En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

SURBRONC EXPECTORANT

Mis à jour : Mardi 18 Juin 2019
Famille du médicament :

Fluidifiant bronchique

Dans quel cas le médicament SURBRONC EXPECTORANT est-il prescrit ?

Ce médicament fluidifie les sécrétions (mucosités) présentes dans les bronches. Il facilite leur évacuation par la toux.

Il est utilisé en cas de toux grasse avec difficulté à cracher, notamment au cours des affections bronchiques aiguës.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament SURBRONC EXPECTORANT

SURBRONC EXPECTORANT 30 mg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 30
- Non remboursé - Prix libre 
SURBRONC EXPECTORANT sans sucre : solution buvable (arômes : crème de fraise, vanille) ; flacon de 100 ml avec godet gradué
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament SURBRONC EXPECTORANT

p cpp 5 ml
Ambroxol chlorhydrate30 mg30 mg
Sorbitol+
Aucun excipient commun.

Attention

Ce médicament ne peut être utilisé en cas de bronchite chronique que sur avis médical.

N'utilisez pas d'antitussif en plus de ce médicament sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Des réactions cutanées graves ont été très rarement rapportées lors de traitement par ambroxol. La survenue d'une éruption cutanée d'évolution rapide (avec érosion des muqueuses et décollement de la peau) impose l'arrêt immédiat du traitement et un avis médical rapide.

En cas de fièvre, de sécrétions qui persistent au-delà de quelques jours ou qui se colorent, consultez votre médecin.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament SURBRONC EXPECTORANT

Ce médicament peut être pris indifféremment au cours ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 ou 2 comprimés ou 5 à 10 ml de solution buvable, 2 fois par jour.

Le traitement peut être interrompu dès l'amélioration des symptômes. Sa durée ne doit pas dépasser 8 à 10 jours sans avis médical.

Conseils

Fumer, ou être exposé à la fumée des autres, est un frein important à l'évacuation des mucosités.

Il est nécessaire de lutter contre la sécheresse de l'air ambiant (humidificateur...) pour éviter le dessèchement des sécrétions. Il est également recommandé de boire beaucoup.

Chez la personne âgée, l'incapacité à évacuer les crachats peut justifier l'aide d'un kinésithérapeute, sur prescription médicale.

Effets indésirables possibles du médicament SURBRONC EXPECTORANT

Peu fréquents : nausées, vomissements, digestion difficile, douleurs d'estomac.

Rares : urticaire.

Très rares : maux de tête, vertiges, réaction allergique (œdème de Quincke, choc), réaction cutanée grave (nécrolyse épidermique).

Solution buvable : possibilité de diarrhée en cas d'apport important (présence de sorbitol).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (1)

Le 13/02/2012 à 07:44
avatar zor
zor
le 30 mg ris 3 fois par jour cause une bouche pateuse et une déformation importante du goût (sauf pour les aliments sucrés). Désagréable.

29 12

Actualités

L'ostéoporose est caractérisée par une fragilité excessive du squelette, due à une diminution de la masse osseuse et à l'altération de la micro-architecture osseuse (illustration).

ALENDRONATE TEVA 10 mg : indisponible jusqu'à fin 2019 et alternatives thérapeutiques

Après plusieurs spécialités corticoïdes orales à base de prednisone et de prednisolone, la dexaméthasone orale fait également l'objet d'une rupture de stock (illustration).

DECTANCYL (dexaméthasone) : rupture de stock jusqu'en août 2019

Le déremboursement de ZOFENILDUO/COTEOULA et de VELPHORO fait suite à la demande des laboratoires et non à un service médical rendu insuffisant (illustration).

Plusieurs médicaments déremboursés à partir du 23 août 2019