En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Anis vert

Mis à jour : Jeudi 02 Août 2012

En Europe, au-delà de son usage culinaire, l’anis vert est traditionnellement utilisé en phytothérapie pour soulager les douleurs abdominales et la toux, et favoriser la montée de lait. On utilise ses graines et son huile essentielle, riche en anéthol, à l’odeur très caractéristique. Cette molécule possède des effets de type hormonal qui contre-indiquent l’usage de l’huile d’anis vert chez la femme enceinte.

Origine et usages de l'anis vert

anis vert

Originaire du Moyen-Orient, l’anis vert (Pimpinella anisum) est surtout cultivé en Europe du Sud, en Turquie et en Asie. Ses graines et son huile essentielle sont utilisées pour leurs propriétés apaisantes sur les troubles digestifs (digestion difficile, ballonnements, flatulences), mais également sur la toux ainsi que sur les symptômes du rhume et de la coqueluche.

L’anis vert favorise également, comme le fenouil et la badiane de Chine (Illicium verum, également appelée anis étoilé), la montée de lait après l’accouchement. L’huile essentielle d’anis vert est utilisée pour éloigner les insectes, et parfois pour ses propriétés antibactériennes.

Les autres usages traditionnels de l’anis vert
L’anis vert est également utilisé par la phytothérapie traditionnelle en cas de règles irrégulières, d’infections urinaires, d’affections hépatiques, voire de tuberculose. Il est également considéré comme un tonique qui pourrait relancer l’appétit et soutenir le désir sexuel.

Comment l'anis vert agit-il ?

Le principe actif majeur de l’anis vert est l’anéthol, qui constitue environ 90 % de l’huile essentielle. Expérimentalement, dans le tube à essai, les propriétés antibactériennes et antimycotiques (contre les champignons microscopiques) de l’anéthol ont été démontrées.

Quelques autres plantes utilisées contre les troubles digestifs
La phytothérapie traditionnelle utilise également les plantes suivantes pour faciliter la digestion :
  • Aneth (Anethum graveolens)
  • Carvi (Carum carvi)
  • Cerfeuil (Anthriscus cerefolium)
  • Coriandre (Coriandrum sativum)
  • Cumin (Cuminum cyminum)
  • Fenouil (Fœniculum vulgare)

Quelle efficacité pour l'anis vert ?

En revanche, aucune étude clinique chez l’homme n’a prouvé l’efficacité de l’anis vert ou de son huile essentielle. Néanmoins, lorsque l’huile essentielle d’anis vert est injectée à des animaux, elle produit des effets similaires à l’injection d’hormones féminines (estrogènes). De plus, chez des animaux malades, ces injections réduisent la toux et diminuent les contractions de l’intestin (effet spasmolytique).

Ce qu’en pensent les autorités de santé

... l’EMA

L’Agence européenne du médicament considère comme traditionnellement établi l’usage des graines d’anis vert pour « soulager les douleurs gastro-intestinales modérées, dont les flatulences et les ballonnements ». Elle recommande d’en réserver l’usage aux adultes et aux enfants de plus de douze ans.

... l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé considère l’anis vert (graines ou huile essentielle) comme traditionnellement utilisé dans « le traitement des dyspepsies (digestion difficile) et des inflammations modérées des voies respiratoires ». Elle reconnaît son usage en médecine traditionnelle pour réguler les règles, augmenter la montée et la production de lait, comme tonique, aphrodisiaque, et, pour les graines, dans le traitement des infections des voies urinaires.

... la Commission E

La Commission E du ministère de la Santé allemand reconnaît l’usage de l’anis vert dans le traitement des « catarrhes des voies respiratoires supérieures ».

... l’ESCOP

La Coopération scientifique européenne en phytothérapie reconnaît l’usage des graines d’anis vert « lors de douleurs dyspeptiques avec spasmes gastro-intestinaux, ballonnements, flatulences, ainsi que dans les catarrhes des voies respiratoires supérieures ».

Comment utiliser l'anis vert ?

Formes et dosage de l'anis vert

En tisane, la dose recommandée est de 3 g de graines écrasées en infusion, dans 150 ml d’eau frémissante, trois fois par jour. Pour soulager des troubles digestifs, il est possible de mâcher une petite cuillerée de graines à la fin du repas.

L’huile essentielle d’anis vert peut être utilisée en inhalation lors de rhume ou de bronchite. Il suffit de diluer quelques gouttes d’huile essentielle dans un bol d’eau bouillante et d’inhaler les vapeurs.

Dans tous les cas, si les symptômes persistent au-delà de 48 heures, une consultation médicale est nécessaire.

Contre-indications de l'anis vert

L’allergie connue à l’anis vert ou à l’anéthol, ou à toute plante apparentée comme le céleri, le cumin, la coriandre, le fenouil ou l’aneth en contre-indique l’utilisation. Les personnes asthmatiques doivent pratiquer les inhalations d’huile essentielle d’anis vert avec prudence.

Effets indésirables et surdosage de l'anis vert

Les effets indésirables de l’anis vert sont rares : réactions allergiques, cutanées ou respiratoires. Un cas de surdosage occasionnel avec de l’huile essentielle d’anis vert a provoqué des nausées, des vomissements, des convulsions et un œdème du poumon.

Certaines personnes sont allergiques au contact avec l’huile essentielle d’anis vert.

Interactions de l'anis vert avec d’autres substances

Aucune interaction n’a été rapportée. Néanmoins, comme avec de nombreuses plantes, la prudence est de mise chez les personnes qui prennent des traitements anticoagulants (fluidifiants du sang).

Anis vert, grossesse et allaitement

Compte tenu de l’action estrogénique connue de l’anis vert et de son huile essentielle, les femmes enceintes devront s’abstenir d’en prendre. Bien sûr, cela ne s’applique qu’à son usage médical et non à la présence de quelques graines d’anis vert dans un gâteau ou de parfum anisé dans une boisson ou une sucrerie.

L’action stimulante de l’anis vert sur la montée de lait est parfois recherchée. Il convient néanmoins de l’employer avec prudence. En effet, l’anéthol est susceptible de passer dans le lait avec des cas rapportés de toxicité chez le nourrisson. Les conseils d’un phytothérapeute sont indispensables.

L'anis vert chez les enfants

L’usage de l’anis vert pour un usage médical est déconseillé chez les enfants de moins de douze ans.

L'avis du spécialiste sur l'anis vert

Une cure de tisane d'anis vert en période de fatigue ou de perte d'appétit peut être bénéfique, sans pour autant dépasser une durée de deux semaines. Chez la femme enceinte ou qui allaite, l'usage de l'anis vert doit se faire sous le contrôle d'un professionnel de la santé.

Sources et références

  • Guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010
  • PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, US 2007
  • European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs - The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003
  • PDR for Nutritional Supplements, Thomson PDR, US 2001
  • The Complete German Commission E Monographs - Therapeutic Guide to Herbal Medicines, American Botanical Council, US 1998

Actualités

Modélisation 3D de la molécule d'insuline (illustration).

Stylo injecteur d'insuline NOVOPEN ECHO : risque d'altération du porte-cartouche et consignes aux utilisateurs

Selon la HAS, les données disponibles ne permettant pas de confirmer l'intérêt des dispositifs médicaux à base d'acide hyaluronique en solution injectable dans la stratégie thérapeutique de l'arthrose du genou (illustration).

Arthrose du genou : le déremboursement d'ARTHRUM (acide hyaluronique) est suspendu

Les solution viscoélastiques à base d'acide hyaluronique sont utilisées en 2e intention dans le traitement symptomatique de la gonarthrose douloureuse (illustration).

Arthrose du genou : OSTENIL (acide hyaluronique) restera remboursable après le 1er juin