En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Comment bien composer un petit-déjeuner ?

Mis à jour : Lundi 23 Novembre 2009

Le petit-déjeuner est un repas indispensable : il permet de faire le plein d'énergie après plusieurs heures de jeûne et devrait couvrir environ le quart des besoins énergétiques et nutritionnels de la journée. S'il respecte une composition équilibrée, le petit-déjeuner permet en outre de lutter contre l'obésité. Néanmoins, il faut adapter les quantités à son appétit.

petit-déjeuner

Le petit-déjeuner, un repas indispensable

Au réveil, vous venez de passer huit à dix heures sans manger et votre organisme a besoin de refaire le plein d’énergie. Pendant la nuit, votre corps dépense tout de même des calories, c’est la dépense énergétique au repos. Sauter le petit-déjeuner, c’est s’imposer un jeûne d’une quinzaine d’heures, du dîner de la veille jusqu’au repas de midi.

Autour de la table
Bien manger, c’est aussi faire attention à la manière dont on consomme ses aliments. Notre mode de vie favorise les repas pris sur le pouce et les sandwichs vite avalés. Comme aux États-Unis, le rituel du repas est peu à peu remplacé par un grignotage tout au long de la journée. Pourtant, prendre le temps de manger est un facteur important de l’équilibre alimentaire : la prise répétée de petits en-cas tout au long de la journée peut aboutir à un excès de calories et de matières grasses.
  • Asseyez-vous pour manger et prenez votre temps. Mâchez bien vos aliments, faites une pause entre les plats. Un déjeuner ou un dîner ne devrait pas durer moins de vingt à trente minutes. Cette durée permet à la satiété de s’installer, rend la digestion plus facile et limite les aigreurs et les ballonnements.
  • Si vous êtes attentif à votre poids, résistez à la tentation de vous resservir. Ne laissez pas les plats sur la table. Posez-les sur la table de cuisson après avoir servi chaque convive.

Éviter le surpoids en petit-déjeunant bien

Le petit-déjeuner est indispensable et il ne peut être compensé par les autres repas. Plusieurs études ont montré que son absence systématique entraînait une consommation plus élevée d’aliments riches en matières grasses, favorisant ainsi la prise de poids. Pour les personnes qui luttent contre l’embonpoint, un petit-déjeuner équilibré et suffisamment nourrissant est un élément indispensable de la stratégie nutritionnelle.

Assurer les performances physiques et intellectuelles grâce au petit-déjeuner

Un petit-déjeuner complet doit couvrir environ le quart de l’apport énergétique total de la journée et des besoins en nutriments. Il permet ainsi d’assurer les performances physiques et intellectuelles. Il évite le coup de pompe de 11 heures et les grignotages riches en sucre et en matières grasses.

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !