TITANORÉÏNE crème

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Antihémorroïdaire

Dans quel cas le médicament TITANORÉÏNE crème est-il prescrit ?

Ce médicament d'usage local contient des substances protectrices et cicatrisantes.

Il est utilisé dans le traitement des douleurs, des sensations de brûlures et des démangeaisons de l'anus, en particulier au cours des crises d'hémorroïdes.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament TITANORÉÏNE crème

TITANORÉÏNE : crème rectale ; tube de 40 g
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament TITANORÉÏNE crème

p 100 g
Carraghénates2,5 g
Oxyde de zinc2 g
Dioxyde de titane2 g
Propylèneglycol+
Parabens+
Excipients : Cellulose microcristalline, Diméticone, Eau purifiée, Glycérides polyglycosylés saturés, Macrogol palmitostéarate, Phénoxyéthanol, P-hydroxybenzoate d'éthyle, P-hydroxybenzoate de butyle, P-hydroxybenzoate de méthyle, P-hydroxybenzoate de propyle, Potassium sorbate, Propylèneglycol

Attention

Des douleurs, un saignement anal qui persistent malgré le traitement peuvent être dus à une maladie autre que des hémorroïdes et nécessitent un avis médical. De même, tout saignement anal survenant chez une personne de plus de 50 ans doit faire l'objet d'une consultation médicale.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. L'évaluation du risque éventuel lié à son utilisation est individuelle : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament TITANORÉÏNE crème

La crème peut être appliquée autour de l'anus avec le doigt ou à l'intérieur de l'anus avec la canule.

Posologie usuelle :

1 application de crème, matin et soir et après chaque selle, sans dépasser 4 applications par jour.

Le traitement doit être de courte durée (pas plus de 7 jours).

Conseils

La constipation chronique et les efforts excessifs de poussée sont les principaux facteurs déclenchants des crises d'hémorroïdes. Un régime riche en fibres alimentaires (fruits, légumes, céréales complètes), des boissons abondantes et un exercice physique régulier en limitent le risque.

En cas de crise, la consommation d'alcool ou de mets épicés peut accentuer les douleurs et la gêne. Une attention particulière doit être portée au nettoyage de la région anale afin de limiter les phénomènes d'irritation. Il est également conseillé de limiter les positions assises prolongées, qui peuvent avoir un effet aggravant sur la douleur.

Ce médicament peut être en accès libre (ou accès direct) dans certaines pharmacies ; dans ce cas, faites valider votre choix par votre pharmacien.

Effets indésirables possibles du médicament TITANORÉÏNE crème

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Commentaires (34)

Le 10/02/2020 à 13:16
avatar Phanegarf
Phanegarf
Bonjour je me suis fait un peu mal en insérant un thermomètre rectal. 1h39 plus tard je suis allé à la selle pour vérifier si je saignais et il y avait un filet de sang dans du glaire. Est-ce inquiétant et puis-je mettre du titanoreine ? Merci

2 7
Le 11/02/2020 à 17:21
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour
Si le thermomètre n'est pas cassé, le risque de blessure grave est infime. Pourquoi pas un peu de pommade en effet.

3 3
Le 26/10/2017 à 06:21
avatar GERMAIN09
GERMAIN09
Bonjour
j'ai un problème d'hémorroïdes plus une fissure anale
à cause constipation sur plusieurs jours - ce qui me provoque des douleurs très fortes pendant des heures après les selles
après examen le médecin m'a prescrit daflon - 3 par jour- et titanoréine en pommade et en suppos - 3 fois/jour
est-il possible de prendre en plus de ce traitement
en application de la pommade ratanhia et avenoc en suppos
si oui à quelle distance je peux mettre ce traitement
par rapport à titanoréine
Merci

24 22
Le 26/10/2017 à 10:03
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Vous ne pouvez pas associer ces produits, non parce qu'ils interagissent entre eux, mais parce que la fréquence prescrite (3 fois par jour) ne laisse pas d'espace suffisant entre deux applications de pommade ou de suppositoires pour un autre produit.

25 4
Le 30/08/2017 à 14:31
avatar dragonsam
dragonsam
bonjour
Mon spécialiste m'a prescrit TITANOREINE en crème et suppos or il y a du dioxyde de titane très controversé en ce moment : qu'en pensez-vous ?
cdlt

13 7
Le 31/08/2017 à 10:24
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Les inquiétudes concernant l'homme pour ce produit très courant concernent actuellement son inhalation.

3 7
Le 31/05/2017 à 16:23
avatar Alex60
Alex60
Bonjour,
Je pense avoir une hémorroïde externe ( petite boule visible de la même couleur que l'anus ) , je n'ai aucun saignement et aucune douleur. Cela fait maintenant 4 jours (suite aux conseils du pharmacien) que je mets 3 fois par jour de la crème Titanorèïne .Cependant je n'ai pas l'impression qu'il y ait d'évolution. Est ce normal ? Je voudrais donc savoir combien de temps dois je encore attendre avant de voir des effets de guérison ?
Merci d'avance pour votre réponse

30 10
Le 01/06/2017 à 10:45
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour,
Pour l'instant, vous avez "une boule à l'anus". Un diagnostic médical est indispensable avant toute réflexion sur l'évolution de votre état. Les médecins ont l'habitude d'examiner cette zone intime, ne soyez pas gêné à l'idée de consulter.

18 4
Le 12/12/2016 à 09:52
avatar olive95
olive95
Bonjour,
Mon proctologue a saint joseph me dit que je peux utiliser la pommade titanoreine a l'intérieur de l'anus tous les jours après la défécation, "n'hésitez pas a en mettre" , je lui ai dit qu'il était prescrit pour de courte durée, il m'a répondu, qu'il ne fallait pas croire tout ce qui était écrit.
Alors quel est le risque ?
Merci pour la réponse

32 9
Le 12/12/2016 à 14:29
avatar Modérateur
Modérateur
bonjour,

Les démangeaisons et/ou les saignements de l'anus peuvent être dus à différentes maladies. Le risque d'une utilisation prolongée en automédication est de retarder le diagnostic d'une maladie potentiellement grave. Mais dans votre cas, un diagnostic a été fait par un médecin. Soyez rassuré.

11 6
Le 28/10/2015 à 12:04
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjoru robert,

A priori, c'est possible pour soulager ponctuellement les douleurs.

9 7
Le 19/10/2015 à 13:45
avatar Afef
Afef
Bjr J'ai des douleurs à l'anus lors de la défécation et aussi qui dure jusqu'à 1 heure après. J'ai consulté un gastro et elle ne m'a rien trouvé et juste donné bepanten et un gel douche. Sauf que par moment j'ai vraiment mal. Puis je prendre titanoreine ?

30 11
Le 12/06/2015 à 18:44
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour Lola,

Les 2 sont possibles. Même un généraliste, qui pourra alors vous orienter si besoin vers un spécialiste.

17 10
Le 06/05/2015 à 14:02
avatar Afef
Afef
Bonjour, Dans le cas de douleurs anales, faut il voir un gastro enterologue ou un proctologue?

24 13
Le 26/03/2015 à 19:44
avatar Modérateur
Modérateur
Bonjour "merciduconseil",

Ce genre de crème vise à soulager des douleurs, mais ne traite pas la cause : problème veineux local, par exemple influencé par des habitudes alimentaires, ou par l'existence d'une constipation, etc. Tout cela pour vous dire que si vos problèmes persistent, il vaut mieux consulter un médecin, pour un diagnostic de la cause et surtout une action sur cette cause...

18 7
Lire tous les commentaires

Actualités

Des réactions allergiques aiguës sévères peuvent être provoquées par divers allergènes dont les piqûres ou les morsures d’insectes (illustration).

Stylos d'adrénaline injectable : à conserver jusqu'à la date de péremption avant de les renouveler

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Médicaments distribués en ville et à l'hôpital : tensions et ruptures de stock

NALGESIC est indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs d'intensité légère à modérée (illustration).

Douleurs légères à modérées : fin de remboursement pour NALGESIC (fénoprofène)