En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Guimauve

Mis à jour : Lundi 06 Août 2012

La guimauve utilisée en phytothérapie n’a plus aucun lien avec la confiserie commerciale du même nom (dont la recette employait autrefois la racine de cette plante). De la famille des mauves, elle est traditionnellement utilisée pour calmer les toux sèches et les irritations de la peau et des muqueuses. Son usage repose uniquement sur la tradition et l’expérience accumulée.

Origine et usages de la guimauve

guimauve

La guimauve (ou mauve blanche, Althaea officinalis) est une plante herbacée élancée que l’on rencontre fréquemment sous nos climats. En phytothérapie, on utilise sa racine, ses feuilles et parfois ses fleurs, séchées. La guimauve est traditionnellement proposée pour calmer les toux sèches et les irritations de la bouche ou de la gorge.

Les autres usages traditionnels de la guimauve
Traditionnellement, la guimauve est parfois proposée pour traiter la constipation, les brûlures d’estomac, la diarrhée, les cystites et l’asthme. Elle est parfois présente dans des crèmes et des lotions destinées à éclaircir ou à hydrater la peau en raison de ses propriétés adoucissantes.
La racine de guimauve est également proposée sous forme de bâtons à mâcher aux nourrissons, au moment de la poussée dentaire.

Comment la guimauve agit-elle ?

La racine de guimauve est très riche en mucilages, des substances qui calment l’inflammation et aident à la cicatrisation. Elle contient également des pectines qui peuvent faciliter le transit intestinal.

Quelques autres plantes utilisées contre les toux sèches
La phytothérapie traditionnelle utilise également les plantes suivantes pour calmer les toux sèches :
  • Drosera (Drosera rotundifolia)
  • Erysimum (Erysimum officinale)
  • Grande mauve (Malva sylvestris)
  • Lierre grimpant (Hedera helix)
  • Thym (Thymus vulgaris)
  • Tussilage (Tussilago farfara)

Quelle efficacité pour la guimauve ?

L’usage de la guimauve ne repose que sur des données empiriques accumulées au cours des siècles. Aucune étude clinique n’a évalué ses effets chez l’homme.

Ce qu’en pensent les autorités de santé

… l’EMA

L’Agence européenne du médicament reconnaît l’usage traditionnel de la racine de guimauve dans « le traitement symptomatique des irritations de la bouche et de la gorge, de la toux sèche et de l’inconfort gastro-intestinal léger ».

… l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé décrit l’usage traditionnel de la racine de guimauve dans le traitement « de la toux sèche et d’irritation, ainsi que dans les irritations des muqueuses de la bouche et de la gorge ». Elle décrit également son utilisation comme « émollient sur les peaux sèches et les plaies ».

… la Commission E

La Commission E du ministère de la Santé allemand admet l’usage traditionnel de la racine de guimauve dans les mêmes indications que l’EMA.

… l’ESCOP

La Coopération scientifique européenne en phytothérapie reconnaît l’usage traditionnel de la racine de guimauve contre « les toux sèches et les irritations de la bouche, de la gorge et de l’estomac ».

Comment utiliser la guimauve ?

Formes et dosage de la guimauve

La guimauve se présente sous forme de plante séchée, de sirop ou de collutoire (pulvérisations dans la bouche et dans la gorge). Pour un usage de la plante en vrac, on recommande des infusions de racine séchée (10 g par litre d’eau bouillante pendant dix minutes, deux tasses par jour) ou également les macérations à froid et les décoctions (en usage externe).

Contre-indications de la guimauve

Aucune contre-indication n’est signalée pour la guimauve, si ce n’est une allergie connue à cette plante.

Effets indésirables et surdosage de la guimauve

Aucun effet indésirable n’a été signalé pour la guimauve.

Interactions de la guimauve avec d’autres substances

De nombreux ouvrages signalent des interactions possibles entre la guimauve et de nombreux médicaments, sans qu’il soit possible de trouver les études à l’origine de ces affirmations. De plus, les mucilages de la guimauve sont réputés former des composés toxiques en présence d’alcool, de fer ou de tanins. Dans le doute, il est préférable de prendre les produits à base de guimauve à distance des médicaments, des suppléments de fer ou des produits contenant des tanins (vin, thé, autres plantes).

La guimauve pourrait augmenter l’activité des médicaments contre le diabète et favoriser le déclenchement de crises d’hypoglycémie.

Guimauve, grossesse et allaitement

L’Agence européenne du médicament et l’Organisation mondiale de la santé déconseillent l’usage de la guimauve chez les femmes enceintes et celles qui allaitent.

La guimauve chez les enfants

L’Agence européenne du médicament déconseille l’usage de la guimauve chez les enfants de moins de trois ans. Pour soulager la toux sèche des enfants âgés de trois à six ans, la dose quotidienne doit rester inférieure à 3 grammes de plante sèche (4,5 grammes entre six et douze ans). Les autres usages de la guimauve sont déconseillés chez les enfants de moins de douze ans.

L'avis du spécialiste sur la guimauve

Le sirop de guimauve est l'un des rares produits de phytothérapie qui puisse être administré aux enfants (de plus de trois ans). Dans les produits de phytothérapie destinés aux adultes, la guimauve est souvent associée aux laxatifs irritants, pour adoucir leurs effets sur l'intestin et pour sa propre action laxative éventuelle.

Sources et références

  • Guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010
  • PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, US 2007
  • European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs - The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003
  • PDR for Nutritional Supplements, Thomson PDR, US 2001
  • The Complete German Commission E Monographs - Therapeutic Guide to Herbal Medicines, American Botanical Council, US 1998

Actualités

Capture d'écran d'une vidéo d'explication sur la mise en place d'ESSURE (dans les 2 trompes), empêchant les spermatozoïdes d'atteindre les ovules (illustration).

Stérilisation à visée contraceptive : arrêt de la commercialisation de l'implant ESSURE

Modélisation 3D de la molécule d'insuline (illustration).

Stylo injecteur d'insuline NOVOPEN ECHO : risque d'altération du porte-cartouche et consignes aux utilisateurs

Selon la HAS, les données disponibles ne permettant pas de confirmer l'intérêt des dispositifs médicaux à base d'acide hyaluronique en solution injectable dans la stratégie thérapeutique de l'arthrose du genou (illustration).

Arthrose du genou : le déremboursement d'ARTHRUM (acide hyaluronique) est suspendu