En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

SUDAFED

Mis à jour : Jeudi 01 Août 2013
Famille du médicament :

Décongestionnant oral

01/08/2013 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament SUDAFED est-il prescrit ?

Ce médicament contient de la pseudoéphédrine, un vasoconstricteur décongestionnant. Il permet de diminuer la sensation de nez bouché due à la dilatation des vaisseaux sanguins.

Il est utilisé pour soulager la congestion nasale (nez bouché) et écoulement nasal au cours des rhumes.

Présentations du médicament SUDAFED

SUDAFED : comprimé ; boîte de 15

Composition du médicament SUDAFED

p cp
Pseudoéphédrine chlorhydrate60 mg
Lactose+

Contre-indications du médicament SUDAFED

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce médicament peut provoquer un glaucome aigu chez les personnes prédisposées : œil rouge, dur et douloureux, avec vision floue. Une consultation d'extrême urgence auprès d'un ophtalmologiste est nécessaire.

Les vasoconstricteurs décongestionnants peuvent augmenter la fréquence cardiaque (tachycardie) et provoquer des palpitations et des nausées. Si ces effets indésirables sont trop marqués, le traitement doit être interrompu.

Ils peuvent également être responsables de complications neurologiques rares (convulsions, hallucinations, agitation anormale), notamment en cas de posologie excessive. Respectez la dose préconisée.

Il est préférable de prendre un avis médical en cas d'hyperthyroïdie, de maladie cardiaque, de diabète ou de troubles psychiques.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance considérée comme stimulante (phényléphrine, pseudoéphédrine ou synéphrine) qui figure dans le programme de surveillance 2004 du ministère de la Jeunesse et des Sports. Elle peut être recherchée dans les urines des sportifs afin de déceler un éventuel mésusage.

Interactions du médicament SUDAFED avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé à :
  • un antidépresseur de type IMAO non sélectif (MARSILID) : un délai d'au moins 15 jours doit être respecté entre la prise de ces 2 médicaments ;

  • un autre vasoconstricteur par voie orale (phényléphrine, pseudoéphédrine, méthylphénidate) ou un vasoconstricteur par voie nasale (naphazoline, oxymétazoline, éphédrine ou sulfate de tuaminoheptane) : risque de crise hypertensive.

Il peut interagir avec les vasoconstricteurs utilisés dans la maladie de Parkinson (bromocriptine, pergolide, lisuride, cabergoline) ou dans la migraine (ergotamine, dihydroergotamine, méthysergide) ou avec IMAO sélectifs A (moclobémide).

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

L'effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu. Par prudence, son usage est déconseillé chez la femme enceinte.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel. Il est contre-indiqué pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament SUDAFED

Les comprimés doivent être avalés avec un verre d'eau.

Les prises doivent être espacées de 4 heures minimum.

Posologie usuelle :

  • Adulte et adolescent de plus de 15 ans : 1 comprimé, 3 fois par jour.

Conseils

Ce médicament n'a pas d'effet anti-infectieux. Si les troubles persistent plus de 5 jours, consulter votre médecin.

Effets indésirables possibles du médicament SUDAFED

Accélération du cœur, palpitations.

Sécheresse de la bouche, nausées, vomissements.

Maux de tête, convulsions, anxiété, agitation, insomnie, troubles du comportement.

Éruption cutanée, démangeaisons, sueurs.

Rétention urinaire.

Exceptionnellement : accident vasculaire cérébral (en cas de mésusage).

Laboratoire GlaxoSmithKline

Actualités

Les collyres étaient à l’origine de petits bâtonnets à base de principe actif qui  étaient délayés dans un liquide, de l’eau en général, au moment de l’emploi (illustration).

Arrêt de commercialisation de deux collyres à base d'inosine : CATACOL et CORRECTOL

Le répertoire des groupes génériques permet, pour chaque médicament de référence, de connaître les génériques associés (illustration).

ADRIBLASTINE, FORLAX, NAVELBINE, NEORAL, STRESAM, SUTENT : nouveaux groupes génériques

Une contracture est une contraction musculaire involontaire d'une durée inhabituellement longue et souvent douloureuse (illustration).

Douleurs musculaires : DECONTRACTYL (méphénésine) retiré du marché à partir du 28 juin 2019