En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

URGOSTART INTERFACE

Mis à jour : Jeudi 19 Octobre 2017
Domaines d’utilisation : Pansements interface

Formes, Présentations

Interface lipido-colloïde souple imprégnée de TLC-NOSF.

Composition

UrgoStart Interface est un pansement matriciel non adhésif, non occlusif et non adhérent à la plaie, issu de la Technologie Lipido-Colloïde (TLC), innovation exclusive brevetée des Laboratoires URGO.

UrgoStart interface est constitué d'une trame polyester impregnée d'une formulation polymérique TLC-NOSF non adhérente.

Propriétés, Indications

UrgoStart Interface offre tous les avantages de la TLC-NOSF (maintien d'un milieu humide, accélération du processus de cicatrisation).

La TLC (Technologie Lipido-Colloïde) combinée au NOSF (Nano-Oligo Saccharide Factor) est une technologie innovante et brevetée qui, au contact des exsudats de la plaie, se gélifie et crée un milieu humide pour que s'exerce l'action des cellules clés impliquées dans le processus de réparation (fibroblastes, kératinocytes, macrophages).

La TLC-NOSF interagit avec le micro-environnement de la plaie en limitant l'action néfaste des Métallo Protéases Matricielles (MMP) qui, en excès dans les plaies chroniques, entraînent une dégradation continue de la matrice extra-cellulaire et un retard de cicatrisation.

La TLC-NOSF permet donc de rétablir les conditions favorables au bourgeonnement des plaies chroniques. UrgoStart Interface favorise une cicatrisation plus rapide.

UrgoStart Interface est indiqué dans le traitement des plaies chroniques (ulcères de jambe, escarres, plaies du pied diabétique) et des plaies aiguës chronicisées. Souple et très conformable, UrgoStart Interface est particulièrement indiqué dans le recouvrement des plaies anfractueuses ou de localisations difficiles, ainsi que dans le méchage des plaies creuses.

En raison de son caractère non adhésif, UrgoStart Interface est recommandé pour le traitement des plaies présentant une peau péri-lésionnelle fragilisée.

Mode d'emploi

Préparation de la plaie :

  • Nettoyer la plaie selon le protocole de soin habituel, puis rincer avec du sérum physiologique.

  • En cas d'utilisation préalable d'un antiseptique, rincer soigneusement la plaie au sérum physiologique avant l'application d'UrgoStart Interface.

  • Sécher soigneusement la peau péri-lésionnelle.

  • UrgoStart Interface peut être découpé avec du matériel stérile pour adapter si besoin la taille du pansement à la plaie.

Application du pansement :

  • Retirer les ailettes de protection.

  • Appliquer le pansement UrgoStart Interface sur la plaie.

  • Recouvrir UrgoStart Interface d'un pansement secondaire adapté au volume des exsudats et le maintenir par une bande de fixation ou un filet tubulaire.

  • Appliquer sur le pansement une bande de contention lorsque celle-ci est prescrite.

Renouvellement du pansement :

UrgoStart Interface sera renouvelé tous les 2 à 4 jours en moyenne, et pourra être laissé en place jusqu'à 7 jours en fonction du volume des exsudats et de l'état clinique de la plaie. La durée de traitement recommandée est de 8 semaines minimum.

Précautions d'emploi

UrgoStart Interface adhère aux gants chirurgicaux en latex. Aussi, est-il recommandé d'humidifier les gants avec du sérum physiologique pour faciliter, dans ce cas, la manipulation de UrgoStart Interface.

  • En présence d'une plaie présentant des signes de colonisation bactérienne importante, il est conseillé de traiter préalablement la composante bactérienne avant d'initialiser le traitement par UrgoStart Interface.

  • En cas de plaie profonde, anfractueuse ou fistuleuse, laisser une partie du pansement UrgoStart Interface visible et accessible à l'extérieur de la plaie.

  • Dans le cas d'un ulcère atypique présentant une induration ou un excès de bourgeonnement localisé, le traitement par UrgoStart Interface ne sera initialisé qu'après avoir vérifié l'absence de dégénérescence de l'ulcère afin de ne pas en retarder le diagnostic.

  • Des sensations éventuelles de picotements voire de sensations douloureuses ont été rapportées principalement en début de traitement avec UrgoStart Interface. En rapport avec l'activité du produit sur la reprise du processus cicatriciel, celles-ci ne justifient que rarement la suspension du traitement.

  • En l'absence de données cliniques dans les plaies aigües non compliquées et dans le cadre de l'épidermolyse bulleuse quelle que soit son ancienneté, l'utilisation d'UrgoStart Interface n'est pas recommandée.

  • Ne pas utiliser en caisson hyperbare.

  • Conditionnement individuel stérile, à usage unique : la ré-utilisation d'un pansement à usage unique peut provoquer des risques d'infection.

  • Ne pas restériliser le pansement.

  • Ne pas utiliser si l'emballage est endommagé.

Contre-indications

Plaies réfractaires à la cicatrisation, au risque d'en retarder la prise en charge adaptée :

  • Plaies cancéreuses.

  • Plaies fistuleuses révélatrices d'une abcédation profonde.

Ne pas utiliser UrgoStart Interface en cas de sensibilité connue au pansement.

Conditions de conservation

Stocker le pansement UrgoStart à l'abri de l'humidité et de la chaleur (température inférieure à 25 °C).

Radiostérilisé.

Renseignements administratifs

Dispositif médical marqué CE 0459.

42, rue de Longvic. BP 157. 21304 Chenôve cdx

Tél : 03 80 54 50 00. Fax : 03 80 44 74 52

Site web : www.urgomedical.fr

Actualités

Salmonelle (illustration).

Préparations infantiles et risque de contamination par Salmonella agona : 700 références suspendues

L'arthrose traduit une dégénérescence du cartilage des articulations et conduit à une destruction plus ou moins rapide du cartilage qui enrobe l'extrémité des os (illustration).

Arthrose du genou : déremboursement effectif d'OSTENIL et d'ARTHRUM à partir du 1er décembre 2017

Capture d'écran d'une vidéo d'explication sur la mise en place d'ESSURE (dans les 2 trompes), empêchant les spermatozoïdes d'atteindre les ovules (illustration).

Stérilisation à visée contraceptive : arrêt de la commercialisation de l'implant ESSURE