ATODERM Intensive Eye

Mis à jour : Mardi 21 Janvier 2020

Formes, Présentations

Soin anti-irritations 3-en-1 :

Tube de 100 ml (EAN 3701129801963).

Composition

Énoxolone, technologie Lipigenium™, brevet Skin Barrier Therapy™, glycérine, acide hyaluronique.

Propriétés

Soin anti-irritations 3-en-1 : apaise, répare, démaquille les paupières sensibles très sèches irritées à atopiques.

Apaise immédiatement les irritations, sécheresses et sensations de démangeaisons du contour de l'œil. Atténue les rougeurs (énoxolone). Effet décongestionnant.

Le complexe Lipigenium™ rétablit une barrière cutanée efficace. Le complexe breveté Skin Barrier Therapy™ permet de limiter l'adhésion de certaines bactéries (staphylocoque doré) à la surface de la peau, à l'origine de l'aggravation de la sécheresse cutanée et de la pénétration d'allergènes.

Répare les zones fragilisées et protège la peau durablement. Élimine le maquillage et nettoie les impuretés. Très bonne tolérance cutanée et oculaire.

Utilisation

Formulé pour répondre aux besoins spécifiques des paupières et contour des yeux sensibles très secs irrités à atopiques.

Mode d'emploi

Appliquer 1 à 2 fois par jour sur les paupières irritées. Le matin comme un soin. Permet le maquillage. Le soir comme un soin et/ou un démaquillant à l'aide d'un coton. Ne pas rincer. Utilisation quotidienne ou en association de dermocorticoïde. Adulte, enfant, bébé.

75, cours Albert-Thomas. 69447 Lyon cdx 03

Tél : 04 72 11 48 00

Actualités

L’allergie aux protéines du lait de vache débute le plus souvent chez le nourrisson âgé de moins d’un an (illustration).

Allergie aux protéines de lait de vache : NEOCATE JUNIOR remplace NEOCATE ACTIVE

Représentation en 3D de bactériophages à l'assaut d'une bactérie (illustration).

La phagothérapie : la renaissance d’un vieux traitement ?

L'expulsion spontanée d’un stérilet expose les femmes à un risque de grossesse non désirée par défaut de contraception (illustration).

Stérilets ANCORA, NOVAPLUS et sets SETHYGYN : rappels de tous les lots et recommandations de l'ANSM