En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Micro H® Lingettes

Mis à jour : Mardi 20 Juin 2017

Formes, Présentations

Lingettes en tissu biodégradable (17 cm × 12 cm) :

Boîte de 20 sachets individuels (ACL 6006316/EAN 7640107850226).

Composition

Eau purifiée, sorbitol, glycérine, marron d'Inde (extrait glycériné), unitamuron H-22 (extrait de graines de tamarinier), antiphlogisticum K, polysorbate 20, HE Litsea cubeba fruit oil (citral, limonene, linalool, citronellol, geraniol), hydroxyde de sodium, alcool benzylique.

Propriétés

L'unitamuron H-22, assimilable à de l'acide hyaluronique végétal, forme un film protecteur favorisant l'action des autres composants.

Le marron d'Inde a un effet astringent.

Utilisation

En cas d'irritations, démangeaisons, brûlures et sensations congestives au cours des poussées hémorroïdaires.

Mode d'emploi

Voie rectale : application de la lingette sur la zone anale propre, chaque fois que nécessaire pour soulager la crise hémorroïdaire.

La lingette peut être utilisée seule ou associée à tout autre traitement anti-hémorroïdaire.

La lingette, biodégradable, peut être jetée dans les toilettes.

Contre-indications

Ne pas utiliser en cas d'allergie ou d'hypersensibilité connue ou supposée à l'un des composants.

Ne pas utiliser en cas d'antécédent de chirurgie anorectale.

Fertilité, Grossesse, Allaitement

Les lingettes peuvent être utilisées pendant la grossesse et l'allaitement. Il n'existe aucun risque connu pour la mère ou le nouveau-né.

Renseignements administratifs

Dispositif médical conforme à la directive européenne 93/42/CEE.

8, av de Rosemont. CH1208 Genève (Suisse)

Tél : 00 41 22 718 64 20

Actualités

Modélisation 3D de la molécule d'insuline (illustration).

Stylo injecteur d'insuline NOVOPEN ECHO : risque d'altération du porte-cartouche et consignes aux utilisateurs

Selon la HAS, les données disponibles ne permettant pas de confirmer l'intérêt des dispositifs médicaux à base d'acide hyaluronique en solution injectable dans la stratégie thérapeutique de l'arthrose du genou (illustration).

Arthrose du genou : le déremboursement d'ARTHRUM (acide hyaluronique) est suspendu

Les solution viscoélastiques à base d'acide hyaluronique sont utilisées en 2e intention dans le traitement symptomatique de la gonarthrose douloureuse (illustration).

Arthrose du genou : OSTENIL (acide hyaluronique) restera remboursable après le 1er juin