En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

ATODERM Intensive Baume

Mis à jour : Mardi 19 Juin 2018

Formes, Présentations

Soin anti-démangeaisons et dermo-consolidant  :

Tube de 75 ml (ACL 8146329).

Flacon-pompe de 500 ml (ACL 6535920).

Composition

Brevet Skin Barrier Therapy®, glycérine, vitamine PP, sucrose stéarate, huile de tournesol, huile de canola, bêta-sitostérol, gluconate de zinc, palmitoyléthanolamide, céramide 1, céramide 3, phytosphingosine, cholestérol, céramide 6. Sans paraben. Sans parfum. Hypoallergénique.

Propriétés

Stoppe rapidement les démangeaisons et diminue l'incitation au grattage. Son complexe exclusif Lipigénium® recrée un film protecteur naturel dès l'application et reconstruit biologiquement et durablement une barrière cutanée saine. Son brevet Skin Barrier Therapy permet de limiter d'une part l'adhésion et la prolifération du staphylocoque doré et d'autre part la pénétration d'allergènes, responsables de l'aggravation de la sécheresse.

La peau est assainie, apaisée et réparée. Excellente tolérance. Non comédogène.

Utilisation

Peaux sensibles très sèches, irritées à atopiques. Visage et corps. Nourrissons, bébés, enfants.

Mode d'emploi

Appliquer 1 à 2 fois par jour sur la zone préalablement nettoyée avec Atoderm Intensive Gel moussant ou Atoderm Huile de douche. En association et en relais des dermo-corticoïdes.

75, cours Albert-Thomas. 69447 Lyon cdx 03

Tél : 04 72 11 48 00

Actualités

La cryolipolyse consiste à l'aspiration de bourrelets graisseux et de leur refroidissement, afin de diminuer la présence de cellules graisseuses (illustration).

Cryolipolyse à visée esthétique : préconisations de la HAS après évaluation des éventuels risques "graves"

La mélatonine,

Compléments alimentaires de mélatonine : l’ANSES met en garde sur de possibles risques et s'interroge

La mélatonine,

Compléments alimentaires de mélatonine : l’ANSES met en garde sur de possibles risques et s'interroge