En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Houblon

Mis à jour : Lundi 06 Août 2012

En Europe, l’usage du houblon pour la fabrication de la bière remonte au VIIe siècle. Dans le domaine de la phytothérapie, le houblon est utilisé pour soulager la nervosité et les troubles du sommeil, pour stimuler l’appétit et pour lutter contre les symptômes liés aux changements hormonaux de la ménopause.

Origine et usages du houblon

houblon

Le houblon (Humulus lupulus) est une plante grimpante qui pousse à l’état sauvage dans les bois et les haies d’Europe. Depuis qu’il est utilisé pour fabriquer la bière, sa culture s’est répandue dans tous les pays où cette boisson est fabriquée. Au printemps, les jeunes pousses de houblon sont parfois consommées à la manière des asperges.

En phytothérapie comme dans les brasseries, on utilise les inflorescences (groupes de fleurs) femelles. Amers et très parfumés, ces cônes jaunâtres sont récoltés et séchés avant d’être utilisés tels quels. Traditionnellement, ils sont proposés pour lutter contre la nervosité et l’agitation, favoriser le sommeil et stimuler l’appétit. Les cônes de houblon sont également commercialisés pour lutter contre les effets de la ménopause, en particulier les bouffées de chaleur.

Les autres usages traditionnels du houblon
Le houblon est parfois proposé pour désinfecter les plaies, soulager les règles douloureuses et traiter les problèmes d’éjaculation précoce.

Comment le houblon agit-il ?

Le houblon contient une huile essentielle très parfumée et des composés oxygénés qui sont à l’origine de ses effets sédatifs et hypnotiques. Les ouvriers des brasseries souffrent parfois d’irrépressibles envies de dormir après avoir respiré ces substances aromatiques. Le houblon contient également des substances amères (lupulones, humulones, etc.) qui sont capables de freiner la croissance de nombreux micro-organismes tels que bactéries et champignons microscopiques. Enfin, le houblon contient des phyto-estrogènes (par exemple, la 8-prénylnaringénine), des substances chimiques qui ont les mêmes effets que les hormones féminines (estrogènes).

Quelques autres plantes utilisées contre les troubles du sommeil
La phytothérapie traditionnelle utilise également les plantes suivantes pour traiter la nervosité et favoriser le sommeil :
  • Aubépine (Crataegus laevigata)
  • Camomille allemande (Matricaria recutita)
  • Lavande (Lavandula sp.)
  • Mélisse (Melissa officinalis)
  • Passiflore (Passiflora incarnata)
  • Valériane (Valeriana officinalis)

Quelle efficacité pour le houblon ?

Les propriétés calmantes, hypnotiques et estrogéniques du houblon ont été bien démontrées chez les animaux. En revanche, l’usage du houblon chez l’homme ne repose que sur la tradition et quelques petites études cliniques peu significatives. Deux études, dont une contre placebo, semblent indiquer une certaine efficacité contre les bouffées de chaleur liées à la ménopause. Une étude évaluant un mélange houblon-valériane a montré un effet positif de cette association de plantes contre les troubles mineurs du sommeil.

Ce qu’en pensent les autorités de santé

... l’EMA

L’Agence européenne du médicament considère comme « traditionnel » l’usage du houblon dans « la prise en charge des formes modérées de stress psychologique et pour favoriser le sommeil ».

... l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé considère le houblon comme un traitement traditionnel de « la tension nerveuse et des insomnies, ainsi que des troubles digestifs et de la perte d’appétit ».

... la Commission E

La Commission E du ministère de la Santé allemand reconnaît l’usage du houblon « dans les troubles de l’humeur comme l’agitation, l’anxiété et les troubles du sommeil ».

... l’ESCOP

La Coordination scientifique européenne en phytothérapie reconnaît l’usage du houblon contre « la nervosité, les tensions et les troubles du sommeil ».

Comment utiliser le houblon ?

Dosage du houblon

Lorsqu’il est utilisé en tisane, le houblon est dosé à raison de 10 g de cônes séchés par litre d’eau bouillante. Il est recommandé d’en prendre deux à trois tasses par jour (contre l’anxiété) ou une tasse dans l’heure qui précède le coucher (dans le cas de troubles du sommeil). Un litre de tisane de houblon peut être mélangé à un bain chaud à prendre avant d’aller se coucher, pour un sommeil de meilleure qualité.

Contre-indications du houblon

Par mesure de précaution, l’utilisation du houblon est contre-indiquée lorsque l’on a déjà souffert d’un cancer du sein ou du col de l’utérus ou s’il existe des prédispositions familiales à ces maladies (du fait de l’activité estrogénique supposée du houblon).

Effets indésirables et surdosage du houblon

Les effets indésirables du houblon sont rares et liés à un usage prolongé : vertiges, jaunisse, troubles de l’érection, ralentissement intellectuel, etc. Un surdosage occasionnel est généralement sans conséquence. Certaines personnes peuvent développer une allergie au houblon.

En raison de son effet sédatif, le houblon peut être responsable d'une baisse de la vigilance et se révéler dangereux pour les personnes qui conduisent des véhicules ou qui utilisent des machines-outils. La prudence s'impose.

Interactions du houblon avec d’autres substances

Du fait de son action sédative sur le système nerveux, le houblon peut potentiellement interagir avec de nombreux médicaments : somnifères et tranquillisants (benzodiazépines), antidépresseurs, antiépileptiques, neuroleptiques antipsychotiques, antalgiques opiacés (dérivés de l’opium), antihistaminiques H1, etc. Toute personne qui prend un médicament doit discuter avec son médecin de la prise éventuelle de houblon. Pour les mêmes raisons, il est préférable de s’abstenir de consommer des boissons alcoolisées.

Le houblon peut partiellement interférer avec une enzyme du foie impliquée dans l’élimination de certains médicaments. Les personnes qui ont des traitements de longue durée (en particulier contre le VIH/sida) doivent demander conseil à leur médecin avant de prendre du houblon.

Houblon, grossesse et allaitement

Selon l’Agence européenne du médicament, il est préférable de ne prendre de houblon ni pendant la grossesse ni pendant l’allaitement.

Le houblon chez les enfants

L’usage du houblon chez les enfants de moins de douze ans est déconseillé. Chez les enfants plus jeunes, il est possible de remplir leur oreiller de cônes de houblon séchés pour favoriser leur sommeil. Néanmoins, il est préférable de laisser vieillir les cônes pendant une année avant de les utiliser (pour diminuer leur teneur en huile essentielle).

L'avis du spécialiste sur le houblon

Pour les personnes qui sont stressées et anxieuses, le houblon peut être un choix intéressant. Attention, la bière n'a pas les mêmes propriétés et ne saurait se substituer aux cônes de houblon séchés...

Sources et références

  • Guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010
  • PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, US 2007
  • European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs - The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003
  • PDR for Nutritional Supplements, Thomson PDR, US 2001
  • The Complete German Commission E Monographs - Therapeutic Guide to Herbal Medicines, American Botanical Council, US 1998

Actualités

Capture d'écran d'une vidéo d'explication sur la mise en place d'ESSURE (dans les 2 trompes), empêchant les spermatozoïdes d'atteindre les ovules (illustration).

Stérilisation à visée contraceptive : arrêt de la commercialisation de l'implant ESSURE

Modélisation 3D de la molécule d'insuline (illustration).

Stylo injecteur d'insuline NOVOPEN ECHO : risque d'altération du porte-cartouche et consignes aux utilisateurs

Selon la HAS, les données disponibles ne permettant pas de confirmer l'intérêt des dispositifs médicaux à base d'acide hyaluronique en solution injectable dans la stratégie thérapeutique de l'arthrose du genou (illustration).

Arthrose du genou : le déremboursement d'ARTHRUM (acide hyaluronique) est suspendu