En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Que penser des additifs alimentaires ?

Mis à jour : Mardi 26 Mai 2009

Lors de la fabrication d'un produit, les industriels incorporent des additifs alimentaires pour le colorer, amplifier son goût, l'aromatiser, l'acidifier, modifier sa texture, le gélifier, le sucrer, le conserver ou augmenter sa valeur nutritionnelle. Il est intéressant de consulter la liste de ces additifs et leur codification.

Qu'appelle-t-on additifs alimentaires ?

Les additifs peuvent être soit des substances naturelles, soit des substances chimiques dites « naturelles » (car reproduisant une substance naturelle) ou « artificielles » (car n’existant pas dans la nature). Les additifs apparaissent souvent sous la forme d’un code « E », suivi d’un nombre à trois ou quatre chiffres, parfois suivi d’une lettre pour simplifier la liste des ingrédients. Les additifs utilisés dans l’industrie alimentaire sont soumis à de nombreuses études toxicologiques et allergologiques avant d’être autorisés. Vous pouvez vous procurer la liste des additifs alimentaires et des codifications auprès des associations de consommateurs.

L'enrichissement alimentaire
Une des grandes tendances actuelles de l'industrie agroalimentaire est d'enrichir les produits sous prétexte de pallier certaines carences ou d'améliorer la santé des consommateurs. Les substances les plus fréquemment ajoutées sont les vitamines (B et D surtout), les sels minéraux (calcium, fer, magnésium, phosphore), mais aussi les protéines, les acides gras essentiels (oméga-3 en particulier) ou les phytostérols (les stérols végétaux). Les produits concernés sont généralement des produits laitiers comme le lait et les yaourts, des produits céréaliers ou certaines huiles et margarines. Le plus souvent, cet enrichissement obéit plus à une logique commerciale (augmenter les ventes) qu'à un souci d'équilibre alimentaire. Il convient de garder un œil critique sur la véritable qualité nutritionnelle de ces produits en lisant soigneusement leur composition.

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !