Fluor

Mis à jour : Jeudi 05 Mars 2020

Le fluor est un oligoélément indispensable à la bonne santé des dents et, peut-être, des os. Il s’incorpore aux couches superficielles de l’émail dentaire et le rend plus résistant aux attaques des acides sécrétés par les bactéries de la plaque dentaire. Il est également présent dans le squelette.

Décision des autorités de santé européennes

En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) se sont prononcées sur certaines allégations santé des aliments et compléments alimentaires contenant du fluor.

Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que ces produits peuvent prétendre contribuer au maintien de la minéralisation des dents si et seulement si ces produits contiennent au moins 0,53 mg de fluor pour 100 g, 100 ml ou par emballage si le produit ne contient qu’une portion.

Par contre, les aliments et compléments alimentaires contenant du fluor ne peuvent PAS prétendre contribuer au maintien de la minéralisation des os. Cette revendication d’effet est désormais interdite pour les compléments alimentaires contenant du fluor.

Usages et propriétés supposées du fluor

Le fluor est essentiellement utilisé dans la prévention des caries dentaires.

Quelle efficacité pour le fluor ?

tasse de thé

L’intérêt du fluor dans la prévention des caries n’est plus à démontrer, en particulier quand il est administré chez les enfants. Le fluor agit par contact direct en renforçant l’émail des dents présentes dans la bouche. Pour cette raison, les dentifrices sont souvent enrichis en fluor. Pour être efficaces, ils doivent être utilisés tous les jours. La prescription de compléments de fluor (gouttes ou comprimés) aux jeunes enfants, longtemps pratiquée, n’est plus recommandée, sauf risque de carie aggravé pour diverses raisons.

Précautions à prendre avec le fluor

L’usage du fluor nécessite de nombreuses précautions, du fait de sa toxicité aiguë et chronique. L’empoisonnement aigu au fluor s’observe dès la prise de 1000 mg (en une dose). Chez les enfants, l’intoxication chronique au fluor, ou fluorose, se traduit par des dents grisâtres, rayées, ternes. Chez les adultes, elle provoque une fragilité osseuse, ainsi que des douleurs et des raideurs dans les membres

Origine, formes et dosage du fluor

En France, l’eau du robinet n’est jamais enrichie en fluor. Elle contient en général moins de 0,3 mg de fluor par litre, sauf dans certaines communes, en particulier dans les Vosges. Les autorités de santé ont préféré enrichir le sel de cuisine : 250 mg de fluor par kilo de sel. Les cantines utilisent très souvent ce sel, qui doit être étiqueté avec la mention « sel fluoré ».

Le fluor se trouve également en quantité dans certaines eaux minérales. Celles qui contiennent plus de 1 mg de fluor par litre (Quézac ou Badoit, par exemple) ne doivent pas être données de manière régulière aux enfants de moins de six ans. Les enfants ne devraient pas boire les eaux minérales très riches en fluor, comme Vichy Célestins ou Saint-Yorre, avant l'âge de douze ans.

Les dentifrices sont souvent enrichis en fluor. Ceux destinés aux enfants en contiennent deux fois moins que ceux destinés aux adultes. En règle générale, les dentifrices au fluor doivent être réservés aux enfants de plus de trois ans.

Les recommandations sur l'usage du fluor

Les dentifrices enrichis en fluor destinés aux enfants sont moins concentrés que ceux destinés aux adultes et il est important de respecter les recommandations de l’Académie européenne de dentisterie pédiatrique (EAPD), actualisées en 2019 :

  • jusqu’à 2 ans, un dentifrice dosé à 1000 ppm de fluor (2 brossages par jour, avec une dose de dentifrice égale à la taille d’un grain de riz)s ;
  • de 2 à 6 ans, un dentifrice dosé à 1000 ppm (2 brossages par jour, dose de la taille d’un petit pois) ;
  • après 6 ans et pour les adultes, un dentifrice dosé à 1450 ppm (2 brossages avec une dose égale à la longueur des soies de la brosse à dents).

Au-delà du fluor apporté par le dentifrice, il faut prendre en compte celui apporté par l’eau de boisson et le sel de cuisine. Dans les régions où l’eau du robinet contient moins de 0,3 mg de fluor par litre (85 % de la population), la dose optimale de fluor pour les enfants est de 0,05 mg par jour et par kg de poids. Attention, elle ne doit jamais dépasser 1 mg par jour, quel que soit le poids de l’enfant et tous apports confondus (sel, eau et dentifrice).

Chez les adultes, on estime qu’il ne faut pas dépasser la dose quotidienne de 3,5 mg de fluor par personne. Les personnes qui souffrent de problèmes rénaux, ainsi que les femmes enceintes et celles qui allaitent, doivent rester vigilantes sur leur apport quotidien en fluor.

Sources alimentaires de fluor

Outre les quantités présentes dans l’eau, le fluor se trouve essentiellement dans le thé, ainsi que dans la peau et les arêtes des poissons de mer.

L'avis du spécialiste sur le fluor

Contre les caries dentaires, la meilleure protection reste le brossage régulier avec un dentifrice fluoré adapté à l'âge, un suivi régulier par un dentiste, une consommation modérée d'aliments riches en glucides et une limitation du grignotage de produits sucrés entre les repas. En cas de fringale, préférez les fruits frais dont les sucres ne provoquent pas de caries.

Sources et références de l'article "Fluor"