En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ANTIROUGEURS Dermo-nettoyant lacté

Mis à jour : Mardi 19 Septembre 2017

La source thermale d'Avène, située au cœur de l'Hérault, est reconnue d'utilité publique en dermatologie.

Présentation

Flacon de 300 ml (ACL 3401342087662).

Composition

Eau thermale d'Avène. Extrait de ruscus. Sulfate de dextran. Hespéridine méthyl chalcone. Formule hypoallergénique* et non comédogène.

*
Élaborée en vue de minimiser les risques de réaction allergique.

Propriétés

Ce Dermo-nettoyant respecte la sensibilité et le confort des peaux à tendance couperosique. Sa texture lait fluide très douce évite les sensations de tiraillement. L'Eau thermale d'Avène apaise la peau. L'extrait de ruscus, l'hespéridine méthyl chalcone et le sulfate de dextran agissent conjointement pour calmer les sensations de chaleur liées aux rougeurs.

Utilisation

Hygiène quotidienne des peaux sensibles à tendance couperosique.

Mode d'emploi

Appliquer délicatement matin et soir à l'aide d'un coton ou du bout des doigts sur le visage en effectuant de légers massages circulaires. Rincer avec une fine brumisation d'Eau thermale d'Avène qui complétera l'action apaisante du Dermo-nettoyant lacté Antirougeurs. Essuyer en tamponnant.

Tolérance du produit testée en post-laser vasculaire.

45, place Abel-Gance. 92100 Boulogne

Tél : 01 49 10 80 00

Service médical et commercial :

Tél : 05 63 58 88 00

Actualités

Capture d'écran d'une vidéo d'explication sur la mise en place d'ESSURE (dans les 2 trompes), empêchant les spermatozoïdes d'atteindre les ovules (illustration).

Stérilisation à visée contraceptive : arrêt de la commercialisation de l'implant ESSURE

Modélisation 3D de la molécule d'insuline (illustration).

Stylo injecteur d'insuline NOVOPEN ECHO : risque d'altération du porte-cartouche et consignes aux utilisateurs

Selon la HAS, les données disponibles ne permettant pas de confirmer l'intérêt des dispositifs médicaux à base d'acide hyaluronique en solution injectable dans la stratégie thérapeutique de l'arthrose du genou (illustration).

Arthrose du genou : le déremboursement d'ARTHRUM (acide hyaluronique) est suspendu