En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Pollen

Mis à jour : Lundi 18 Août 2014

Le pollen est la semence mâle des fleurs. Cette poussière jaune ou brune est à l’origine du rhume des foins, ou rhinite allergique. Le pollen est récolté par les abeilles qui l’utilisent comme nourriture. Selon les fleurs, il contient de 30 à 50 % de glucides, de 25 à 30 % de protéines et de 1 à 20 % de lipides. Il est riche, entre autres, en vitamines du groupe B, en acides aminés essentiels, en calcium, en fer, en magnésium, en soufre, en cuivre.

Usages et propriétés supposées du pollen

abeille pollen

Le pollen est censé augmenter les performances physiques et intellectuelles, stimuler la mémoire des personnes âgées, traiter les allergies saisonnières, soulager les troubles de la ménopause ainsi que ceux de la prostate (hyperplasie bénigne ou adénome). En médecine traditionnelle chinoise, le pollen est utilisé pour stimuler l’appétit.

Quelle efficacité pour le pollen ?

Aucune étude ne soutient les allégations concernant l’effet du pollen sur les performances physiques et intellectuelles, la mémoire ou les allergies saisonnières.

Dans le cadre des troubles de la ménopause, un produit associant le pollen à la gelée royale a montré une certaine efficacité en diminuant la sécheresse vaginale, les maux de tête et l'incontinence urinaire qui peuvent se manifester pendant cette période.

Une analyse de plusieurs études cliniques a confirmé que les hommes souffrant de troubles de la prostate qui sont traités par le pollen de fleur de seigle se lèvent moins souvent la nuit pour uriner.

Précautions à prendre avec le pollen

Les femmes enceintes ou celles qui allaitent, ainsi que les enfants, doivent s’abstenir de prendre du pollen.

Les personnes qui souffrent d'allergie saisonnière (rhume des foins) doivent également éviter ce type de produit. Des cas de réaction allergique grave ont été observés avec des gonflements (œdèmes) et des crises d'asthme.

Les autres effets indésirables du pollen sont les maux de tête et de ventre, les nausées et la diarrhée.

Origine, formes et dosage du pollen

Le pollen est récolté dans les ruches où il est stocké sous forme de boulettes. Récemment, des pollens récoltés sans intervention des abeilles ont fait leur apparition dans les magasins. D’une manière générale, le pollen se présente tel que récolté dans la ruche mais aussi sous d’autres formes, poudre ou gélules par exemple. Il est consommé à des doses qui vont de 1 à 10, voire 40 g par jour.

L'avis du spécialiste sur le pollen

Du fait du risque allergique lié à la consommation de pollen, il est plus prudent de commencer avec des doses réduites et de surveiller ses réactions.

Sources et références

  • Guide des compléments alimentaires, Vidal, 2008
  • PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, US 2007
  • European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs - The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003
  • PDR for Nutritional Supplements, Thomson PDR, US 2001
  • The Complete German Commission E Monographs - Therapeutic Guide to Herbal Medicines, American Botanical Council, US 1998

Actualités

Capture d'écran d'une vidéo d'explication sur la mise en place d'ESSURE (dans les 2 trompes), empêchant les spermatozoïdes d'atteindre les ovules (illustration).

Stérilisation à visée contraceptive : arrêt de la commercialisation de l'implant ESSURE

Modélisation 3D de la molécule d'insuline (illustration).

Stylo injecteur d'insuline NOVOPEN ECHO : risque d'altération du porte-cartouche et consignes aux utilisateurs

Selon la HAS, les données disponibles ne permettant pas de confirmer l'intérêt des dispositifs médicaux à base d'acide hyaluronique en solution injectable dans la stratégie thérapeutique de l'arthrose du genou (illustration).

Arthrose du genou : le déremboursement d'ARTHRUM (acide hyaluronique) est suspendu