En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Que penser des OGM ?

Mis à jour : Mercredi 27 Mai 2009

Les organismes génétiquement modifiés (OGM), qui connaissent un développement mondial, suscitent le débat. Dans le domaine agroalimentaire, ils sont censés améliorer la résistance ou la valeur nutritive des végétaux ou même modifier les caractéristiques de certains animaux. Mais ils représentent un risque potentiel tant au niveau économique qu'écologique.

Qu'appelle-t-on OGM ?

maïs transgénique

Les organismes génétiquement modifiés (OGM) également appelés organismes transgéniques, sont des animaux, des végétaux ou des micro-organismes dont le code génétique (les gènes) a été manipulé par l’homme dans un but précis. Ils se retrouvent alors dotés de nouvelles caractéristiques qu’ils ne possédaient pas à l’état naturel. Par exemple, le maïs transgénique peut être modifié pour devenir résistant à la pyrale, une chenille parasite qui détruit les récoltes.

Pourquoi a-t-on créé des OGM ?

Les OGM font l’objet de plusieurs grandes voies de recherche. Dans le domaine de l’agroalimentaire, le principal objectif est de renforcer les cultures contre les différents parasites. Les scientifiques cherchent également à concevoir des plantes résistantes, notamment à la sécheresse, au sel, au vent ou aux variations de température. D’autres voies de recherche visent à améliorer la valeur nutritive des végétaux, à l’exemple du riz doré enrichi en vitamine A. Les recherches ne se limitent pas aux végétaux. Les animaux peuvent aussi être génétiquement modifiés, tels que des saumons et des truites grandissant plus vite ou résistant au froid, par exemple.

Aujourd’hui, la majorité des OGM exploités à grande échelle sont des végétaux capables de résister à certains insectes parasites, ou aux produits chimiques destinés à éliminer les mauvaises herbes.

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !