En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Chrome

Mis à jour : Lundi 18 Août 2014

Le chrome est un oligoélément essentiel à notre organisme. Il est nécessaire à l’utilisation des acides gras et des protéines, ainsi qu’à celle des glucides. Le chrome augmenterait l’efficacité de l’insuline et contribuerait ainsi à la régulation du taux de sucre dans le sang.

Décision des autorités de santé européennes

En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) se sont prononcées sur certaines allégations santé des aliments et compléments alimentaires contenant du chrome. Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que ces produits peuvent prétendre :

  • contribuer au métabolisme normal des nutriments (aliments),
  • contribuer au maintien d’un taux sanguin de glucose (glycémie) normal,

seulement si ces produits contiennent au moins 6 microgrammes de chrome pour 100 g, 100 ml ou par emballage si le produit ne contient qu’une portion.

Par contre, les aliments et compléments alimentaires contenant du chrome ne peuvent PAS prétendre :

  • aider à contrôler son poids en favorisant le métabolisme des glucides ;
  • réduire la fatigue.

Ces revendications d’effet sont désormais interdites pour les compléments alimentaires contenant du chrome.

Usages et propriétés supposées du chrome

comprimés de chrome

Le chrome est proposé dans le cadre du traitement du diabète de type 2, dans la prévention des maladies cardiovasculaires, et pour perdre du poids. Il est très populaire chez les sportifs car il a la réputation d’augmenter le volume de la musculature.

Quelle efficacité pour le chrome ?

Certaines études ont suggéré que le chrome pouvait améliorer le contrôle de la glycémie chez les diabétiques de type 2. Néanmoins, l’ensemble de ces études a été réalisé dans des pays en voie de développement, où l’apport alimentaire en chrome peut être insuffisant. Aucune étude menée dans un pays industrialisé n’a confirmé ces résultats.

Les autorités sanitaires européennes ont reconnu l'intérêt du chrome dans le maintien d'une glycémie normale, sous certaines conditions (voir encadré ci-dessus).

Le chrome n'a montré aucune efficacité dans la prévention des maladies cardiovasculaires, dans la perte de poids, le traitement de l'obésité ou le volume des muscles.

Précautions à prendre avec le chrome

Les femmes enceintes et celles qui allaitent doivent éviter d’ingérer plus de 200 µg de chrome par jour.

La plupart des effets indésirables graves décrits (problèmes musculaires, troubles rénaux ou anémie, par exemple) ont été observés avec un sel particulier, le picolinate de chrome, pris à des doses supérieures à 1 200 µg par jour.

Attention, les personnes diabétiques qui prennent des compléments de chrome doivent surveiller attentivement leur glycémie.

Formes et dosage du chrome

Le chrome est disponible sous forme de comprimés contenant divers types de sel : chlorure, polynicotinate, picolinate, par exemple. Il est également proposé sous forme de levure de bière enrichie ou en association dans des compléments multivitaminiques.

Les doses habituelles sont de 50 à 200 µg de chrome par jour, l'alimentation en apportant en moyenne 25 µg.

Sources alimentaires du chrome

Le chrome se trouve en grandes quantités dans la levure de bière et le foie, mais aussi dans les brocolis, les haricots verts, les pommes de terre, les céréales complètes, le germe de blé, les prunes, les champignons, les asperges, les viandes, la bière.

L'avis du spécialiste sur le chrome

Chez les personnes diabétiques, la prise de compléments de chrome doit impérativement se faire sous contrôle médical.

Sources et références

Actualités

Salmonelle (illustration).

Préparations infantiles et risque de contamination par Salmonella agona : 700 références suspendues

L'arthrose traduit une dégénérescence du cartilage des articulations et conduit à une destruction plus ou moins rapide du cartilage qui enrobe l'extrémité des os (illustration).

Arthrose du genou : déremboursement effectif d'OSTENIL et d'ARTHRUM à partir du 1er décembre 2017

Capture d'écran d'une vidéo d'explication sur la mise en place d'ESSURE (dans les 2 trompes), empêchant les spermatozoïdes d'atteindre les ovules (illustration).

Stérilisation à visée contraceptive : arrêt de la commercialisation de l'implant ESSURE