En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Gelée royale

Mis à jour : Lundi 18 Août 2014

La gelée royale est une substance laiteuse sécrétée par les abeilles pour nourrir la larve destinée à devenir reine. Sans cette gelée, une larve devient une ouvrière dont la durée de vie est de sept à huit semaines. Grâce à la gelée royale, la larve choisie devient une reine qui peut vivre jusqu’à sept ans. Ce phénomène est à l’origine de la réputation de la gelée royale dans la lutte contre le vieillissement.

La gelée royale contient 13 % de protéines, 11 % de sucres similaires à ceux du miel, 5 % de lipides et 70 % d’eau. Elle est riche en vitamines du groupe B, en sels minéraux et en oligoéléments tels que le chrome, le manganèse et le nickel.

Décision des autorités de santé européennes

En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) se sont prononcées sur certaines allégations santé des compléments alimentaires contenant de la gelée royale. Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que ces produits ne peuvent PAS prétendre :

  • augmenter la résistance du corps aux infections ou au stress, ni soutenir le système immunitaire ;
  • améliorer l’appétit ou le tonus, ni combattre la fatigue et le surmenage ;
  • augmenter la sécrétion de lait par les femmes qui allaitent ;
  • réguler les fonctions des glandes endocrines (thyroïde, pancréas, ovaires, testicules, hypophyse, etc.) ;
  • contribuer à la santé de la peau ;
  • soulager les douleurs inflammatoires des articulations et des muscles ;
  • normaliser le métabolisme ;
  • soulager les désagréments de la ménopause ;
  • stimuler la circulation du sang, améliorer la santé du cœur et diminuer les taux sanguins de cholestérol ou de triglycérides ;
  • lutter contre les radicaux libres (effet antioxydant).
  • Ces revendications d’effet sont désormais interdites pour les compléments alimentaires contenant de la gelée royale.

Usages et propriétés supposées de la gelée royale

gelée royale

La gelée royale a la réputation d’être efficace contre la fatigue, d’aider le corps à réagir au stress, de soulager les troubles de la ménopause ainsi que les règles douloureuses, et de lutter contre les effets de l’âge.

Quelle efficacité pour la gelée royale ?

Aucune étude sérieuse ne soutient les propriétés supposées de la gelée royale. Les cures de gelée royale contre la fatigue sont prescrites depuis des dizaines d’années, mais cet usage relève plus de la tradition que de la science. En 2012, les autorités sanitaires européennes ont interdit un grand nombre d'allégations santé de la gelée royale (voir encadré ci-dessus).

Précautions à prendre avec la gelée royale

Les femmes enceintes ou celles qui allaitent doivent utiliser la gelée royale avec prudence, ainsi que les personnes allergiques au miel, au pollen, aux piqûres d’abeille ou aux fleurs de la famille des marguerites et des pissenlits.

Dans tous les cas, il est préférable de commencer une cure avec des doses réduites afin de repérer rapidement des signes d'allergie : eczéma, nez qui coule, yeux qui piquent, démangeaisons, urticaire ou crise d'asthme.

Origine, formes et dosage de la gelée royale

La gelée royale est obtenue en favorisant l’élevage de nombreuses reines par une même ruche. Elle existe sous forme fraîche à conserver au réfrigérateur (la gelée pure) ou sous forme lyophilisée, gélules, comprimés ou ampoules, par exemple. Les cures consistent à prendre des doses allant de 50 à 700 mg de gelée fraîche tous les matins avant le petit déjeuner, pendant plusieurs semaines.

L'avis du spécialiste sur la gelée royale

De nombreux cosmétiques contiennent de la gelée royale. Les personnes allergiques aux produits de la ruche risquent de présenter des signes d'allergie tels que rougeurs, démangeaisons ou urticaire. Mieux vaut tester ces cosmétiques sur une petite surface de peau, par exemple à l'intérieur du coude.

Sources : EU Register on nutrition and health claims, EFSA, 2014.
PDR for Nutritional Supplements, Thomson Healthcare, 2001.

Actualités

Capture d'écran d'une vidéo d'explication sur la mise en place d'ESSURE (dans les 2 trompes), empêchant les spermatozoïdes d'atteindre les ovules (illustration).

Stérilisation à visée contraceptive : arrêt de la commercialisation de l'implant ESSURE

Modélisation 3D de la molécule d'insuline (illustration).

Stylo injecteur d'insuline NOVOPEN ECHO : risque d'altération du porte-cartouche et consignes aux utilisateurs

Selon la HAS, les données disponibles ne permettant pas de confirmer l'intérêt des dispositifs médicaux à base d'acide hyaluronique en solution injectable dans la stratégie thérapeutique de l'arthrose du genou (illustration).

Arthrose du genou : le déremboursement d'ARTHRUM (acide hyaluronique) est suspendu