VERTÉLIBRE® noire (VELPEAU®)

Ceinture de soutien lombaire

Mis à jour : Mardi 18 Février 2020
Domaines d’utilisation : Ceintures lombaires, corsets

Présentation

Les deux positions du dispositif de contention élastique (DCE) permettent, par rotation de 180°, d'assurer un soutien dorso-lombaire ou lombo-sacré selon le siège de la douleur et le degré d'activité physique pratiquée. En position dorso-lombaire, stabilisation des articulations intervertébrales et en position lombo-sacrée, stabilisation des articulations sacro-iliaques.

Deux systèmes facilitent l'ajustement :

  • un système d'ouverture/fermeture du corps de la ceinture par passe main-pouce ;

  • un système Velpeau® lock pour le dispositif de contention élastique (DCE).

Dosseret muni de quatre baleines rigides. Baleines double cambrure soutenant la colonne en position physiologique. Tissu élastique fort et résistant en coton.

Coloris : noir.

Existe en 5 tailles : tour de taille de 60 à > 135 cm.

Indications

Douleurs du dos : dorsalgies (niveau vertébral D10/L1), dorso-lombalgies (charnière dorso-lombaire D12/L1), lombalgies (niveau vertébral L1/L5) et lombo-sacralgies (charnière lombo-sacrée L5/S1).

Renseignements administratifs

Dispositif médical de classe I.

Lire la notice d'instruction.

Documents utiles Lohmann & Rauscher

ZA de Choisy. 88200 Remiremont

Tél : 03 29 26 25 79. Fax : 03 29 26 25 78

Site web : http://www.lohmann-rauscher.com

Documents utiles Lohmann & Rauscher

Actualités

L’allergie aux protéines du lait de vache débute le plus souvent chez le nourrisson âgé de moins d’un an (illustration).

Allergie aux protéines de lait de vache : NEOCATE JUNIOR remplace NEOCATE ACTIVE

Représentation en 3D de bactériophages à l'assaut d'une bactérie (illustration).

La phagothérapie : la renaissance d’un vieux traitement ?

L'expulsion spontanée d’un stérilet expose les femmes à un risque de grossesse non désirée par défaut de contraception (illustration).

Stérilets ANCORA, NOVAPLUS et sets SETHYGYN : rappels de tous les lots et recommandations de l'ANSM