ICTYANE crème émolliente nutritive

Mis à jour : Mardi 18 Février 2020

Pionniers dans les soins capillaires, les Laboratoires Dermatologiques Ducray sont également spécialistes des soins de la peau. Tous les produits Ducray sont conçus, mis au point et réalisés dans le respect d'une charte de développement et de sécurité. Cette charte, construite en particulier autour de programmes spécifiques d'évaluations cliniques, est la garantie donnée aux médecins prescripteurs, aux pharmaciens conseils et aux consommateurs de pouvoir disposer de produits d'une efficacité et tolérance optimales et d'une qualité constante.

Présentation

Tube de 200 ml (EAN 3282770204285) et flacon-pompe de 400 ml (EAN 3282770204278).

Composition

Water (aqua), glycerin, mineral oil (Paraffinum liquidum), glyceryl stearate, PEG-12, isohexadecane, microcrystalline wax, (Cera microcristallina), palmitic acid, stearic acid, Crambe abyssinica seed oil, alpha-isomethyl ionone, benzyl salicylate, BHT, caffeine carboxylic acid, caprylyl glycol, citronellol, dimethicone, ethylhexyl glycerin, fragrance (parfum), geraniol, hydroxycitronellal, hydroxyethyl acrylate/sodium acryloyldimethyl taurate copolymer, limonene, linalool, paraffin, polysorbate 60, sorbitan isostearate, tocopherol triethanolamine.

Propriétés

Préserve la barrière cutanée, apaise les sensations de tiraillements et protège du dessèchement. Visage et corps.

Mode d'emploi

Appliquer quotidiennement.

45, place Abel-Gance. 92100 Boulogne

Tél : 05 63 58 88 00. Fax : 05 63 58 86 66

Actualités

L’allergie aux protéines de lait de vache est une forme d’allergie alimentaire qui touche surtout les nourrissons et les enfants de moins de trois ans (illustration).

Allergie aux protéines du lait de vache : PEPTICATE SYNEO remplace PEPTICATE

L’allergie aux protéines du lait de vache débute le plus souvent chez le nourrisson âgé de moins d’un an (illustration).

Allergie aux protéines de lait de vache : NEOCATE JUNIOR remplace NEOCATE ACTIVE

Représentation en 3D de bactériophages à l'assaut d'une bactérie (illustration).

La phagothérapie : la renaissance d’un vieux traitement ?