En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

RHENA LUMBAL FORTE, FORTE PLUS

Ceinture de soutien lombaire, ceinture de soutien lombaire renforcée

Mis à jour : Jeudi 20 Juillet 2017
Domaines d’utilisation : Ceintures lombaires, corsets

Présentation

Ceinture de soutien lombaire en microcrochet élastique de contention forte. Renfort anatomique lombaire par 4 baleines dorsales et 2 baleines abdominales. Mise en place et ajustement facilités par 2 passe-doigts et une fermeture autoagrippante double. Hauteur 26 cm. Découpe anatomique. Taillants adaptés à l'évolution des morphologies.

Modèle « Plus » renforcé à l'aide de 2 bandes réglables par fixations agrippantes.

Boîte individuelle accompagnée d'une notice d'utilisation.

Composition

45 % polyester, 55 % élastodiène.

Indications

Prévention et contention en cas de lombalgies aiguës ou chroniques, lumbagos, arthrose lombaire, sciatalgies, et en postopératoire de la région lombaire.

Précautions d'emploi

Protéger la peau en cas de lésions cutanées. Ne pas utiliser en dehors des indications.

Renseignements administratifs

Marquage CE, classe I.

Laboratoires Paul HARTMANN SARL

9, route de Sélestat. Châtenois

67607 Sélestat cdx

Tél : 03 88 82 43 43. Fax : 03 88 82 43 99

Actualités

Capture d'écran d'une vidéo d'explication sur la mise en place d'ESSURE (dans les 2 trompes), empêchant les spermatozoïdes d'atteindre les ovules (illustration).

Stérilisation à visée contraceptive : arrêt de la commercialisation de l'implant ESSURE

Modélisation 3D de la molécule d'insuline (illustration).

Stylo injecteur d'insuline NOVOPEN ECHO : risque d'altération du porte-cartouche et consignes aux utilisateurs

Selon la HAS, les données disponibles ne permettant pas de confirmer l'intérêt des dispositifs médicaux à base d'acide hyaluronique en solution injectable dans la stratégie thérapeutique de l'arthrose du genou (illustration).

Arthrose du genou : le déremboursement d'ARTHRUM (acide hyaluronique) est suspendu