En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Que boire pendant le sport ?

Mis à jour : Mardi 26 Mai 2009

Quelles boissons absorber pendant l'épreuve sportive ?

Les boissons prises pendant l’effort doivent être rapidement absorbées par le corps. Dans ce but, elles doivent être hypotoniques ou isotoniques. Si l’épreuve dure moins d’une heure, boire de l’eau de source, de l’eau du robinet ou une eau minérale suffit. Si l’effort se prolonge, il est préférable d’enrichir sa boisson en glucides et en sel de cuisine (voir encadré). Pour les épreuves de moins de trois heures, il faut boire de un demi-litre à un litre et demi par heure selon le climat. Si l’effort dure plus de trois heures, un demi-litre à un litre par heure peut suffire.

Une boisson réhydratante
    On peut facilement réaliser une boisson isotonique pour prévenir la déshydratation, en mélangeant :
  • un litre d’eau ou de thé,
  • deux cuillerées à soupe de sucre ou de miel,
  • un quart de cuillerée à café de sel,
  • une orange pressée.

Boire pendant les pauses quand on fait du sport

Idéalement, à chaque pause il faut boire la plus grande quantité possible de liquide sans être gêné au niveau de l’estomac, en évitant l’eau glacée. La réhydratation doit continuer pendant les deux à quatre heures qui suivent l’effort, avec une boisson reminéralisante et énergétique, par exemple.

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !