En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Compléments alimentaires et médicaments

Mis à jour : Mardi 16 Août 2011

Les compléments alimentaires contiennent des substances pouvant parfois interagir entre elles ou avec des médicaments. Il est important d’informer son médecin traitant ou son pharmacien de toute consommation de compléments, en particulier avant une opération chirurgicale, en cas de grossesse ou d’allaitement, dans les maladies chroniques ou les traitements de longue durée.

Éviter les interactions entre les médicaments et les compléments alimentaires

compléments alimentaires

Les substances contenues dans les compléments alimentaires peuvent interagir entre elles. Par exemple, le chitosane, un complément alimentaire proposé dans la prévention de l’excès de cholestérol, perturbe l’absorption des vitamines A, D, E et K, celle de certains minéraux comme le zinc et celle d’autres compléments comme les flavonoïdes.

Les substances contenues dans les compléments peuvent interagir avec les médicaments, y compris ceux disponibles sans ordonnance. Par exemple, le calcium peut perturber l’action de certains médicaments contre les troubles cardiaques, de quelques diurétiques et des antibiotiques de la famille des cyclines et des quinolones.

Parfois, les effets des compléments alimentaires s’additionnent à ceux des médicaments. Pour cette raison, le ginkgo, la vitamine E et les acides gras oméga-3 ne doivent pas être pris en même temps que l’aspirine ou les médicaments anticoagulants, par exemple.

Informer son médecin de la prise de compléments alimentaires

Ne prenez pas de compléments alimentaires en cachette de votre médecin, de votre pharmacien ou de votre dentiste.

Pour éviter les risques d’interaction ou de surdosage avec des compléments alimentaires

Lorsque l’on prend des compléments alimentaires autres qu’un mélange multivitaminique classique, il est essentiel de le mentionner à son médecin traitant et à son pharmacien. Même si vous hésitez à en parler à votre médecin, qui peut se montrer sceptique sur l’utilité de ces compléments, il est essentiel qu’il soit informé de vos choix.

Avant une opération chirurgicale, parlez de vos compléments alimentaires

Il est particulièrement important d’informer son médecin lorsque l’on va subir une opération chirurgicale. Dans ce cas, il est préférable d’interrompre toute prise de complément alimentaire au moins trois semaines avant la date prévue pour l’intervention. En effet, de nombreuses substances peuvent perturber la coagulation sanguine. Votre chirurgien vous indiquera le délai à respecter avant de reprendre votre complément.

Grossesse, allaitement et compléments alimentaires

Les femmes enceintes et celles qui allaitent doivent systématiquement consulter leur médecin avant de prendre un complément alimentaire.

Lors de maladies chroniques ou de traitements de longue durée, attention aux compléments alimentaires

Les personnes qui souffrent de maladie chronique ou qui prennent un traitement de longue durée devraient toujours demander conseil à leur médecin ou leur pharmacien avant d’utiliser ce type de produit.

Sources et références

  • Guide des compléments alimentaires, Vidal, 2008

Actualités

Capture d'écran d'une vidéo d'explication sur la mise en place d'ESSURE (dans les 2 trompes), empêchant les spermatozoïdes d'atteindre les ovules (illustration).

Stérilisation à visée contraceptive : arrêt de la commercialisation de l'implant ESSURE

Modélisation 3D de la molécule d'insuline (illustration).

Stylo injecteur d'insuline NOVOPEN ECHO : risque d'altération du porte-cartouche et consignes aux utilisateurs

Selon la HAS, les données disponibles ne permettant pas de confirmer l'intérêt des dispositifs médicaux à base d'acide hyaluronique en solution injectable dans la stratégie thérapeutique de l'arthrose du genou (illustration).

Arthrose du genou : le déremboursement d'ARTHRUM (acide hyaluronique) est suspendu