En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Oméga-9 (acide oléique)

Mis à jour : Lundi 18 Août 2014

Les acides gras oméga-9 sont des acides gras mono-insaturés. Ils sont apportés par les huiles végétales, mais aussi par le gras des viandes. Notre organisme est capable de les fabriquer à partir des acides gras saturés. L’acide oléique est celui que l’on trouve le plus souvent dans les aliments.

Décision des autorités de santé européennes

En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) se sont prononcées sur certaines allégations santé des aliments et des compléments alimentaires contenant des acides gras oméga-9.

Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que les aliments qui contiennent de l’acide oléique peuvent prétendre contribuer à remplacer les graisses saturées par des graisses insaturées (dans le but de maintenir un taux normal de cholestérol sanguin, mais sans effet sur le taux de triglycérides) si et seulement si au moins 70 % de leurs matières grasses sont insaturées et si celles-ci représentent au moins 20 % de la quantité totale de calories contenue dans l’aliment.

Par contre, les aliments et les compléments alimentaires contenant de l’huile d’olive ne peuvent PAS prétendre :

  • contribuer à maintenir une glycémie (taux de sucre dans le sang) normale ;
  • contribuer à la santé du cœur et des vaisseaux sanguins ;
  • participer au maintien de taux sanguins normaux de triglycérides ou de cholestérol.
  • Ces revendications d’effet sont désormais interdites.

Usages et propriétés supposées des oméga-9

huile d'olives

L’acide oléique contribuerait à la diminution du risque de maladies cardiovasculaires.

Quelle efficacité pour les oméga-9 ?

Les acides gras oméga-9 semblent diminuer le taux sanguin de cholestérol LDL (« mauvais cholestérol ») et augmenter celui de cholestérol HDL (« bon cholestérol »). Néanmoins, la plupart des études sur les oméga-9 ont porté sur l’huile d’olive et il se pourrait que ces effets soient attribuables à sa teneur en antioxydants.

Précautions à prendre avec les oméga-9

Comme pour l’ensemble des acides gras essentiels, les personnes qui prennent des médicaments anticoagulants (fluidifiants du sang) ou celles qui vont subir une opération chirurgicale doivent éviter de consommer de trop grandes quantités d’huiles riches en oméga-9.

Origine, formes et dosage des oméga-9

Les huiles végétales les plus riches en acide oléique sont les huiles de noisette, d’olive, de colza et d’arachide (voir tableau). L’apport quotidien conseillé en acides gras oméga-9 est d’environ 30 g pour les hommes et de 25 g pour les femmes. Idéalement, l’apport quotidien en acides gras devrait se composer de 50 % d’acides gras oméga-9, de 20 % d’acides gras oméga-6, de 5 % d’acides gras oméga-3 et de 25 % d’acides gras saturés.

Teneur moyenne de quelques huiles en acides gras oméga-9
Noisette 75 %
Olive 74 %
Colza 58 %
Arachide 49 %
Sésame 41 %
Maïs 25 %
Soja 21 %
Tournesol 20 %
Noix 19 %
Lin 18 %
L'avis du spécialiste sur les oméga-9

Notre organisme est capable de fabriquer des acides gras oméga-9 selon ses besoins. Un apport plus élevé que les recommandations générales ne semble donc pas nécessaire.

Sources et références

Actualités

Capture d'écran d'une vidéo d'explication sur la mise en place d'ESSURE (dans les 2 trompes), empêchant les spermatozoïdes d'atteindre les ovules (illustration).

Stérilisation à visée contraceptive : arrêt de la commercialisation de l'implant ESSURE

Modélisation 3D de la molécule d'insuline (illustration).

Stylo injecteur d'insuline NOVOPEN ECHO : risque d'altération du porte-cartouche et consignes aux utilisateurs

Selon la HAS, les données disponibles ne permettant pas de confirmer l'intérêt des dispositifs médicaux à base d'acide hyaluronique en solution injectable dans la stratégie thérapeutique de l'arthrose du genou (illustration).

Arthrose du genou : le déremboursement d'ARTHRUM (acide hyaluronique) est suspendu