 Avril 2020
Famille du médicament :

Antidépresseur

Dans quel cas le médicament SEROPRAM est-il prescrit ?

Ce médicament est un antidépresseur de la famille des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine.

Il est utilisé dans le traitement des états dépressifs et dans la prévention des attaques de panique.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament SEROPRAM

SEROPRAM 20 mg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 6,49 €.
SEROPRAM 40 mg/ml : solution buvable ; flacon de 12 ml avec pipette doseuse graduée de 1 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 21,82 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament SEROPRAM

p cpp ml
Citalopram20 mg40 mg
Lactose+
Alcool+
Aucun excipient commun.

Contre-indications du médicament SEROPRAM

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

L'utilisation des antidépresseurs est déconseillée avant l'âge de 18 ans. Des études ont en effet montré que l'utilisation d'un antidépresseur peut augmenter le risque de suicide chez les adolescents souffrant de dépression. Chez les enfants et adolescents de moins de 18 ans, ce traitement est par conséquent réservé à certains cas graves et nécessite une surveillance médicale particulière et la vigilance de l'entourage.

Tous les traitements antidépresseurs sont susceptibles d'induire un épisode maniaque chez les personnes prédisposées : en cas d'euphorie, d'excitation inhabituelle ou de comportement anormal survenant sous traitement, une consultation médicale rapide est nécessaire.

Des troubles du rythme cardiaque ont été observés sous traitement, en particulier en cas d'hypokaliémie, d'insuffisance cardiaque non contrôlée, d'infarctus du myocarde récent ou de ralentissement important du cœur. Signalez sans tarder à votre médecin la survenue de battements du cœur rapides ou irréguliers, de malaises ou d'étourdissements. Un électrocardiogramme (ECG) pourra vous être prescrit pour s'assurer de l'absence d'anomalie.

Des précautions sont nécessaires en cas d'épilepsie (même ancienne), de glaucome à angle fermé, de diabète ou de prédisposition aux hémorragies.

Bien qu'aucune interaction nette n'ait été constatée avec l'alcool, évitez la prise de boissons alcoolisées, comme avec tout médicament psychotrope.

Attention : conducteurSi vous devez conduire ou utiliser une machine dangereuse, assurez-vous préalablement que ce médicament n'altère pas votre vigilance.

Interactions du médicament SEROPRAM avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé :
  • aux IMAO non sélectifs (MARSILID) : des délais précis doivent être respectés entre la fin d'un traitement par IMAO et le début de ce traitement, et inversement ;

  • les médicaments susceptibles de provoquer des torsades de pointes ou les médicaments contenant du pimozide (ORAP) : risque de troubles du rythme cardiaque.

Il peut interagir avec les IMAO sélectifs (contenant du moclobémide ou de la sélégiline) ou les médicaments contenant du linézolide.

L'association avec un antimigraineux de la famille des triptans, un médicament contenant du lithium, du tramadol ou un produit de phytothérapie contenant du millepertuis augmente le risque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique (voir Effets indésirables possibles).

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez un anticoagulant oral, de l'aspirine, un AINS, un antidépresseur imipraminique, ou un médicament contenant de la cyproheptadine, de la cimétidine, du métoprolol.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les antidépresseurs ne doivent être utilisés pendant la grossesse que s'ils sont strictement nécessaires. Un traitement non médicamenteux (psychothérapie) doit être privilégié. Il est néanmoins possible d'utiliser le citalopram chez la femme enceinte. Si le traitement est poursuivi jusqu'à l'accouchement, une surveillance renforcée du nouveau-né peut être recommandée. En effet, une insuffisance respiratoire, des difficultés à s'alimenter ou une agitation peuvent parfois survenir dans les premiers jours de vie chez les nouveau-nés de mères traitées jusqu'à l'accouchement par un inhibiteur de la recapture de la sérotonine.

Allaitement :

Ce médicament passe très faiblement dans le lait maternel ; néanmoins, son utilisation pendant l'allaitement doit être prudente.

Mode d'emploi et posologie du médicament SEROPRAM

Ce médicament est pris une fois par jour, à n'importe quel moment de la journée, pendant ou entre les repas.

La solution buvable peut être diluée dans un peu d'eau ou de jus de fruits (orange ou pomme).

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans :

    • État dépressif : la dose initiale recommandée est de 1 comprimé ou 0,4 ml de solution buvable par jour. Si besoin, elle peut être augmentée par le médecin à 2 comprimés ou 0,8 ml de solution buvable par jour.

    • Prévention des attaques de panique : 1 à 1 comprimé et demi ou 0,4 à 0,6 ml de solution buvable par jour.

Chez les sujets âgés de plus de 65 ans ou en cas d'insuffisance hépatique, la dose est habituellement réduite de moitié.

Conseils

L'efficacité des antidépresseurs n'est généralement pas immédiate. Un délai pouvant atteindre plusieurs semaines est parfois nécessaire pour que les effets bénéfiques se fassent sentir. Les effets indésirables éventuels apparaissant en début de traitement ne doivent pas vous conduire à l'arrêter prématurément.

Chez la personne souffrant de dépression, un état anxieux peut apparaître ou s'aggraver en début de traitement ; un anxiolytique est parfois prescrit de manière temporaire par le médecin pour prévenir ou traiter ces manifestations.

Lorsque les symptômes de la dépression ont disparu, le traitement doit absolument être poursuivi pendant la durée prescrite afin de consolider la guérison. Un arrêt prématuré exposerait à une rechute. La durée d'un traitement antidépresseur est rarement inférieure à 6 mois.

Des troubles, parfois d'intensité sévère, peuvent apparaître à l'arrêt du traitement antidépresseur : anxiété, culpabilité, cauchemars, vertiges, tremblements. Il est préférable d'arrêter le traitement progressivement en diminuant la posologie ou en espaçant les prises pour éviter ces effets indésirables observés en particulier en cas d'interruption brutale.

La solution buvable se conserve 16 semaines maximum après ouverture du flacon.

Effets indésirables possibles du médicament SEROPRAM

Les effets indésirables surviennent surtout au cours des premières semaines de traitement et s'estompent le plus souvent ensuite.

Très fréquents (plus de 1 patient sur 10) : somnolence ou au contraire insomnie, nausées, bouche sèche, transpiration excessive, maux de tête.

Fréquents : agitation, anxiété, nervosité, confusion des idées, rêves anormaux, tremblements, fourmillements des extrémités, étourdissements, bourdonnements d'oreille, bâillements, perte de poids, diarrhée, vomissements, constipation, démangeaisons, douleurs musculaires ou articulaires, fatigue, baisse de la libido, troubles de l'érection ou de l'éjaculation.

Peu fréquents : agressivité, hallucinations, excitation anormale, éruption cutanée, chute de cheveux, dilatation de la pupille, augmentation de l'appétit, prise de poids, malaise.

Plus rarement : mouvements involontaires, pertubation du goût, hypotension orthostatique, convulsions, troubles visuels, grincements des dents, difficulté à uriner, troubles des règles, priapisme, écoulement de lait par le mamelon, réaction allergique, hépatite, baisse du taux de sodium dans le sang, troubles du rythme cardiaque (voir Attention).

Les antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine peuvent également provoquer :
  • une agitation désagréable et un besoin irrépressible de bouger (impossibilité à rester assis ou debout tranquillement). Si ces troubles surviennent, contactez votre médecin ;

  • des saignements tels que des bleus, des saignements de nez, des hémorragies génitales ou digestives ;

  • de rares cas de syndrome sérotoninergique dont les principales manifestations sont : tremblements, confusion, agitation, exagération des réflexes, rigidité musculaire, vertiges, fièvre inexpliquée, sueurs. L'apparition de plusieurs de ces symptômes impose un avis médical.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (16)

Le 19/02/2020 à 10:00
avatar Choupichou
Choupichou Infirmier/Infirmière
Peut on passer du seropram IV en meme temps que du Cymevan? (Dans la meme poche ou dans deux poches differentes)
Merci

0 0
Le 20/02/2020 à 10:51
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Je ne dispose pas de cette information, désolé, il faut vous adresser aux fabricants.

1 0
Le 09/02/2020 à 17:05
avatar patcoco
patcoco Profession non médicale / Autre
le seropram a t'il moins effets secondaires que le séroplex dite moi

0 0
Le 11/02/2020 à 17:23
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Ces molécules sont très proches et leurs effets secondaires aussi, mais tout dépend de la tolérance individuelle pour chaque individu.

0 0
Le 05/12/2019 à 17:13
avatar Jahan
Jahan Profession non médicale / Autre
Bonjour,
Faut-il respecter une période minimale entre deux cures de Seropram - j'avais arrêté il y a 3 ans / 1ère fois sous antidépresseur suite à un burn-out - ou est-ce qu'il faut carrément changer d'antidépresseur ? Il avait bien fonctionné la 1ère fois. Je le reprends depuis 28 jours et, bien que les symptômes physiques aient disparu, je pleure à nouveau beaucoup depuis une semaine. Cela dit, j'imagine que comprendre les vraies raisons de mon burn-out ne facilite pas le "travail" au Seropram...

0 0
Le 10/12/2019 à 07:29
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Aucune durée minimale avant la reprise de SEROPRAM n'est nécessaire.

0 0
Le 20/05/2019 à 12:40
avatar Annf
Annf Profession non médicale / Autre
Bonjour,

Suite à une hypertension intracranienne du à un blocage d'un drain de dérivation pour hydrocéphalie, mon fils de 16 ans a eu un AVC et parmi les médicaments qui lui ont été prescrits il y a le SEROPRAM. Cependant sur la fiche du médicament j'ai vu qu'il ne doit pas etre pris par des personnes de moins de 18 ans. Quelles peuvent etre les conséquences? Doit il arreter de le prendre étant donné que les crises dépressives semblent avoir disparues?

Merci et bonne journée

0 1
Le 21/05/2019 à 12:26
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Ces restrictions sont liées à un mauvaise connaissance des effets du produit dans cette tranche d'âge. Dans des cas particuliers comme celui de votre fils, les médecins peuvent décider de prescrire quand même le médicament.

0 1
Le 02/04/2019 à 17:35
avatar Joulaille06
Joulaille06 Profession non médicale / Autre
Bonjour, je prend du Seropram mais occasionnellement puis je prendre de l'ibuprofene, quand j'ai mes règles, ou de l'aspirine quand j'ai une migraine ?
Il me semble qu'il y a risque hémorragique avec le Seropram, mais si c'est occasionnellement ?
Merci

0 0
Le 04/04/2019 à 09:17
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Des hémorragies digestives de fréquence indéterminées ont été constatées chez des patient sous SEROPRAM. Je ne peux donc pas vous rassurer totalement, même si le risque supplémentaire lié au SEROPRAM est sans doute très faible.

0 0
Le 08/03/2016 à 19:30
avatar Soso86
Soso86
Bonjour,

Après 3 mois de traitement sous seropram jai actuellement arrêté depuis 2 semaines.
Je souhaiterais savoir à partir de combien de jours exactement après arrêt je suis autorisée a prendre plein soleil sans risque photosensibilisant ?

Par avance merci de votre retour

4 5
Le 14/03/2016 à 17:07
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,

L'effet photosensibilisant peut persister, en effet après l'arrêt. Il est conseillé d'attendre au moins 15 jours après l’arrêt, mais cela dépend des produits. Pour plus de précisions, vous devriez contacter le médecin qui vous l'a prescrit, qui a l'expérience au quotidien de ce médicament.

4 2
Le 02/10/2015 à 16:38
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Amml,

Le Seropram peut être éventuellement utile en cas de syndrome dépressif, de grande tristesse... Mais c'est son médecin qui doit juger de l'utilité de ce médicament dans ce contexte malheureusement très difficile;..

2 3
Le 16/09/2015 à 17:07
avatar fmzaza
fmzaza
Ma mère 89 ans a une maladie d'Alzheimer quel avantage procure le traitement par Seropram dans ce cas. Merci par avance

24 5
Le 30/05/2013 à 17:00
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour jos38,

Certains de ces effets indésirables peuvent être dus au SEROPRAM ou au TRAMADOL.

Ne diminuez pas de vous -même le Seropram, il faut d'abord en discuter avec le médecin qui vous le prescrit, peut-être qu'il choisira, si besoin, diminuer le Tramadol...

8 5
Le 29/05/2013 à 20:43
avatar fmzaza
fmzaza
Je prends du seropram 20 mg depuis 1 an, j'ai pas mal de vertiges, d'anxiété, de convulsions , des fourmillements aux bras et aux jambes.....Je prends en même temps du tramadol 50 mgrs ( 1) et tramadol 100 mgrs (2) par jour ???Est-ce que je peux prendre que la moitié de mon seropram. Merci de vôtre réponse , J'ai 73 ans.

4 12
Lire tous les commentaires

Actualités

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Disponibilité de médicaments distribués en ville et à l'hôpital

La spécialité SALBUMOL 0,5 mg/1 ml solution injectable n’a plus de place dans la stratégie thérapeutique des situations obstétricales nécessitant une tocolyse (illustration).

Travail prématuré sans complication : arrêt de commercialisation de SALBUMOL fin juin 2020

Les troubles du sommeil constituent un important problème de santé, tant par leur fréquence que par leurs répercussions humaines, sociales et économiques (illustration).

Insomnie : arrêt de commercialisation de NOCTAMIDE (lormétazépam)