La mesure des réserves de graisse

Mis à jour : Lundi 16 Septembre 2019

Comment mesure-t-on la masse grasse ?

Au-delà de la simple mesure du poids sur la balance, différentes méthodes permettent d’évaluer les réserves de graisse d’une personne. Il s’agit d’examens de base, essentiels au diagnostic d’un déséquilibre pondéral, que ce soit un surpoids, une obésité ou une trop grande maigreur.

Les plis de peau

La masse grasse peut être évaluée à partir de l’épaisseur de plis de peau mesurée avec un pied à coulisse à certains endroits du corps.

Tout le monde peut-il être mince ?
Bien sûr que non. De la même manière que nous sommes grands ou petits, longilignes ou trapus, notre masse grasse et sa répartition sont conditionnées par notre patrimoine génétique. Même avec une alimentation optimale, certains d’entre nous sont plus enrobés que d’autres, sans pour autant être en surpoids. Dans ce cas, ressembler à un mannequin est sûrement possible à force de privations et d’exercice physique intense, mais non sans danger sur le plan physique et psychique. Accepter sa morphologie et ses modifications au cours de la vie est une approche plus respectueuse de sa santé.

L’indice de masse corporelle

On peut calculer l’indice de masse corporelle (IMC) en divisant le poids (en kilos) par le carré de la taille (en mètres). Par exemple un adulte mesurant 1,75 m et pesant 70 kilos a un IMC de 70 / (1,75 x 1,75) = 22,9.

Cette valeur est comparée à des valeurs de référence (voir tableau ci-dessous).

Lire un IMC (indice de masse corporelle)
IMC Interprétation
Moins de 18 Maigreur
18 à 24,9 Corpulence normale
25 à 29,9 Surpoids
30 à 39,9 Obésité
Plus de 40 Obésité morbide

Néanmoins, cet indice n’est pas applicable à tous. Il ne prend pas en compte la masse musculaire ni la masse osseuse. Il est donc inadapté à certaines populations, et en particulier aux sportifs. Du fait de leur masse musculaire (à volume égal, le muscle est plus lourd que la graisse), ils possèdent un IMC plus élevé sans pour autant être en surpoids. L’IMC doit également être adapté pour les enfants, les femmes enceintes ou qui allaitent, les personnes malades et les personnes âgées. Pour une plus grande précision, il peut être associé à la mesure de l’épaisseur des plis de la peau.

L’impédancemétrie

L’impédancemétrie évalue la masse grasse en mesurant la résistance du corps au passage de courants électriques de très faible intensité. De plus en plus de salles de sport et de fitness proposent d’évaluer les réserves de graisse grâce à cette méthode, et les pèse-personnes à impédancemètre ont envahi les rayons des grands magasins. Pourtant, cette méthode n’est pas fiable car elle ne tient pas compte de la morphologie de chacun.

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !