En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

SOLUPRED

Mis à jour : Mardi 21 Mai 2019
Famille du médicament :

Dérivé de la cortisone

Dans quel cas le médicament SOLUPRED est-il prescrit ?

Ce médicament est un anti-inflammatoire stéroïdien qui appartient à la famille des corticoïdes de synthèse (dérivés chimiques de la cortisone naturelle). Les propriétés de la cortisone sont nombreuses, mais ce produit est surtout utilisé pour son effet anti-inflammatoire puissant. Il présente, à efficacité égale, moins d'effets indésirables que la cortisone naturelle. Ces propriétés sont utiles dans le traitement de nombreuses affections comportant une composante inflammatoire ou allergique, mais aussi de certains cancers où ce médicament permet de lutter contre la prolifération cellulaire. Il diminue les réactions immunitaires et est donc utilisé pour prévenir le rejet des greffes d'organes.

Il est utilisé dans le traitement de certaines maladies graves (cancer, sclérose en plaques, rhumatisme articulaire aigu par exemple), mais également de maladies plus bénignes (allergie, crise d'asthme, sinusite aiguë, otite). Dans ces derniers cas, le traitement est souvent court.

Présentations du médicament SOLUPRED

SOLUPRED 5 mg : comprimé effervescent (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,24 €.
SOLUPRED 5 mg : comprimé orodispersible (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,37 €.
SOLUPRED 20 mg : comprimé effervescent (blanc ; arôme citron) ; boîte de 20
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 3,62 €.
SOLUPRED 20 mg : comprimé orodispersible (blanc) ; boîte de 20
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 3,78 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament SOLUPRED

p cpp cp efferv
Prednisolone5 mg5 mg
Aspartam+
p cpp cp efferv
Prednisolone20 mg20 mg
Aspartam+
Aucun excipient commun.

Contre-indications du médicament SOLUPRED

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament ne doit jamais être employé ou réemployé en dehors d'une prescription médicale.

Si vous avez un diabète, vous risquez de le déséquilibrer si vous modifiez la quantité ou le rythme de la prise de cortisone sans avis médical.

Les personnes ayant des antécédents de tuberculose, d'ulcère de l'estomac ou du duodénum, les personnes souffrant d'insuffisance rénale ou hépatique, de colite ulcéreuse, d'hypertension artérielle, d'ostéoporose, de myasthénie grave doivent faire l'objet d'une prise en charge médicale particulière.

La prise prolongée d'un corticoïde diminue les défenses immunitaires : la vaccination avec un vaccin contenant des germes vivants atténués ne peut être pratiquée qu'avec l'accord de votre médecin. Vous devez également éviter le contact avec des personnes atteintes de varicelle ou de rougeole.

L'arrêt du traitement doit être progressif pour permettre aux glandes surrénales de reprendre la synthèse de cortisone naturelle. Un arrêt brutal expose par ailleurs à une rechute de la maladie traitée. Cette précaution n'est utile que lorsque la durée du traitement dépasse une semaine.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Interactions du médicament SOLUPRED avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les médicaments qui donnent des torsades de pointes.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez :
  • un médicament susceptible de faire baisser la kaliémie (amphotéricine B administrée par voie intraveineuse, certains diurétiques, laxatifs stimulants) ;

  • un antihypertenseur ;

  • un antidiabétique ;

  • un digitalique ;

  • un anticoagulant ;

  • de l'aspirine ou un AINS ;

  • un médicament contenant de la carbamazépine, du phénobarbital, de la phénytoïne, de la primidone, de la rifampicine, de la ciclosporine, de l'interféron alfa ou de l'isoniazide.

En cas de vaccination, l'utilisation d'un vaccin vivant est déconseillée.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Dans l'espèce humaine, les études scientifiques actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de risque de malformation lors de l'utilisation de ce médicament pendant la grossesse. Seul votre médecin peut apprécier la nécessité du traitement et son risque pendant la grossesse.

Lorsqu'une maladie grave impose un traitement prolongé chez la mère, une surveillance médicale du nouveau-né est nécessaire.

Allaitement :

En cas de traitement prolongé, il peut être nécessaire d'interrompre l'allaitement : prenez l'avis de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament SOLUPRED

Ce médicament doit être absorbé au cours d'un repas, de préférence en une fois, le matin.

Lors des traitements prolongés, et dès que le contrôle de la maladie le permet, une prise alternée un jour sur deux est préférable, notamment chez l'enfant.

Les comprimés effervescents doivent être dissous dans un verre d'eau.

Les comprimés orodispersibles peuvent être sucés sans être croqués ou dissous dans un peu d'eau (notamment pour les jeunes enfants ou les personnes ayant du mal à déglutir).

Posologie usuelle :

Fréquemment, la posologie initiale est élevée (traitement d'attaque) ; elle est ensuite diminuée jusqu'à la posologie minimale efficace (traitement d'entretien).

Tout traitement prolongé à forte dose doit être arrêté progressivement : suivre les indications du médecin.

Conseils

Un traitement prolongé de plus de quelques jours peut nécessiter :
  • la diminution de la consommation de sel,

  • la prise de potassium (prescrit par le médecin),

  • un régime riche en protéines et en calcium, pauvre en glucides.

Effets indésirables possibles du médicament SOLUPRED

Ils sont à craindre surtout lors d'un traitement prolongé et à forte dose :
  • rétention d'eau et de sel, hypertension artérielle ;

  • baisse du taux de potassium, à prévenir par un apport systématique ;

  • modifications physiques fréquentes : gonflement du visage et du buste, apparition de poils, taches cutanées violacées, acné ;

  • surexcitation, euphorie, troubles du sommeil, état dépressif (à l'arrêt du traitement) ;

  • faiblesse puis fonte musculaires, lentement réversibles ;

  • ostéoporose (décalcification des os), parfois définitive ;

  • troubles hormonaux et métaboliques : diabète (réversible), arrêt de la croissance chez l'enfant, troubles des règles ;

  • troubles digestifs : gastrite, ulcère ;

  • certaines formes de cataracte et de glaucome.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (110)

Le 22/05/2019 à 11:34
avatar Géobis
Géobis Profession non médicale / Autre
Dans le cadre d'une PREMEDICATION, en préalable à IRM avec injection (Gadoline), en cas d'allergie avérée à ce produit... le Solupred est cité.

Est-ce exact, alors,quel dosage, avec quelle posologie, et quand l'administrer par rapport à l'injection du produit de contraste ?
Merci

0 5
Le 23/05/2019 à 07:07
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Oui, c'est classique. La dose recommandée varie entre 30 et 40 mg https://www.srlf.org/...

1 2
Le 28/04/2019 à 10:36
avatar LILIGNIER
LILIGNIER Profession non médicale / Autre
Peut-on prendre du solupred après avoir pris du doliprane ?

12 23
Le 30/04/2019 à 08:41
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Oui

7 6
Le 12/04/2019 à 07:34
avatar Souma ahmed
Souma ahmed Etudiant en pharmacie
J ai ma Soeur 36 ans a un adinocarcinome pulmonaire primitive ; en attendant les résultats de la biologie moléculaire pour qu'elle puisse prendre une thérapie ciblée; elle a commencer le solupred elle a un moins presque; mnt elle va commencer son traitement adéquat qui est le crizotinib et elle va arrêter le solupred 20 mg ; elle a pris pendant 1 mois 2 cp chaque jour ,comment elle puisse mnt arrêter le solupred ? D'une façon progressive ? Dans combien de temps ? Merci à vous

1 9
Le 16/04/2019 à 08:18
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Votre demande s'apparente à une demande d'avis personnalisé. Un tel avis suppose de connaître le détails de son dossier médical et n'est donc pas envisageable sur un forum, j'en suis désolé.

8 2
Le 10/04/2019 à 00:38
avatar Kitinije
Kitinije Profession non médicale / Autre
Bonsoir, mon fils et moi même sommes actuellement sous solupred pour des bronchites asthmatiformes. J'ai mois même débuté mon traitement ce matin par 3 cachets effervescents et moi qui de part mon travail dors généralement tôt je ne dors toujours pas, de plus ce soir ma pote m'à trouvé à fond avec un débit de parole assez énorme ça peut être dû au traitement?
Mais ce qui m'inquiète le plus c'est mon fils qui pourtant ne le prend pas pour la première fois, sa maîtresse m'a appelé aujourd'hui le trouvant bizarre: à la fois nonchalant comme fatigué et surexcité, et ce depuis la semaine dernière ce qui correspond au début de son traitement. Pourrait on penser que là encore c'est dû au solupred?
Dans les 2 cas est il nécessaire de le signaler à mon médecin?
Merci d'avance de votre réponse, bonne soirée, cordialement.

5 3
Le 11/04/2019 à 08:47
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
La cortisone est connue pour donner ce type de symptômes chez certaines personnes. Il faut en effet le signaler à votre médecin et s'il n'est pas joignable, diminuer la posologie de moitié avant d'avoir son avis.

4 7
Le 21/02/2019 à 16:16
avatar Evaldrt
Evaldrt Profession non médicale / Autre
Bonjour,
J’ai une grippe mais mon médecin m’as prescrit soluprede. Au bout de combien de temps je peux reprendre de l’advil?
Merci

12 3
Le 26/02/2019 à 09:58
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
La cortisone et les AINS ne doivent pas être associés car le risque d'irritation de l'estomac deviendrait trop important. Il faut laisser au moins 24h entre le passage de l'un à l'autre.

9 3
Le 21/01/2019 à 14:26
avatar Vick75012
Vick75012 Profession non médicale / Autre
Bonjour,

J'ai eu une ordonnance avec le solupred. Puis je le coupler avec du doliprane? (car migraine)

Bien à vous

32 3
Le 22/01/2019 à 09:57
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Oui, il n'y a pas d'interactions néfastes entre ces médicaments.

7 4
Le 18/12/2018 à 18:42
avatar Nourqaz
Nourqaz Profession non médicale / Autre
Re Bonjour modérateur
Enfin j'ai trouvé la réponse..
C'est la mélisse qui est responsable des troubles thyroidiens.
Donc je suppose que je suis allergique à la mélisse.
Aussi il ne faut pas oublier que la mélisse doit être éviter avec tout médicament encours comme ceux cités précédemment en raison de son action potentialisatrice sur les effets des corticoïdes comme c'est le cas pour la majorité des plantes sédatives.
Bien cordialement.

8 2
Le 20/12/2018 à 11:02
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
L'extrait de Mélisse peut en effet avoir un discret effet inhibiteur sur la thyroïde, le mieux est de prendre des doses faibles
http://accurateclinic.com/...

2 7
Le 13/12/2018 à 16:54
avatar Nourqaz
Nourqaz Profession non médicale / Autre
Bonjour
Vraiment ce médicament corticoïde est à éviter.
Dans le passé je l'ai pris avec un médicament anti-rhume associé à un complément alimentaire à base de mélisse... vraiment il a faillit mettre ma vie en danger en me causant des troubles thyroidiens.
Svp ma question est la suivante :
Est ce qu'il ne fallait pas associer de la cortisone avec de la mélisse et un médicament anti-Rhume??
Existe-t-il des interactions dangereuses ??
Merci d'avance.

3 4
Le 18/12/2018 à 10:14
avatar Modérateur
Modérateur
Je ne sais quoi vous répondre...
- La cortisone n'est pas indiquée dans les rhumes
- La cortisone ne perturbe pas la glande thyroïde, mais la glande surrénale.

5 4
Le 12/12/2018 à 19:52
avatar Jessica
Jessica Profession non médicale / Autre
Je me pose quand même une question.le medecin ma prescrit du solupred pendant 5 jours. Jetais au taquet et surexcité. Maintenant 3 jours apres l'arrêt du solupred je suis hyper fatigué est ce normal?

3 4
Le 18/12/2018 à 10:25
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
C'est tout à fait normal. La cortisone a un effet dopant et la glande surrénale qui la fabrique dans notre organisme met une journée ou deux à "repartir" après un traitement à forte dose.

8 1
Le 22/11/2018 à 23:27
avatar mitjana minorque
mitjana minorque Profession non médicale / Autre
Je fais suite à votre réponse comme quoi c'était dangereux et déconseillé.
Je le sais.
En attendant, depuis 72 heures que j'en prends Solupred 40 mg/jour), mes douleurs ont nettement régressées alors que je souffre depuis 5 mois.
Depuis 33 ans, je travaille avec des médecins, je suis assistante médicale en oncogénétique.
Je pense avoir suffisamment de recul pour ne pas me mettre en danger avec l'automédication.
Merci pour votre recommandation.

8 13
Le 27/11/2018 à 10:32
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Parfait, vous n'avez donc pas besoin de mon avis :-)

11 7
Lire tous les commentaires

Actualités

Le virus de l’hépatite A se transmet entre personnes ou au contact d’objets et aliments contaminés, comme les coquillages consommés crus par exemple (illustration).

Vaccins contre l'hépatite A : tensions et ruptures de VAQTA 50 U/1 mL et AVAXIM 160 U

Ligne de production pharmaceutique (illustration).

Remise à disposition normale : VACCIN ACT-HIB 10, OZURDEX, JUNIMIN, DERINOX

Le tocilizumab est un anticorps monoclonal dirigé contre les récepteurs de l’interleukine 6 qui jouent un rôle dans l’apparition de l’inflammation et est présente à des taux élevés chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (illustration).

ROACTEMRA (tocilizumab) : mise en garde contre le risque de toxicité hépatique grave