URISPAS

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Antispasmodique urinaire

Dans quel cas le médicament URISPAS est-il prescrit ?

Ce médicament est un antispasmodique qui lutte contre la contraction anormale de la vessie.

Il est utilisé chez la femme dans le traitement des envies impérieuses d'uriner dues à une instabilité de la vessie.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament URISPAS

URISPAS 200 mg cp pellic
URISPAS : comprimé (blanc) ; boîte de 42
- Remboursable à 30 % - Prix : 4,96 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament URISPAS

p cp
Flavoxate chlorhydrate200 mg
Lactose+
Excipients : Amidon de maïs, Cellulose microcristalline, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 2000 stéarate, Magnésium stéarate, Povidone, Sepifilm, Sodium carboxyméthylamidon, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament URISPAS

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • obstruction ou hémorragie du tube digestif,

  • rétention urinaire,

  • glaucome par fermeture de l'angle.

Attention

Une infection urinaire peut provoquer à elle seule des envies impérieuses d'uriner. Ce traitement serait alors inadapté. En cas de doute, consultez votre médecin.

Des précautions sont nécessaires chez la personne âgée.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament URISPAS

Ce médicament peut être pris avant, pendant ou après les repas.

Posologie usuelle :

  • Femme adulte : 1 comprimé, 3 fois par jour.

Effets indésirables possibles du médicament URISPAS

Fréquents (1 à 10 % des cas) : nausées.

Peu fréquents (moins de 1 % des cas) : vomissements, bouche sèche, digestion difficile, somnolence, éruption cutanée, troubles visuels.

Rares : urticaire, démangeaisons, rétention urinaire, fatigue.

Fréquence indéterminée : confusion, glaucome, réaction allergique., jaunisse.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

LEXIQUE

antispasmodique

Médicament qui lutte contre les spasmes. Les antispasmodiques agissent généralement en empêchant la contraction de fibres musculaires présentes dans la paroi de l'intestin ou des voies urinaires.

glaucome

Maladie caractérisée par l'augmentation de la pression des liquides contenus dans l'œil (hypertension intraoculaire).

Ce terme général recouvre deux affections totalement différentes :
  • Le glaucome à angle ouvert ou glaucome chronique est le plus fréquent ; il est généralement sans symptômes, dépisté par la mesure de la tension intraoculaire chez l'ophtalmologiste. Il ne provoque pas de crise aiguë, et le traitement repose essentiellement sur des collyres bêtabloquants. Les personnes atteintes d'un glaucome à angle ouvert ne doivent pas utiliser de dérivés de la cortisone sans avis ophtalmologique préalable.

  • Le glaucome à angle fermé ou glaucome aigu est plus rare. Entre les crises, la tension intraoculaire est normale. Mais l'usage intempestif de médicaments atropiniques (notamment en collyre) provoque une crise aiguë d'hypertension intraoculaire qui peut abîmer définitivement la rétine en quelques heures. C'est une urgence ophtalmologique qui se reconnaît à un œil brutalement rouge, horriblement douloureux, dur comme une bille de verre, et dont la vision devient floue.

L'angle dont il est question dans ces deux affections est l'angle irido-cornéen. C'est en effet entre l'iris et la cornée que se situe le système d'évacuation des liquides de l'œil. Un angle peu ouvert (fermé) expose à une obstruction totale du système d'évacuation. Cette obstruction peut survenir lorsque l'iris est ouvert au maximum (mydriase) sous l'effet d'un médicament atropinique : l'iris vient alors s'accoler à la cornée.

Les contre-indications des médicaments atropiniques ne concernent que les personnes ayant déjà fait des crises de glaucome à angle fermé, ou chez qui un ophtalmologiste a détecté ce risque. Celles qui souffrent d'un glaucome chronique à angle ouvert ne sont pas concernées par ces contre-indications.

hémorragie

Perte de sang à partir d'une artère ou d'une veine. Une hémorragie peut être externe, mais également interne et passer inaperçue.

réaction allergique

Réaction due à l'hypersensibilité de l'organisme à un médicament. Les réactions allergiques peuvent prendre des aspects très variés : urticaire, œdème de Quincke, eczéma, éruption de boutons rappelant la rougeole, etc. Le choc anaphylactique est une réaction allergique généralisée qui provoque un malaise par chute brutale de la tension artérielle.