VITAMINE C UPSA

Mis à jour : Jeudi 14 Mai 2020
Famille du médicament :

Vitamine C

Dans quel cas le médicament VITAMINE C UPSA est-il prescrit ?

Ce médicament contient de l'acide ascorbique (vitamine C), indispensable au métabolisme. Sa carence était autrefois responsable du scorbut chez les navigateurs.

Il est utilisé dans le traitement d'appoint de la fatigue passagère (asthénie fonctionnelle).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament VITAMINE C UPSA

VITAMINE C UPSA 500 mg arôme orange : comprimé à croquer (jaune ; arôme orange) ; boîte de 30
- Non remboursé - Prix libre 
VITAMINE C UPSA 500 mg arôme fruit exotique : comprimé à croquer (arôme fruit de la Passion) ; boîte de 30
- Non remboursé - Prix libre 
VITAMINE C UPSA 1 000 mg : comprimé effervescent (orange ; arôme orange) ; boîte de 20
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament VITAMINE C UPSA

p cp à croquerp cp efferv
Acide ascorbique (vitamine C)500 mg1 g
Aspartam+
Saccharose628 mg
Sodium283 mg
Aucun excipient commun.

Contre-indications du médicament VITAMINE C UPSA

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

La vitamine C est dégradée dans l'organisme en acide oxalique pouvant favoriser la formation de calculs dans les voies urinaires. Ne prenez pas de dose importante de vitamine C pendant une longue durée sans avis médical.

Des précautions sont nécessaires en cas de déficit en G6PD.

Une prise quotidienne (supérieure à 2 g) de vitamine C peut modifier certaines analyses de sang.

Le comprimé effervescent contient du sel (sodium) en quantité notable.

Fertilité, grossesse et allaitement

La vitamine C, à faible dose, n'est pas toxique chez la femme enceinte ou qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament VITAMINE C UPSA

Les comprimés à croquer peuvent également être sucés.

Les comprimés effervescents doivent être dissous dans un verre d'eau.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 ou 2 comprimés à 500 mg ou 1 comprimé à 1000 mg par jour.

La durée du traitement ne doit pas excéder 1 mois sans avis médical.

Conseils

Le traitement de l'asthénie fonctionnelle repose sur des mesures simples : un temps de sommeil suffisant, une consommation modérée d'alcool, de café et de thé, l'arrêt du tabagisme, la pratique d'un sport, la suppression, lorsque cela est possible, des expositions au stress.

Ce médicament n'est qu'un traitement d'appoint qui complète l'action de ces mesures indispensables.

Les comprimés effervescents doivent être conservés à l'abri de l'humidité.

Ce médicament peut être en accès libre (ou accès direct) dans certaines pharmacies ; dans ce cas, faites valider votre choix par votre pharmacien.

Effets indésirables possibles du médicament VITAMINE C UPSA

À forte dose (supérieure à 1 g) : brûlures d'estomac, diarrhée, calculs des voies urinaires.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Informations de contact UPSA

LEXIQUE

alcool

Nom général désignant une famille de substances qui ont la propriété de pouvoir être mélangées à l'eau et aux corps gras. L'alcool le plus courant est l'alcool éthylique (éthanol), mais il existe de nombreux autres alcools : méthanol, butanol, etc. Le degré d'une solution alcoolique correspond au volume d'alcool pur présent dans 100 ml de solution, en sachant que 1 verre ballon de vin ou 1 demi de bière (25 cl) contiennent environ 8 g d'alcool.

Lorsque l'alcool est utilisé comme antiseptique, un dénaturant d'odeur désagréable lui est souvent ajouté pour éviter qu'il soit bu. Contrairement à une croyance répandue, l'alcool à 70o (ou même à 60o) est un meilleur antiseptique que l'alcool à 90o.

antécédent

Affection guérie ou toujours en évolution. L'antécédent peut être personnel ou familial. Les antécédents constituent l'histoire de la santé d'une personne.

asthénie fonctionnelle

Fatigue générale sans maladie d'organes décelable. Elle peut survenir pendant la convalescence d'une maladie ou à l'occasion de certains stress.

carence

Déficit concernant habituellement des nutriments, des vitamines, des sels minéraux, etc. Une alimentation diversifiée est la meilleure prévention des carences.

G-6-PD (déficit en)

Abréviation de glucose-6-phosphate-déshydrogénase, enzyme normalement présente dans le globule rouge. Son absence congénitale (déficit) est responsable d'une maladie nommée favisme ; elle interdit l'emploi de certains médicaments.

métabolisme

Ensemble des actions de transformation qu'effectue l'organisme, aboutissant à la création d'énergie ou à l'élaboration de substances diverses. On distingue l'anabolisme (métabolisme de fabrication) du catabolisme (métabolisme de dégradation).

phénylcétonurie

Maladie héréditaire qui se caractérise par l'absence d'une enzyme et qui conduit à l'accumulation dans le sang d'un produit toxique. Son dépistage est systématique à la naissance. Le traitement repose sur un régime alimentaire spécifique pendant la petite enfance.

sel

Substance chimique dont la plus connue est le chlorure de sodium, ou sel de table. Le sel de régime ne contient pas de sodium ; celui-ci est remplacé généralement par du potassium.

traitement d'appoint

Traitement qui complète l'action d'un traitement spécifique, mais ne permet généralement pas d'obtenir la guérison à lui seul.

vitamine

Substance indispensable à la croissance et au bon fonctionnement de l'organisme. Les besoins en vitamines sont normalement couverts par une alimentation variée. Dans les pays développés, seule la carence en vitamine D, chez le jeune enfant ou le vieillard peu exposés au soleil, justifie une supplémentation systématique. Un apport supérieur aux besoins, par des médicaments notamment, peut être à l'origine d'un surdosage et de troubles divers (vitamines A et D essentiellement).

voie
  • Chemin (voie d'administration) utilisé pour administrer les médicaments : voie orale, sublinguale, sous-cutanée, intramusculaire, intraveineuse, intradermique, transdermique.

  • Ensemble d'organes creux permettant le passage de l'air (voies respiratoires), des aliments (voies digestives), des urines (voies urinaires), de la bile (voies biliaires), etc.