En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

URISPAS

Mis à jour : Mardi 21 Mai 2019
Famille du médicament :

Antispasmodique urinaire

Dans quel cas le médicament URISPAS est-il prescrit ?

Ce médicament est un antispasmodique qui lutte contre la contraction anormale de la vessie.

Il est utilisé chez la femme dans le traitement des envies impérieuses d'uriner dues à une instabilité de la vessie.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament URISPAS

URISPAS 200 mg cp pellic
URISPAS : comprimé (blanc) ; boîte de 42
- Remboursable à 30 % - Prix : 5,11 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament URISPAS

p cp
Flavoxate chlorhydrate200 mg
Lactose+
Excipients : Amidon de maïs, Cellulose microcristalline, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 2000 stéarate, Magnésium stéarate, Povidone, Sepifilm, Sodium carboxyméthylamidon, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament URISPAS

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • obstruction ou hémorragie du tube digestif,

  • rétention urinaire,

  • glaucome par fermeture de l'angle.

Attention

Une infection urinaire peut provoquer à elle seule des envies impérieuses d'uriner. Ce traitement serait alors inadapté. En cas de doute, consultez votre médecin.

Des précautions sont nécessaires chez la personne âgée.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament URISPAS

Ce médicament peut être pris avant, pendant ou après les repas.

Posologie usuelle :

  • Femme adulte : 1 comprimé, 3 fois par jour.

Effets indésirables possibles du médicament URISPAS

Fréquents (1 à 10 % des cas) : nausées.

Peu fréquents (moins de 1 % des cas) : vomissements, bouche sèche, digestion difficile, somnolence, éruption cutanée, troubles visuels.

Rares : urticaire, démangeaisons, rétention urinaire, fatigue.

Fréquence indéterminée : confusion, glaucome, réaction allergique., jaunisse.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Mammographie montrant un cancer du sein à droite (illustration).

Cancer du sein : rupture de stock de MEGACE (mégestrol) jusqu'à mi-juillet

Les collyres CATACOL et CORRECTOL partagent le même principe actif, l'inosine monophosphate disodique dihydrate, utilisée dans la prise en charge de troubles de la vision (illustration).

Arrêt de commercialisation de deux collyres à base d'inosine : CATACOL et CORRECTOL

Le répertoire des groupes génériques permet, pour chaque médicament de référence, de connaître les génériques associés (illustration).

ADRIBLASTINE, FORLAX, NAVELBINE, NEORAL, STRESAM, SUTENT : nouveaux groupes génériques