PASSIFLORINE® sans sucre

Mis à jour : Mardi 21 Janvier 2020
Domaines d’utilisation : Compléments alimentaires - Anti-stress

Formes, Présentations

Solution buvable :

Flacon de 125 ml (EAN 3770010380092).

Composition

Ingrédients : eau ; édulcorant : maltitol ; éthanol ; extrait des parties aériennes de passiflore officinale (Passiflora Incarnata L.) ; extrait de sommités fleuries d'aubépine (Crataegus oxyacantha L.).

Dose journalière recommandéepour 20 ml
Extrait de passiflore mg400
Extrait d'aubépinemg320

Propriétés, Allégations

Passiflorine sans sucre a été formulée pour aider à apporter une solution face au stress et en cas de sommeil perturbé. Elle n'entraîne ni somnolence au réveil, ni accoutumance. Par son action apaisante, l'extrait de passiflore est bénéfique en cas de stress. Il favorise un sommeil de qualité, sain et réparateur. L'aubépine est reconnue pour favoriser la relaxation ; cette plante aide à diminuer l'agitation, la crispation et l'irritabilité, et contribue à trouver naturellement un meilleur sommeil.

Conseils d'utilisation

Période de stress/nervosité : 1 à 2 cuillerées à café, midi et soir. A renouveler si besoin.

Difficulté d'endormissement/sommeil : 2 à 4 cuillerées à café. A prendre le soir avant le coucher.

1 cuillère à café équivaut à 5 ml.

Diluer la solution dans un peu d'eau.

Contre-indications

  • Réservé à l'adulte.

  • Ne pas utiliser chez l'enfant.

Précautions d'emploi

Tenir hors de la vue et de la portée des enfants. Tenir compte de la teneur en alcool : 9,4°. Une consommation excessive peut avoir des effets laxatifs. En cas de prise de médicaments, demander l'avis d'un pharmacien ou d'un médecin. Ne pas dépasser les doses journalières recommandées. Il est préférable de ne pas utiliser ce produit pendant la grossesse ou l'allaitement. Ne se substitue pas à un régime alimentaire varié et équilibré ni à un mode de vie sain.

Conditions de conservation

A conserver à l'abri de la lumière, de la chaleur.

28, av Carnot. 78100 St-Germain-en-Laye

Tél : 01 34 51 00 83

Actualités

L’allergie aux protéines du lait de vache débute le plus souvent chez le nourrisson âgé de moins d’un an (illustration).

Allergie aux protéines de lait de vache : NEOCATE JUNIOR remplace NEOCATE ACTIVE

Représentation en 3D de bactériophages à l'assaut d'une bactérie (illustration).

La phagothérapie : la renaissance d’un vieux traitement ?

L'expulsion spontanée d’un stérilet expose les femmes à un risque de grossesse non désirée par défaut de contraception (illustration).

Stérilets ANCORA, NOVAPLUS et sets SETHYGYN : rappels de tous les lots et recommandations de l'ANSM