En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les erreurs alimentaires des sportifs

Mis à jour : Jeudi 04 Février 2010

Quelques erreurs à éviter quand on fait du sport

Les troubles du comportement alimentaire sont fréquents dans certaines disciplines, en particulier chez les adolescents. Sans aller jusqu’à des troubles, certaines erreurs sont courantes dans l’alimentation des sportifs.

Pratiquer un sport pendant la pause déjeuner ou s’entraîner le soir provoque parfois un décalage des repas, qui sont pris sur le pouce et ont tendance à être trop gras. Attention, le grignotage peut devenir une mauvaise habitude chez le sportif, car il contribue à désorganiser l’alimentation et à favoriser la prise de poids.

Craignant de manquer d’énergie, les sportifs adoptent souvent une alimentation à la fois trop riche en matières grasses et trop pauvre en légumes, fruits, produits laitiers, pain et féculents.

Le petit-déjeuner des champions
Le petit-déjeuner est un repas important, en particulier lorsqu'on fait du sport dans la journée. Il doit se composer de pain ou de céréales, d'un produit laitier, d'un fruit ou de son jus et d'une boisson chaude. Pour les sportifs d'endurance, un œuf ou du jambon et des produits sucrés tels que le miel ou la confiture peuvent le compléter. Ce repas doit être terminé au moins deux heures avant l'épreuve ou l'entraînement.

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !