En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

BOLDOFLORINE tisane

Mis à jour : Jeudi 18 Octobre 2018
Famille du médicament :

Laxatif stimulant

Dans quel cas le médicament BOLDOFLORINE tisane est-il prescrit ?

Cette tisane contient des laxatifs stimulants (séné, bourdaine) qui augmentent les sécrétions et la motricité de l'intestin.

Elle est utilisée dans le traitement symptomatique de la constipation.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament BOLDOFLORINE tisane

BOLDOFLORINE : tisane ; boîte de 24 sachets-dose
- Non remboursé - Prix libre 
BOLDOFLORINE : tisane ; boîte de 48 sachets-dose
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament BOLDOFLORINE tisane

p sachet
Boldo, feuille105 mg
Séné, foliole175 mg
Bourdaine, écorce140 mg
Romarin, feuille140 mg
Excipients : Aunée racine, Chataignier feuille, Coriandre fruit, Frêne feuille, Menthe feuille, Noisetier feuille, Pomme pulpe, Réglisse racine

Contre-indications du médicament BOLDOFLORINE tisane

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • maladie inflammatoire du côlon ;

  • constipation ou douleurs abdominales dues à une obstruction du tube digestif : rétrécissement intestinal, fécalome (bouchon de selles) ;

  • déshydratation importante surtout si elle est associée à une perte en sels minéraux (sodium, potassium) ;

  • enfant de moins de 12 ans.

Attention

Ce médicament doit être utilisé de façon épisodique et en cure très brève, pas plus de 8 à 10 jours. Chez l'enfant, il ne peut être utilisé que de façon exceptionnelle et uniquement sur prescription médicale.

Son usage régulier peut entraîner :
  • une dépendance,

  • des troubles intestinaux graves,

  • une perte de sels minéraux, notamment de potassium, pouvant être à l'origine de troubles du rythme cardiaque graves.

Arrêtez le traitement en cas de diarrhée ou de douleurs abdominales.

Interactions du médicament BOLDOFLORINE tisane avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les médicaments susceptibles de provoquer des torsades de pointes.

Informez par ailleurs votre pharmacien ou votre médecin si vous prenez des corticoïdes (sauf traitement local), des diurétiques ou des médicaments contenant de la digoxine, de la digitoxine ou de l'amphotéricine B (par voie intraveineuse).

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament est déconseillé pendant la grossesse ou l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament BOLDOFLORINE tisane

Préparer une infusion avec 1 sachet-dose pour 1 tasse d'eau bouillante. Laisser infuser 5 à 10 minutes.

Posologie usuelle :

1 à 4 tasses par jour.

Conseils

Le traitement de la constipation repose essentiellement sur des mesures hygiénodiététiques : alimentation riche en fibres, eau de boisson riche en magnésium et amélioration de la position sur les toilettes.

Ce médicament peut colorer les urines (de jaune-brun à rouge-brun), ce qui ne doit pas vous inquiéter.

Effets indésirables possibles du médicament BOLDOFLORINE tisane

Diarrhée, douleurs abdominales.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (0)

Actualités

Les substituts nicotiniques diffusent de la nicotine de manière lente et régulière, permettant ainsi au fumeur de se libérer petit à petit de sa dépendance physique (illustration).

NICOTINELL comprimé à sucer (boîte de 204) et patch (boîte de 28) : désormais remboursables à 65 %

La prise de lévothyroxine permet de substituer une carence en hormones thyroïdiennes (illustration).

LEVOTHYROX : l’ancienne formule (EUTHYROX) restera commercialisée en 2019

Les patients traités par hydrochlorothiazide doivent vérifier régulièrement l\'état de leur peau et faire examiner toute lésion cutanée suspecte par leur médecin (illustration).

Hydrochlorothiazide : risque accru de "cancer de la peau non mélanome" à doses cumulatives croissantes