ACTYS®

Orthèses de compression veineuse élastique

Mis à jour : Mardi 18 Février 2020

Composition

Actys 20 femme :

Polyamide, élasthanne, silicone*.

Actys 20  homme :

Polyamide, élasthanne.

Actys 25 :

Polyamide dont polyamide-microfibres, élasthanne, silicone*.

Actys 35 :

Polyamide dont polyamide-microfibres, élasthanne, silicone*.

*
Uniquement en format bas autofix.

Indications

Compression veineuse élastique des membres inférieurs. Les indications font référence, le cas échéant, à la partie clinique de la classification Clinique Étiologique Anatomique Physiopathologique (CEAP) des affections veineuses chroniques. Lorsque plusieurs niveaux de pression sont possibles pour la même indication, la pression retenue doit être la plus forte supportée par le patient.

Classe II (Actys 20 femme, Actys 20  homme), pression = 15,1 à 20 mm Hg ou 20,1 à 27 hPa : Varices de plus de 3 mm (C2) ; après chirurgie ou sclérothérapie de varices de plus de 3 mm, pendant 4 à 6 semaines ; grossesse et 6 semaines après l'accouchement (6 mois après une césarienne) ; et en superposition pour atteindre des pressions supérieures.

Classe III (Actys 25, Actys 35), pression = 20,1 à 36 mm Hg ou 27,1 à 48 hPa : Varices de plus de 3 mm (C2) ; après chirurgie ou sclérothérapie des varices de plus de 3 mm pendant 4 à 6 semaines ; œdème veineux chronique (C3) ; troubles trophiques (pigmentation, eczéma) d'origine veineuse (C4a) ; troubles trophiques chroniques (lipodermatosclérose ou hypodermite, atrophie blanche) d'origine veineuse (C4b chronique) ; troubles trophiques d'origine veineuse avec ulcère cicatrisé (C5) ; traitement de la thrombose veineuse superficielle du membre inférieur, le plus tôt possible après le diagnostic (en association au traitement anti-thrombotique si celui-ci est indiqué ou seul) ; traitement de la thrombose veineuse profonde du membre inférieur, à la phase aiguë, le plus tôt possible après le diagnostic (en association au traitement anti-thrombotique si celui-ci n'est pas contre-indiqué) ; prévention du syndrome post-thrombotique après une thrombose veineuse profonde proximale pendant 2 ans ; lymphœdème (en deuxième intention à la phase décongestive et en première intention à la phase de maintien), la pression retenue est la plus forte supportée par le patient, elle peut être atteinte par superposition de plusieurs bas, sans limite ; grossesse ou post-partum en cas d'affection veineuse chronique associée ; et en superposition pour atteindre des pressions supérieures.

Contre-indications

  • Artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) avec IPS < 0,6 (index de pression systolique).

  • Microangiopathie diabétique évoluée pour les bas délivrant une pression > 30 mm Hg.

  • Phlegmatia coerulea dolens.

  • Thrombose septique.

  • Intolérance au produit.

Précautions d'emploi

En cas d'AOMI avec un IPS > 0,6 et < 0,9, de neuropathie périphérique évoluée ou de dermatose suintante ou eczématisée, de réaction cutanée ou de gêne, une surveillance médicale très régulière du rapport bénéfice/risques doit être effectuée.

Ne pas appliquer directement sur une peau lésée.

En cas de réactions cutanées, demander l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien.

Conseils d'utilisation

Il est recommandé de laver le produit avant la première utilisation et après chaque porter, et d'avoir deux paires de produit pour faciliter un usage alternatif. Lavage délicat à la main ou en machine, sans adoucissant. Température de l'eau entre 30 °C et 40 °C. Rincer abondamment à l'eau claire. Sécher à l'abri du soleil et de toute source de chaleur. Ne pas utiliser d'agent de blanchiment, ne pas sécher en sèche-linge, ne pas repasser, ne pas recourir au nettoyage à sec.

Renseignements administratifs

Marquage CE.

Fabriqué et distribué par :

Documents utiles Innothera

22, av Aristide-Briand. 94110 Arcueil

Tél : 01 46 15 18 00. Fax : 01 46 15 28 32

Tél Commandes :

0 800 400 067

Matériovigilance et Info médic :

0 800 100 229

Fax : 01 46 15 18 28

Documents utiles Innothera

Actualités

L’allergie aux protéines du lait de vache débute le plus souvent chez le nourrisson âgé de moins d’un an (illustration).

Allergie aux protéines de lait de vache : NEOCATE JUNIOR remplace NEOCATE ACTIVE

Représentation en 3D de bactériophages à l'assaut d'une bactérie (illustration).

La phagothérapie : la renaissance d’un vieux traitement ?

L'expulsion spontanée d’un stérilet expose les femmes à un risque de grossesse non désirée par défaut de contraception (illustration).

Stérilets ANCORA, NOVAPLUS et sets SETHYGYN : rappels de tous les lots et recommandations de l'ANSM