URGOSTART® BORDER (silicone)

Mis à jour : Mardi 18 Février 2020
Domaines d’utilisation : Pansements hydrocellulaires

Présentation

Pansement stérile absorbant avec matrice TLC-NOSF et bords siliconés. Adhésif, non occlusif. A usage unique.

Propriétés

Au contact des exsudats de la plaie, les particules hydrocolloïdes se gélifient pour former un film lipido-colloïdal de contact avec la plaie.

  • Accélération de la cicatrisation.

  • Absorption des exsudats et drainage limitant le risque de macération.

  • Maintien d'un milieu humide favorable à la cicatrisation.

  • Retrait atraumatique et indolore pour les patients.

  • Bords siliconés adhésifs waterproof.

  • Très conformable et facilement repositionnable.

Indications

UrgoStart Border est indiqué dans le traitement des plaies exsudatives : plaies chroniques (escarres, ulcères de jambes, plaies du pied diabétique) et plaies aiguës chronicisées.

Le format Sacrum est recommandé pour les plaies localisées au niveau de la région sacrée (escarres sacrées...).

Contre-indications

  • Au risque d'en retarder la prise en charge adaptée, UrgoStart Border est contre-indiqué dans les plaies cancéreuses et les plaies fistuleuses révélatrices d'une abcédation profonde.

  • Ne pas utiliser UrgoStart Border en cas de sensibilité connue au pansement.

Mode d'emploi

  • Nettoyer la plaie avec du sérum physiologique.

    Si un antiseptique a préalablement été utilisé, rincer soigneusement la plaie au sérum physiologique.

  • Retirer les ailettes de protection.

  • Appliquer la compresse centrale micro-adhérente d'UrgoStart Border au regard de la plaie (les bords siliconés adhésifs doivent être au moins à 1 cm de la plaie).

  • Lisser le pansement sur la plaie.

  • Appliquer une bande de compression sur le pansement lorsque celle-ci est prescrite.

Format Sacrum :

Placer le pansement avec la pointe vers le bas de la zone sacrée.

Retrait du pansement : en appuyant sur la peau saine, soulever un coin du pansement et le retirer délicatement.

Les renouvellements d'UrgoStart Border et d'UrgoStart Border Sacrum seront effectués tous les 2 à 4 jours, et jusqu'à 7 jours en fonction du volume des exsudats et de l'état clinique de la plaie.

La durée de traitement préconisée doit être de 8 semaines minimum.

Précautions d'emploi

  • Incluant une couche super-absorbante, la compresse centrale ne doit pas être découpée. Cependant, les bords adhésifs siliconés peuvent être découpés avec du matériel stérile afin de se conformer aux différents reliefs anatomiques.

  • Si la plaie présente des signes de colonisation bactérienne importante, il est conseillé de traiter préalablement la composante bactérienne avant d'initier le traitement par UrgoStart Border.

  • Dans le cas d'un ulcère atypique présentant une induration ou un excès de bourgeonnement, le traitement par UrgoStart Border ne sera initié qu'après avoir vérifié l'absence de dégénérescence de l'ulcère afin de ne pas en retarder le diagnostic.

  • Des sensations éventuelles de picotement, voire de douleur, ont été rapportées principalement en début de traitement avec UrgoStart Border. En rapport avec la reprise du processus cicatriciel, celles-ci ne justifient que rarement la suspension du traitement.

  • En l'absence de données cliniques dans les plaies aiguës non compliquées et dans le cadre de l'épidermolyse bulleuse (quelle que soit son ancienneté), l'utilisation d'UrgoStart Border n'est pas recommandée.

  • Couper l'excédent de pilosité au plus près de la peau pour assurer un bon contact avec la plaie.

  • En cas d'utilisation concomitante avec une crème, une pommade, un onguent, une émulsion, laisser sécher la peau avant l'application du pansement.

  • UrgoStart Border ne doit pas être utilisé en caisson hyperbare.

  • La réutilisation d'un pansement à usage unique peut provoquer des risques d'infection.

  • Ne pas restériliser le pansement.

  • Vérifier l'intégrité du protecteur de stérilité avant usage. Ne pas utiliser si l'emballage est endommagé.

  • Se référer à la notice.

Renseignements administratifs

Dispositif médical de classe IIb marqué CE 0459.

42, rue de Longvic. BP 157. 21304 Chenôve cdx

Tél : 03 80 54 50 00. Fax : 03 80 44 74 52

Site web : www.urgomedical.fr

Actualités

L’allergie aux protéines du lait de vache débute le plus souvent chez le nourrisson âgé de moins d’un an (illustration).

Allergie aux protéines de lait de vache : NEOCATE JUNIOR remplace NEOCATE ACTIVE

Représentation en 3D de bactériophages à l'assaut d'une bactérie (illustration).

La phagothérapie : la renaissance d’un vieux traitement ?

L'expulsion spontanée d’un stérilet expose les femmes à un risque de grossesse non désirée par défaut de contraception (illustration).

Stérilets ANCORA, NOVAPLUS et sets SETHYGYN : rappels de tous les lots et recommandations de l'ANSM