En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ALGISITE™ M

Pansement d'alginate de calcium

Mis à jour : Mardi 20 Juin 2017

Formes, Présentations

Pansement d'alginate de calcium :

Sachet individuel (stérilisé par rayons gamma).

Composition

Compresse d'alginate de calcium composé en majorité de fibres d'acide mannuronique.

Absence de latex, colophane, phtalate (DEHP) et PVC.

Propriétés

  • Capacité d'absorption élevée : les fibres hydrophiles d'Algisite M absorbent jusqu'à 10 fois leur propre poids.

  • Hémostatique local : facilite le contrôle des saignements mineurs par libération des ions calcium (Ca++) au contact du sang.

  • Propriétés de gélification rapide : au contact de l'exsudat, les fibres d'alginate forment un gel doux qui crée un environnement humide favorable à la détersion et à la cicatrisation et qui peut adsorber les bactéries : Algisite M peut être utilisé sur des plaies infectées, sous surveillance médicale.

  • Facilité de retrait : l'aiguilletage des fibres non tissées, utilisé pour Algisite M, permet au pansement de conserver l'intégrité de sa structure, notamment lors de son retrait.

Indications

Plaies superficielles ou profondes modérément à fortement exsudatives, à tendance hémorragique telles que les escarres, ulcères de jambe, ulcères du pied diabétique, plaies post-opératoires, brûlures, plaies malignes.

Mode d'emploi

  • Nettoyer la plaie au sérum physiologique.

  • Choisir un pansement légèrement plus grand que la plaie. Utiliser Algisite M en mèche si la plaie est profonde ou cavitaire.

  • Appliquer Algisite M directement sur la plaie ou la lésion.

  • Recouvrir d'un pansement secondaire. En cas d'exsudat important, le pansement secondaire ne doit pas empêcher l'évaporation de la vapeur d'eau. Changer le pansement chaque jour pour les plaies infectées ou très exsudatives.

  • Pour retirer le pansement, utiliser des pinces ou des gants et le soulever délicatement. Si le pansement a séché, l'humecter longuement avec du sérum physiologique avant de le retirer.

Contre-indications

Ne pas utiliser chez des patients présentant une allergie connue aux alginates de calcium, en particulier à l'acide mannuronique.

Précautions d'emploi

  • Usage unique.

  • S'assurer qu'il ne reste pas de compresse gélifiée dans les plaies profondes.

  • Possibilité d'adhérence sur les plaies peu exsudatives.

  • Ne pas utiliser si le sachet individuel a été ouvert ou endommagé (perte de la garantie de stérilité).

  • Rappel : une plaie infectée doit être surveillée tous les jours.

  • Interrompre l'utilisation d'Algisite M en cas d'irritation cutanée, de macération, d'hypergranulation ou de réactions allergiques.

  • L'utilisation d'Algisite M sur des zones sensibles telles que le visage et le contour des yeux n'est pas conseillée à moins d'être recommandée par un professionnel de santé.

  • Au cours du processus de cicatrisation, interrompre l'utilisation d'Algisite M si la plaie n'évolue pas positivement après le changement des premiers pansements.

  • Algisite M facilite le contrôle des saignements mineurs. Cependant, il ne doit pas être utilisé en tant qu'éponge chirurgicale ou pour atteindre l'hémostase de plaies très hémorragiques.

  • Dans de très rares cas, des symptômes d'hypercalcémie ont été associés à l'utilisation de pansements d'alginate sur de très grandes surfaces.

Algisite M ne doit pas être utilisé avec les produits alcalins tels que les solutions d'hypochlorite de sodium ou contenant de la chlorhexidine, en raison de leur incompatibilité physicochimique.

Renseignements administratifs

Marquage CE-0086. Classe II b.

40-52, bd du Parc. 92200 Neuilly-sur-Seine

0 800 111 220

Fax : 01 46 41 24 11

Actualités

Modélisation 3D de la molécule d'insuline (illustration).

Stylo injecteur d'insuline NOVOPEN ECHO : risque d'altération du porte-cartouche et consignes aux utilisateurs

Selon la HAS, les données disponibles ne permettant pas de confirmer l'intérêt des dispositifs médicaux à base d'acide hyaluronique en solution injectable dans la stratégie thérapeutique de l'arthrose du genou (illustration).

Arthrose du genou : le déremboursement d'ARTHRUM (acide hyaluronique) est suspendu

Les solution viscoélastiques à base d'acide hyaluronique sont utilisées en 2e intention dans le traitement symptomatique de la gonarthrose douloureuse (illustration).

Arthrose du genou : OSTENIL (acide hyaluronique) restera remboursable après le 1er juin