En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

INSTILLAMED®

Mis à jour : Mardi 18 Septembre 2018
Domaines d’utilisation : Solutions pour instillation vésicale

Présentation

Seringue à usage unique contenant 50 ml de solution stérile de sulfate de chondroïtine et d'hyaluronate de sodium (EAN 4260115491001).

Composition

50 ml d'Instillamed contiennent 800 mg d'hyaluronate de sodium, 1000 mg de sulfate de chondroïtine.

Propriétés

La paroi interne de la vessie est tapissée d'une couche protectrice et imperméable appelée GAG (glycosaminoglycanes). Les principaux constituants de cette couche sont le sulfate de chondroïtine et l'acide hyaluronique. Une altération de la couche de GAG affecte son rôle de barrière protectrice face à des substances irritantes telles que les ions de potassium, les microcristaux, les bactéries ou les protéines qui endommagent l'épithélium vésical. Instillamed a été spécialement conçu pour remplacer temporairement la couche de GAG altérée de l'épithélium vésical et contient du sulfate de chondroïtine hautement purifié et préparé selon un procédé spécifique ainsi que de l'acide hyaluronique.

Indications

Instillamed est un dispositif médical conçu pour remplacer temporairement la couche de GAG de l'épithélium vésical en cas de :

  • Toutes les formes de cystites non bactériennes chroniques et récidivantes chroniques.

  • Cystites récidivantes chroniques.

  • Cystite interstitielle.

  • Cystite radio-induite.

Conseils d'utilisation

En premier lieu, il convient de vider complètement la vessie. Ensuite, l'intégralité du contenu de la seringue préremplie Instillamed doit être instillé dans la vessie par le cathéter. Pour ce faire, la seringue peut être connectée à un cathéter correspondant par l'intermédiaire de l'embout Luer-Lock. Si un cathéter sans embout Luer-Lock est utilisé, la seringue peut être connectée au cathéter avec l'adaptateur fourni. La solution doit rester aussi longtemps que possible dans la vessie, au moins 30 minutes. Au début du traitement, une instillation par semaine est recommandée (en fonction des symptômes) pendant 4 semaines. Ensuite, le traitement doit avoir lieu chaque mois durant une période allant jusqu'à 6 mois.

Contre-indications

Ne pas utiliser Instillamed chez les enfants de moins de 12 ans et pendant la grossesse, car on ne dispose pas d'expériences concernant l'application de ce produit chez ces personnes. Ne pas utiliser Instillamed en cas de macro-hématurie ainsi qu'en présence d'une lésion de l'urètre et/ou de la vessie.

Précautions d'emploi

Ne pas utiliser Instillamed en cas d'allergie à l'un des composants ni en cas d'allergie avérée aux protéines de poisson.

Ne pas utiliser les seringues préremplies endommagées.

Pour usage unique exclusivement.

Comme pour toute utilisation en urologie, l'insertion du cathéter peut provoquer une infection urinaire.

Ce produit doit être utilisé uniquement par des médecins spécialistes familiarisés avec le traitement.

Fertilité, Grossesse, Allaitement

Ne pas utiliser Instillamed pendant la grossesse car on ne dispose pas d'expériences concernant l'application de ce produit chez les femmes enceintes.

Conditions de conservation

À conserver à une température ne dépassant pas 25 Â°C. Ne pas congeler. Tenir Instillamed hors de portée et de la vue des enfants.

Renseignements administratifs

Marquage CE 0297. Dispositif de classe III. Conforme à la directive 93/42 CEE.

Titulaire : Farco-Pharma GmbH, Gereonsmühlengasse 1-11, 50670 Cologne, Allemagne.

Distributeur France :

8, avenue des Minimes. 94300 Vincennes

Tél : 01 43 24 70 70. Fax : 01 48 72 18 06

Actualités

Le numéro de lot est imprimé sur l'étiquette des boîtes de bandelettes CoaguChek comme indiqué ci-dessus.

Bandelettes COAGUCHEK : des résultats d'INR biaisés au-delà de 4,5

La cryolipolyse consiste à l'aspiration de bourrelets graisseux et de leur refroidissement, afin de diminuer la présence de cellules graisseuses (illustration).

Cryolipolyse à visée esthétique : préconisations de la HAS après évaluation des éventuels risques "graves"

La mélatonine,

Compléments alimentaires de mélatonine : l’ANSES met en garde sur de possibles risques et s'interroge